Interdiction à la vente d'iPhone en Chine : Qualcomm peste contre Apple

Le par  |  1 commentaire(s)
Apple-Qualcomm

La récente victoire en justice de Qualcomm en Chine ne semble avoir aucun effet. Apple vend toujours ses anciens modèles d'iPhone en Chine, dans la mesure où ils sont équipés d'iOS 12.

En début de semaine, Qualcomm a annoncé avoir obtenu d'un tribunal en Chine, une ordonnance provisoire à l'encontre de quatre filiales chinoises d'Apple. Elles doivent ainsi cesser de porter atteinte à deux brevets de Qualcomm en arrêtant l'importation et la vente en Chine de plusieurs anciens modèles d'iPhone.

En l'occurrence, les modèles concernés sont l'iPhone 6s, iPhone 6s Plus, iPhone 7, iPhone 7 Plus, iPhone 8, iPhone 8 Plus et iPhone X. Pourtant, Qualcomm a fait constater dans une vidéo que des iPhone touchés par la décision de justice continuent d'être vendus en Chine.

Selon CNBC, Qualcomm attend désormais de savoir si le tribunal chinois a l'intention de faire exécuter l'ordonnance.

Apple n'a fait aucun commentaire, mais avait déjà réagi lundi en assurant que tous ses modèles d'iPhone resteront disponibles pour ses clients en Chine. " Les efforts de Qualcomm pour interdire nos produits sont un autre geste désespéré de la part d'une entreprise dont les pratiques illégales font l'objet d'une enquête de la part des régulateurs du monde entier. "

Ce litige en Chine porte sur deux brevets logiciels concernant le redimensionnement de photos et la gestion des applications sur un écran tactile. Pour Apple, l'interdiction ne s'applique que sur ses appareils exécutant une ancienne version de son système d'exploitation mobile, et pas pour les iPhone avec iOS 12.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2043810
Il faut faire exploser ce système mondialisé.... et produire chacun chez soi
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme