Mémoire quantique : l'ytterbium pour porter l'information sur de longues distances

Le par  |  10 commentaire(s) Source : CNRS
cryptage-quantique

Des chercheurs de l'Université de Genève, en collaboration avec le CNRS, ont découvert une approche pour réaliser des mémoires quantiques capables de transporter le signal sur de longues distances. Le secret ? l'ytterbium, terre rare de numéro atomique 70.

Les premières démonstrations de communication quantique sur des distances de plus en plus grandes ont débuté mais la complexité technique reste difficile à surmonter pour maintenir le signal sur de longues distances, ce dernier étant difficile à maintenir afin de pouvoir le propager.

fibre-optiqueSur une fibre optique, le signal ne peut actuellement être transporté que sur quelques centaines de kilomètres à l'aide de répéteurs avant de le perdre.

Une équipe de chercheurs de l'Université de Genève (UNIGE), en collaboration avec le CNRS, annonce avoir découvert un matériau à base d'ytterbium, un métal du groupe des terres rares, qui permettrait de créer des mémoires quantiques permettant de maintenir l'information quantique représentée par la polarisation d'un photon le temps nécessaire pour assurer sa duplication.

Le nouveau matériau permet de retenir les photons pendant environ une seconde et assurer la synchronisation qui donnera la possibilité de transférer le signal jusqu'au prochain répéteur, tout en offrant une bonne protection contre les perturbations extérieures mais aussi, point important, en pouvant fonctionner à haute fréquence.

D'autres candidats testés, comme l'europium ou le praséodyme, n'offrant pas autant de possibilités, les chercheurs se sont penchés sur l'ytterbium, peu étudié jusqu'alors.

L'application de champs magnétiques fins permet de donner aux atomes d'ytterbium un état d'insensibilité aux perturbations de leur environnement (ou "point magique") très pratique pour réaliser la capture du photon porteur d'information quantique et sa duplication.

Ces travaux ouvrent la voie à la création de mémoires quantiques à base d'ytterbium pouvant potentiellement servir à la création d'un "réseau quantique mondial" inviolable (au moins aux tentatives d'écoute directe du signal).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2025427
"Sur une fibre optique, le signal ne peut actuellement être transporté que sur quelques centaines de kilomètres à l'aide de répéteurs avant de le perdre."
J'ai loupé un truc ou les câbles sous-marins qui sont installés actuellement sont bien en fibres optiques!
Le #2025428
jacob13 a écrit :

"Sur une fibre optique, le signal ne peut actuellement être transporté que sur quelques centaines de kilomètres à l'aide de répéteurs avant de le perdre."
J'ai loupé un truc ou les câbles sous-marins qui sont installés actuellement sont bien en fibres optiques!


Oui, bien sur. Mais comme les câbles cuivrés, il y a toujours des répétiteurs pour amplifier le signal, à des intervalles plus espacés.
Le #2025429
Sous l'eau ils sont alimentés comment en courant les répétiteurs ?
Le #2025430
On est tous bien d'accord que l'information qui transite aujourd'hui dans la fibre optique n'est pas quantique ?

Ici la limitation à quelques kilomètres ne s'applique qu'à ce type de signal qu'il est difficile de transporter, ce qui n'a rien à voir avec un bon vieux signal lumineux en interférences constructives dans un tube de verre...
Le #2025432
cycnus a écrit :

Sous l'eau ils sont alimentés comment en courant les répétiteurs ?


Un câble à fibres optiques est composée de plusieurs fibres, contenues dans un tube de cuivre qui sert aussi à alimenter les répéteurs; autour de ce tube, on a une couche de gomme pour le protéger des mâchoires de requins, filets de pêches, etc.
Le #2025439
Bonjour,
Allez voir le musée des télécommunications à Plemeur-Bodou !
Tout y est expliqué...
Bonne journée.
Le #2025443
Laurent56 a écrit :

Bonjour,
Allez voir le musée des télécommunications à Plemeur-Bodou !
Tout y est expliqué...
Bonne journée.


Ca ouvre à quelle heure ?
Le #2025445
Ulysse2K a écrit :

Laurent56 a écrit :

Bonjour,
Allez voir le musée des télécommunications à Plemeur-Bodou !
Tout y est expliqué...
Bonne journée.


Ca ouvre à quelle heure ?


10h....
http://www.cite-telecoms.com

c'est très intéressant, historiquement, c'est le centre France Telecom entre la France et les US; le mini spectacle sous le radôme est de toute beauté.
Une bonne activité un jour de pluie.
Le #2025447
cycnus a écrit :

Sous l'eau ils sont alimentés comment en courant les répétiteurs ?


L'Atlantide ça te parle ? ...


Le #2026296
cycnus a écrit :

Sous l'eau ils sont alimentés comment en courant les répétiteurs ?


Bonjour à Tous,
Les répéterus sont alimentés en "série".
Par exemple, sil'un d'entre eux nécessite 48V de tension d'alimentation, on en met 10 en série alimentés sous 480V. Bien sûr chacun d'entre eux intègre une régulation de manière à équilibrer le courant consommé. Au final (ou au début !) l'alimentation est uniquement branchée aux extrémités.
Ceci n'est qu'un exemple pour expliquer et comprendre, les vraies valeurs sont adaptées aux équipements installés.
Bien amicalement, denis
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme