Snapdragon 865 : le prochain SoC de Qualcomm gravé en 7 nm mais chez Samsung ?

Le par  |  4 commentaire(s) Source : The Elec
SnapDragon logo

L'actuel SoC Snapdragon 855 est gravé en 7 nm chez TSMC. Son successeur, le SoC Snapdragon 865, sera lui aussi gravé en 7 nm mais avec lithographie EUV et chez Samsung, affirme la rumeur.

Pour son SoC Snapdragon 855, présent dans de nombreux smartphones haut de gamme, le groupe Qualcomm est passé à une gravure en 7 nm fournie par le fondeur taiwanais TSMC.

Il s'est ainsi séparé de son fournisseur habituel Samsung, dont les techniques de gravure en 7 nm n'étaient pas encore prêtes. Pour le successeur Snapdragon 865 (si c'est bien sa dénomination), la firme de San Diego reviendrait chez Samsung et profiterait d'une gravure en 7 nm optimisée par la lithogravure EUV (Extreme Ultra Violet).

SnapDragon 855 vignette

Snapdragon 855 gravé en 7 nm chez TSMC

Le site The Elec affirme que la production débutera en fin d'année sur le site de Hwaseong de Samsung, avec un volume initial de 18 000 wafers mensuels. Samsung était le partenaire de Qualcomm sur la gravure en 10 nm du Snapdragon 845 mais le passage au 7 nm l'avait basculé vers TSMC.

Débordé sur le front du 7 nm à son lancement en 2018, le géant coréen entend bien reprendre des parts de marché à son concurrent (et leader) taiwanais et le groupe Qualcomm représenterait déjà un gros client pour le 7 nm EUV grâce à la présence de ses composants dans les smartphones de nombreuses marques mais aussi par sa présence sur la 5G.

Samsung gravure EUV

Site Samsung de Hwaseong

La même source assure que la gravure en 7 nm EUV sera aussi au coeur du SoC Exynos du smartphone Galaxy Note 10 au second semestre. Pour rappel, la série Galaxy S10 profite d'un SoC Exynos 9820 gravé en 8 nm, qui correspond à une optimisation du noeud 10 nm.

Habituellement, Samsung utilise le même SoC dans ses smartphones Galaxy S et Galaxy Note de la même année mais la mise en service de la gravure en 7 nm EUV va peut-être changer la donne cette année et conduire à l'intégration d'un SoC Exynos plus puissant dans le prochain smartphone Galaxy Note 10.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2067023
À ce rythme, les téléphones portables vont finir par être plus puissants que les pc gaming
Le #2067052
BenflasherBZH a écrit :

À ce rythme, les téléphones portables vont finir par être plus puissants que les pc gaming


J'en doute fort car les concepteurs de composants pour pc dont AMD évolue en même temps que ceux qui en font pour les smartphones (finesse de gravure>7 nm).
Et vue qu'un smartphone ne peut contenir un processeur ayant un TDP supérieur à 5W et que les fabricants de composants pour pc évolue en même temps que ceux qui en font pour les smartphones, ceci n'arrivera JA-MAIS.
Le #2067055
JeremyT a écrit :

BenflasherBZH a écrit :

À ce rythme, les téléphones portables vont finir par être plus puissants que les pc gaming


J'en doute fort car les concepteurs de composants pour pc dont AMD évolue en même temps que ceux qui en font pour les smartphones (finesse de gravure>7 nm).
Et vue qu'un smartphone ne peut contenir un processeur ayant un TDP supérieur à 5W et que les fabricants de composants pour pc évolue en même temps que ceux qui en font pour les smartphones, ceci n'arrivera JA-MAIS.


Exacte, la puissance dégagée supportable pour un smarthpone est très limitée par rapport à un PC gaming. Rien que pour cette contrainte physique, un smarthpone ne sera jamais aussi performant qu'un PC.
Sauf si un jour on trouve une matière qui ne chauffe pas mais la encore, on sera toujours limité par la taille max possible du proco.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme