Quand les autorités Britanniques présentent Discord comme un repère de pirates

Le par  |  2 commentaire(s)
technologie-hacker

C'est une idée assez saugrenue qui est actuellement relayée par les autorités britanniques et les services de lutte contre la criminalité : selon les différentes agences, Discord serait une plateforme destinée aux hackers...

Deux autorités britanniques, la ROCU et la NCA ont récemment distribué des flyers dans certaines régions dans le but d'informer les populations, et notamment les parents, des risques liés à certains outils et logiciels présents sur le PC de leur enfant.

La plaquette vise à sensibiliser la population sur certains aspects pas toujours très accessibles aux adultes, et qui pourraient représenter des risques pour les plus jeunes. On y trouve ainsi un petit guide décrivant assez maladroitement certains services.

NCA ROCU

On découvre ainsi que Tor est un navigateur qui ne sert qu'à accéder au dark Web... Le raccourci est assez brut et n'a pas franchement motivation à rassurer les parents. Quant à Discord, il s'agit d'un "outil de communication souvent utilisé pour partager des astuces de piratage"... Comme pourrait le proposer n'importe quel moyen de communication en fait comme une messagerie mail, instantanée, un téléphone, des signaux de fumée...

Sans compter la crucifixion pour Kali Linux, présentée comme un "système souvent utilisé pour le piratage", mais la distribution ne se plaint pas vraiment de ce genre de publicité, estimant que "le meilleur moyen d'encourager un enfant à faire quelque chose, c'est de lui interdire".

Face aux critiques remontées sur les réseaux sociaux suite au partage de l'affiche, la National Crime Agency s'est détachée de toute implication dans la création du flyer et dément avoir été consultée avant sa réalisation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2091699
La nouvelle G.B. ???
Le #2091706
La parti du Norsefire cherche les coupables.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme