PUBG Mobile : au revoir la version chinoise

Le par  |  4 commentaire(s)
PUBG

PUBG Mobile n'aura finalement duré que quelques mois en Chine : Tencent a annoncé couper les serveurs pour son titre, mettant un terme à l'aventure dans le pays.

La Chine adopte une position tantôt ouverte, tantôt stricte concernant les jeux vidéo et suite à une première ouverture du marché il y a quelques mois, Tencent avait lancé la version mobile de PUBG, le fameux Battle Royale.

PUBG mobile

Depuis ce temps, l'éditeur avait fait une demande au gouvernement dans le but de le monétiser, sans obtenir de réponse jusqu'ici. Tencent a donc pris les devants et décidé de couper court à l'aventure PUBG Mobile en Chine : les serveurs sont désormais inaccessibles et le jeu devenu inutile puisque ne disposant pas de mode hors ligne.

Au passage, Tencent tente de rediriger les 70 millions de joueurs chinois du titre vers un autre jeu, Game For Peace qui pour sa part a été autorisé en avril dernier. Le jeu est un clone de PUBG et Tencent a même pris l'initiative de reporter la progression des joueurs sur le titre. Si Game for Peace a été autorisé par le gouvernement, c'est qu'il ne propose pas de sang, que les joueurs "éliminés" font un simple signe de la main avant de disparaitre, et que le tout est en apparence bien moins violent que PUBG.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2062501
"Si Game for Peace a été autorisé par le gouvernement, c'est qu'il ne propose pas de sang, que les joueurs "éliminés" font un simple signe de la main avant de disparaitre, et que le tout est en apparence bien moins violent que PUBG"

Le gouvernement chinois ressemble à une fusion entre un colonel SS et une maman-poule....

(Bien content de ne pas vivre là-bas)
Le #2062513
jujubibi a écrit :

"Si Game for Peace a été autorisé par le gouvernement, c'est qu'il ne propose pas de sang, que les joueurs "éliminés" font un simple signe de la main avant de disparaitre, et que le tout est en apparence bien moins violent que PUBG"

Le gouvernement chinois ressemble à une fusion entre un colonel SS et une maman-poule....

(Bien content de ne pas vivre là-bas)


En complément à l'article, ce qui fait que le jeu est autorisé c'est qu'il est BEAUCOUP BEAUCOUP patriotique :

- en début de game tu es escorté par trois avions de chasses chinois posté en héro,

- les décors sont tournés vers un patriotisme total (affiche dans le décors notamment)

- enfin (le plus intriguant) c'est que le "sponsort" / partenaire est l'armée de l'air chinoise qui pose une pub à chaque lancement de jeu pour faire du recrutement
Le #2062549
Ouah quand on parle de bisounours chez nous c'est rien a côté des chinois, peut être leur armé et forces de l'ordre sont équipé de pistolet à billes, leur ennemis ne meurt pas il simulent. Très ironique de voir ça dans le pays ou les éxécutions sont les plus courante.
Rien que le nom Game for peace est ridicule.
Le décalage culturel j'imagine.
Le #2062550
iinconnu a écrit :

jujubibi a écrit :

"Si Game for Peace a été autorisé par le gouvernement, c'est qu'il ne propose pas de sang, que les joueurs "éliminés" font un simple signe de la main avant de disparaitre, et que le tout est en apparence bien moins violent que PUBG"

Le gouvernement chinois ressemble à une fusion entre un colonel SS et une maman-poule....

(Bien content de ne pas vivre là-bas)


En complément à l'article, ce qui fait que le jeu est autorisé c'est qu'il est BEAUCOUP BEAUCOUP patriotique :

- en début de game tu es escorté par trois avions de chasses chinois posté en héro,

- les décors sont tournés vers un patriotisme total (affiche dans le décors notamment)

- enfin (le plus intriguant) c'est que le "sponsort" / partenaire est l'armée de l'air chinoise qui pose une pub à chaque lancement de jeu pour faire du recrutement


Je comprend mieux vu comme ça.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme