SnapDragon 675 : gaming, triple capteur photo et IA dans les smartphones

Le par  |  0 commentaire(s)
SnapDragon 675 01

Le groupe Qualcomm annonce l’arrivée d’un nouveau SoC SnapDragon 675 pour des smartphones de milieu de gamme qui répondront aux dernières tendances en matière de jeu mais aussi de photographie mobile, sans oublier la présence d’une intelligence artificielle.

Des tendances se sont renforcées ces derniers trimestres dans les smartphones, mettant plus souvent l’accent sur les qualités photographiques grâce à la multiplication des capteurs dans les appareils, et sur les aspects ludiques, le tout porté par les capacités d’une intelligence artificielle embarquée capable d’adapter le comportement du smartphone en fonction des usages.

Le groupe Qualcomm, spécialiste des puces mobiles, renouvelle son offre de plate-forme mobile de milieu de gamme en introduisant le SoC SnapDragon 675 , évolution du SnapDragon 670, qui veut tirer parti de ces centres d’intérêt du moment.

SnapDragon 675 01

La plate-forme repose sur une configuration CPU octocore gravée en 11 nm FinFET chez Samsung, avec GPU Adreno de 6ème génération pour répondre aux besoins ludiques. Des optimisations ont été apportées pour rendre l’expérience de jeu sur smartphone toujours plus agréable en travaillant sur la capacité à maintenir le framerate tout en conservant une bonne connectivité et une qualité audio supérieure.

Pour y parvenir, le SoC SnapDragon 675 intègre des outils d’optimisation intégrés et a fait l’objet d’adaptations pour fonctionner au mieux avec les différents moteurs de jeu du marché (Unreal Engine 4, Unity, Messiah, NeoX…), tout en utilisant les APIs Vulkan et en assurant un support OpenGL 3.2.

Qualcomm promet ainsi un temps de lancement des jeux amélioré de 30% par rapport au SnapDragon 670 ou de 35% pour la navigation Web.

SnapDragon 675

Les smartphones sous SnapDragon 675 seront en mesure de supporter des configurations à trois capteurs photo, avec un zoom optique allant jusqu’à X5. On retrouvera ainsi la possibilité de proposer des modules grands angle / très grand angle et zoom sur des smartphones de milieu de gamme, ou de créer des effets bokeh et HDR pour un rendu plus naturel grâce à de multiples traitements intermédiaires.

La plate-forme pourra aussi proposer des mesures de profondeur de champ sur les capteurs photo arrière mais aussi avant, pour des portraits mais aussi du Face Unlock avancé, tandis qu’il sera possible de réaliser du slo-mo HD à 480 fps (sans limite de temps) en plus de la capture vidéo en 4K.

Qualcomm n’oublie pas d’intégrer de l’intelligence artificielle dans sa plate-forme pour assister l’utilisateur dans les réglages photo ou adapter le comportement du smartphone selon ses habitudes ou en fonction des applications utilisées.

SnapDragon 675 AI

En haut, la vue reconstruite façon Van Gogh par IA de la photographie en bas

Il n’y a pas ici de puce NPU dédiée mais un fonctionnement combiné du CPU, du GPU et des puces de traitement de données pour générer les traitements d’IA. ajoutons enfin le support des technologies d’amélioration audio AptX (pour le son Bluetooth) et Aqstic permettant d’intégrer des assistants numériques (Alexa, Google Assistant…) avec des capacités de reconnaissance vocale renforcées, ainsi que le support de la recharge rapide Quick Charge 4+.

Les premiers smartphones dotés du nouveau SoC SnapDragon 675 sont attendus dès le premier trimestre 2019.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme