SnapDragon 855 : le nouveau SoC gravé en 7 nm avec 5G et toujours plus d'intelligence artificielle

Le par  |  4 commentaire(s)
SnapDragon 855 01

La nouvelle plate-forme mobile haut de gamme de Qualcomm se dévoile à l'occasion du SnapDragon Tech Summit de Hawaï, avec de nombreuses fonctionnalités et optimisations organisées autour de la 5G, de l'intelligence artificielle, du mobile gaming ou encore de la photographie.

L'heure est arrivée pour Qualcomm de dévoiler à son tour sa nouvelle plate-forme mobile succédant au SnapDragon 845 et à un moment charnière, celui de l'arrivée effective des premiers réseaux 5G commerciaux. La concurrence a déjà dévoilé ses processeurs mobiles ces derniers mois mais le nouveau SoC SnapDragon 855 se veut toujours plus une plate-forme complète et riche en fonctionnalités, au-delà des fondamentaux habituels (CPU, GPU, modem, DSP...).

SnapDragon 855 01

La plate-forme SnapDragon 855 propose un nouvel ensemble de composants promettant 45% de performances en plus côté CPU et 20% d'amélioration côté GPU. La partie CPU est bien gravée en 7 nm et maintient une configuration octocore désormais organisée en trois clusters, en exploitant de nouveaux coeurs Kryo 485.

CPU et GPU

On trouvera 1 coeur puissant, trois coeurs intermédiaires et quatre coeurs économiques pour équilibrer le ratio entre performances et consommation d'énergie. Le coeur puissant (Prime Core) est cadencé à 2,84 GHz, les trois autres (Performance Cores) à 2,42 GHz et les quatre coeurs économiques sont cadencés à 1,80 GHz.

Les coeurs Prime et Performance ont une base ARM Cortex-A76 tandis que les coeurs économiques reposent sur une architecture ARM Cortex-A55.

SnapDragon 855 Kryo 485

SnapDragon 855 Kryo 485 02

SnapDragon 855 Kryo 485 03

Ce sont des coeurs custom développés par Qualcomm et ils exploitent un cache L3 spécifique ainsi qu'un cache L2 partagé. Qualcomm promet un lancement d'applications mobiles plus rapide par rapport à des solutions concurrentes.

SnapDragon 855 Adreno 640

La partie GPU est composée d'un Adreno 640 (contre Adreno 630 sur le SnapDragon 845) avec support de l'API Vulkan 1.1, du HDR et du PBR (Physics Based Rendering).

Intelligence artificielle

La partie DSP est désormais un Hexagon 690 qui supporte une grande partie des capacités d'intelligence artificielle, avec une plate-forme IA de quatrième génération qui assure des performances trois fois supérieures à celles du SnapDragon 845.

SnapDragon 855 Hexagon 690 02

C'est ainsi une puissance de traitement de 7 TOPS qui est annoncée et va permettre d'étendre encore les possibilités des smartphones et autres systèmes sous SnapDragon 855.

On ne trouvera donc toujours pas, malgré les rumeurs, de puce NPU dédiée dans le SnapDragon 855 mais toujours une présence diffuse de l'intelligence artificielle au sein des différents composants du SoC.

Le DSP Hexagon 690 intègre pour la première fois un accélérateur Tensor (HTA ou Hexagon Tensor Accelerator) conçu directement par Qualcomm et quatre HVX (Hexagon Vector eXtension).

Modem 4G et 5G, connectivités sans fil

La plate-forme SnapDragon 855 intègre un modem 4G SnapDragon X24 avec la capacité d'atteindre un débit descendant jusqu'à 2 Gbps (4G LTE Cat.20) en agrégeant jusqu'à 7 bandes de fréquences et en utilisant différentes optimisations (modulation 256 QAM, MIMO 4x4).

SnapDragon 855 5G

A ceci s'ajoute en dehors du SoC un modem SnapDragon X50 apportant la compatibilité 5G. La plate-forme peut ainsi fonctionner aussi bien en 4G qu'en 5G en fonction de la disponibilité des réseaux.

SnapDragon 855 5G 02

On notera que le modem X50 est gravé en 10 nm (chez Samsung) alors que le SoC SnapDragon 855 est gravé en 7 nm chez TSMC. Etant donné que les spécifications de la 5G sont toujours en cours d'évolution, Qualcomm a fait le choix d'en faire un composant séparé, les contraintes techniques (thermiques, notamment) rendant par ailleurs peu pratique un éventuel empilement sur le SoC.

Du côté du WiFi, on notera pour la première fois une compatibilité WiFi 6 (802.11ax) mais aussi le support du WiFi Gigabit en bande 60 GHz (802.11ay).

Photographie

La plate-forme SnapDragon 855 intègre un nouvel ISP Spectra 380 qui a la particularité d'intégrer directement une couche pour le computer vision, assurant un traitement direct de la reconnaissance de formes et de visages mais aussi des traitements spécifiques d'intelligence artificielle.

SnapDragon 855 Spectra 380

Cela évite d'engorger les autres composants tout en réduisant dans le même temps la consommation d'énergie corrrespondante. Le composant permet d'une part d'enregistrer de la vidéo 4K HDR à 60 fps mais aussi de générer de nouveaux effets comme l'effet bokeh...dans les vidéos. On pourra donc flouter un arrière-plan autour d'un sujet comme on le ferait en mode portrait en photographie.

On notera également le support du format HEIF qui, au-delà du traidtionnel JPEG, permettra de sauvegarder dans les images les paramètres de computer vision et des différents traitements appliqués.

SnpDragon 855 video 4K HDR 10 Plus

SnapDragon 855 HEIF

SnapDragon Elite Gaming

Le jeu mobile constituant un marché prenant de plus en plus d'ampleur et à l'heure de la tendance des smartphones gaming, le SnapDragon 855 aura des capacités spécifiques pour le jeu sur smartphone avec un ensemble de fonctionnalités spéciales réunies sous le terme SnapDragon Elite Gaming.

gaming revenus

SnapDragon 855 Elite Gaming

Il s'agit d'un ensemble de fonctionnalités hardware et software destinées à faire tourner le SoC dans les meilleures conditions et avec une puissance soutenue lors des longues sessions de jeu, là où des processeurs concurrents peuvent montrer des faiblesses dans le temps.

SnapDragon Elite Gaming permettra de diffuser des cinématiques en True HDR, avec rendu PBR et algorithmes assurant le maintien de la qualité de la session ludique (maintien du framerate, par exemple).

D'autres fonctionnalités sont annoncées pour le SoC SnapDragon 855 comme le lecteur d'empreintes ultrasonique qui offre divers avantages par rapport au lecteur optique couramment utilisé actuellement. Il ne se contente pas en effet de prendre une photo de l'empreinte mais il intègre aussi des informations de profondeur vis à vis des silllons et pores de la peau, pour une sécurité renforcée.

SnapDragon 855 Aptx Adaptive

On trouvera également au sein de SnapDragon 855 la présence de la technologie audio AptX Adaptive dévoilée lors de l'IFA qui permet de réduire fortement la latence naturelle du Bluetooth pour une expérience cinéma ou gaming optimisée.

La plate-forme SnapDragon 855 devrait équiper un certain nombre de smartphones haut de gamme dès le début de l'an prochain. OnePlus, Samsung, mais aussi Xiaomi, Oppo, Vivo ou ZTE font partie des premiers partenaires.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
lepingouinenfoliedestroyer Absent Vénéré 4776 points
Le #2042956
Un OP7 avec toutes les nouveautés annoncées sans la 5G et ce sera dla bombe
Le #2042965
lepingouinenfoliedestroyer a écrit :

Un OP7 avec toutes les nouveautés annoncées sans la 5G et ce sera dla bombe


Il manque juste que le réseau !!

et je n suis pas sur qu'on ait le temps de le voir....!
Le #2042981
Je reste toujours impressionné par la puissance qu'on arrive maintenant à mettre dans une puce de cette taille, consommant si peu
Le #2042993
Quoi?! Il n'y a pas 16 cores dédiés à Fortnite?!! C'est de la m***e!!

Par contre, après l'avalanche de selfies avec effet bokeh et détourage des personnes à l'arrache, il faut s'attendre à un tsunami de vidéos avec effet bokeh maintenant
Désolé si j'en choque certains, mais je n'arrive pas à comprendre cette "mode" de l'effet bokeh car ça a toujours existé en photographie et en vidéo, et quand l'effet est généré naturellement de par la conception des objectifs et la profondeur de champ qu'ils créent, c'est tellement plus beau et plus naturel qu'un découpage du sujet à truelle artificielle et un ajout de blur en fond. Maintenant on va jusqu'à implémenter directement cette fonction dans les SoC

J'aurais préféré une partie dédiée à la génération d'objets 3D suite à quelques photos autour de l'objet (photogrammétrie), une IA capable de couper les ressources aux applications qui tournent en tâche de fond pour rien pour économiser du temps CPU et de la batterie, des choses plutôt comme ça...

Filmer en 4K HDR 60Hz, pourquoi pas, mais les smartphones ont-ils vraiment un objectif et un capteur capables de générés un détail par pixel sur 4K de pixels, ou est-ce plutôt qu'un détail prend 32 pixels (nombre au hasard) et que de la FullHD aurait suffit? Je ne sais pas, j'ai tendance à dire que si on a un vrai besoin de filmer en 4K HDR 60Hz, c'est qu'on est un pro et que du coup il y a du matos de bien meilleure qualité pour filmer ça (mais plus cher, je vous l'accorde), sinon sur smartphone, c'est juste bon pour remplir ta carte SD (si le smartphone à un port microSD) en filmant 10 secondes de ton chat qui se lèche les parties en slowmotion 1000fps 4K HDR 60Hz

Sinon, niveau perf sur mobile, ce Snapdragon 855 a l'air d'envoyer le steak!

Juste une petite question, on parle de DSP pour la partie IA, mais ça m'embrouille car je pensais que les DSP étaient pour l'audio non? Je me trompe sûrement en embrouillant les sigles car j'imagine qu'ici les lettres DSP pour l'IA ne signifient pas la même chose pour le son.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme