Trolltech : Qt compatible avec Windows CE / Windows Mobile

Le par Christian D.  |  2 commentaire(s)
Logo trolltech

L'environnement de développement Qt de Trolltech devient compatible avec les plates-formes Windows CE et donc aussi Windows Mobile.

Logo trolltechTrolltech a beau être désormais entre les mains de Nokia, principal actionnaire de Symbian, la société norvégienne n'en poursuit pas moins sa logique interne, comme cela avait été annoncé lors de son rachat. Si Linux a jusqu'à présent été la base de son environnement de développement Qt, c'est maintenant vers Windows CE que celle-ci se tourne.

Qt pour Windows CE est donc la dernière évolution en date de l'architecture qui permettra de créer des applications capables de fonctionner aussi bien sur Linux embarqué que sur des produits Windows CE, voire Windows Mobile ( qui fonctionne sur un coeur Windows CE ).

Cette possibilité répond à la vision " Qt Everywhere " proposée par Trolltech : permettre aux applications de toucher un maximum de plates-formes sans avoir à en réécrire le code.

Qt Everywhere
Qt Everywhere

Une même application pour différentes plates-formes
Les développeurs disposent ainsi d'un ensemble d'outils et d'APIs pour concevoir des applications innovantes sans avoir à réinventer la roue pour chaque plate-forme. Un même logiciel pourra fonctionner sur Linux ou Windows CE tandis que des applications PC pourront être déclinées facilement en versions pour téléphones portables, baladeurs multimédia ou tablettes Internet.

Qt pour Windows CE sera disponible dans la prochaine version Qt 4.4 qui sera fournie en mai 2008 et utilisera le système de double licence instauré par Trolltech : une licence commerciale et une licence GPL pour le développement open source.
  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
xXSomeOneXx offline Hors ligne Héroïque avatar 710 points
Le #197713
Alors ça c'est sympa.
loloemr offline Hors ligne Vétéran avatar 2133 points
Le #197732
Kde sous windows mobile !!!


icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire