Malgré les restrictions, Qualcomm voudrait vendre des modems 5G à Huawei

Le par Christian D.  |  5 commentaire(s) | Source : 9to5Google
Snapdragon X55 5G

Même si les relations commerciales avec Huawei sont limitées par les décrets de Donald Trump, le groupe Qualcomm ne désespère pas de pouvoir lui vendre des modems 5G en faisant miroiter une opportunité de plusieurs milliards de dollars.

Le décret sur la sécurité nationale signé par Donald Trump en 2019 et prolongé (et même aggravé) pour un an empêche en principe les entreprise nord-américaine d'entretenir des relations commerciales avec le groupe Huawei, soupçonné de laisser les services de renseignement chinois s'adonner à de l'espionnage via ses équipements et smartphones.

L'étau des restrictions est tel que Huawei ne peut plus faire fabriquer ses propres processeurs Kirin chez le fondeur taiwanais TSMC, ce qui va l'obliger à trouver des alternatives.

Le groupe Qualcomm, spécialiste des puces de communication, n'est en principe pas autorisé à commercer avec Huawei..et cela ne fait pas ses affaires. Le Wall Street Journal rapporte qu'il mène actuellement un lobbying intense pour tenter d'obtenir une dérogation qui lui permettrait de fournir au groupe chinois des modems 5G pour ses smartphones et tablettes.

Snapdragon X55

HUAWEI P40 ANNA BLACK

599,97€€ sur Amazon* * Prix initial : 599,97€€.

La firme de San Diego fait miroiter une opportunité à 8 milliards de dollars si un accord pouvait être trouvé. Il faut dire que les relations avec Huawei se sont améliorées ces dernières semaines après la signature d'un accord croisé mettant fin à un litige portant sur la valeur des droits de licence pour l'utilisation de technologies 5G.

Sans un assouplissement des restrictions, Qualcomm craint surtout de voir la concurrence, notamment celle de MediaTek, prendre facilement des parts de marché en Asie et affaiblir l'emprise des technologies US dans la 5G.

Huawei pourrait en effet se tourner vers les solutions Dimensity de MediaTek ou Exynos de Samsung pour remplacer ses SoC Kirin et Qualcomm (et plus largement l'industrie high-tech américaine) aurait finalement beaucoup à perdre en maintenant une position dure face à Huawei.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6028 points
Le #2105756
Quand la Chine maitrisera la gravure très fine la tech US et occidentale peut pleurer.
Mouve92 offline Hors ligne VIP icone 8560 points
Le #2105759
jacob13 a écrit :

Quand la Chine maitrisera la gravure très fine la tech US et occidentale peut pleurer.


.
"Quand la Chine maitrisera la gravure très fine"
.
Il faut déjà que la Chine puisse fabriquer les machines à graver.
ASML en est le seul fabricant au monde.
Les US ont déjà interdit à ASML de vendre à la Chine des machine en EUV !
.
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 31732 points
Le #2105769
Mouhai, en gros :

On leur en vend plus, enfin... On veut bien leur en vendre un peu pour pas qu'ils aillent voir ailleurs...


jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6028 points
Le #2105778
Mouve92 a écrit :

jacob13 a écrit :

Quand la Chine maitrisera la gravure très fine la tech US et occidentale peut pleurer.


.
"Quand la Chine maitrisera la gravure très fine"
.
Il faut déjà que la Chine puisse fabriquer les machines à graver.
ASML en est le seul fabricant au monde.
Les US ont déjà interdit à ASML de vendre à la Chine des machine en EUV !
.


Je pense que les chinois ont les capacités de les fabriquer leurs manquent le savoir faire mais cela se trouve avec "un peu" d'argent.
"Les capitalistes nous vendront la corde avec laquelle nous les pendrons." Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine.
Alors si ce n'est pas la corde !
Mouve92 offline Hors ligne VIP icone 8560 points
Le #2105789
jacob13 a écrit :

Mouve92 a écrit :

jacob13 a écrit :

Quand la Chine maitrisera la gravure très fine la tech US et occidentale peut pleurer.


.
"Quand la Chine maitrisera la gravure très fine"
.
Il faut déjà que la Chine puisse fabriquer les machines à graver.
ASML en est le seul fabricant au monde.
Les US ont déjà interdit à ASML de vendre à la Chine des machine en EUV !
.


Je pense que les chinois ont les capacités de les fabriquer leurs manquent le savoir faire mais cela se trouve avec "un peu" d'argent.
"Les capitalistes nous vendront la corde avec laquelle nous les pendrons." Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine.
Alors si ce n'est pas la corde !


.
Oui, en attendant SMIC attend les machines ASML qui sont payées et blocquées depuis 18 mois !
.
""Les capitalistes nous vendront la corde avec laquelle nous les pendrons."
Quand on voit les résultats, le blabla reste du blabla !
.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire