Snapdragon 855 : nos résultats de benchmark !

Le par  |  1 commentaire(s)
SnapDragon 855 vignette

Le SoC Snapdragon 855 constitue la nouvelle plate-forme haut de gamme de Qualcomm, toujours plus puissante et riche en intelligence artificielle. C'est aussi la première puce mobile du groupe à passer en gravure 7 nm. GNT a pu mener en exclusivité française une série de benchmarks sur un smartphone de référence.

En 2018, l'industrie mobile a vu passer les premières plate-formes gravées en 7 nm, toutes chez le fondeur TSMC. Il y a eu l'Apple A12 Bionic des iPhone et le Kirin 980 de Huawei sur sa série Mate 20.

Le groupe Qualcomm a profité de son événement Snapdragon Tech Summit de Hawaï au mois de décembre pour annoncer à son tour une plate-forme mobile Snapdragon 855 elle aussi gravée en 7 nm chez TSMC.

SnapDragon 855 01

Profitant de l'héritage de cette famille de SoC mobiles équipant nombre de smartphones haut de gamme venant de fabricants très divers, elle réexploite une partie des tendances apportées par le SnapDragon 845 tout en renforçant certains éléments comme l'intelligence artificielle.

SnapDragon 855 Kryo 485

Si la partie CPU comprend comme l'an dernier huit coeurs, la nouveauté cette année, outre la gravure en 7 nm, concerne l'organisation en tri-cluster. On trouve donc trois groupes de coeurs Kryo 485 activés en fonction des scénarios d'usage et de la puissance requise, de sorte à pouvoir mieux gérer la consommation d'énergie.

Les trois groupes de coeurs se présentent comme suit :

  • 1 Prime Core puissant cadencé à 2,84 GHz
  • 3 Performance Cores cadencés à 2,42 GHz
  • 4 Efficiency Cores à 1,80 GHz

Ce choix permet de mieux segmenter les charges de travail pour n'activer que les coeurs nécessaires et d'éviter ainsi les surconsommations inutiles et contribuant à échauffer l'appareil mobile.

Snapdragon 855 01

La plate-forme SnapDragon 855 profite également d'un nouveau GPU Adreno 640 qui constitue une évolution légère par rapport à l'Adreno 630 de son prédécesseur mais qui promet tout de même un rendu graphique 20% plus rapide et le support des dernières API graphiques.

SnapDragon 855 Adreno 640

Mais la plate-forme SnapDragon 855 apporte aussi de nombreuses nouveautés du côté de l'intelligence artificielle, toujours en tirant parti des différents composants (dont les DSP et ISP) du SoC pour générer une capacité de traitement de 7 TOPS.

SnapDragon 855 Hexagon 690 02

L'une des grandes avancées reste l'intégration directe au sein du DSP Hexagon 690 d'un accélérateur Tensor permettant d'accroître les performances des traitements spécifiques d'intelligence artificielle.

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2047409
Merci pour ce test très complet
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme