Ransomware : le G7 met la pression sur la Russie

Le par Jérôme G.  |  7 commentaire(s)

Le cas des attaques par ransomware a été évoqué lors du G7. Il est demandé à tous les États et la Russie en particulier d'agir plus fermement contre les réseaux criminels.

cybersecurity

À l'issue du sommet du G7 - Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni - à Cornwall en Angleterre, un communiqué commun (PDF) appelle à lutter ensemble contre la menace des " réseaux criminels de ransomwares ", et demande à tous les États de les " identifier et démanteler de toute urgence. "

Le groupe du G7 évoque en particulier la Russie afin de tenir pour responsables ceux qui mènent des attaques par ransomware à l'intérieur de ses frontières, procèdent à du blanchiment des rançons avec des cryptomonnaies ou sont impliqués dans d'autres cybercrimes.

ransomware

" Nous avons convenu de travailler ensemble pour lutter contre les cybermenaces provenant d'acteurs étatiques et non étatiques, comme les réseaux criminels de ransomwares, et de tenir pour responsables les pays qui abritent des acteurs criminels de ransomwares et qui ne les tiennent pas pour responsables ", a déclaré le président des États-Unis Joe Biden.

Cette pression sur la Russie n'est pas nouvelle. Elle s'est récemment accentuée avec la survenue de cyberattaques par ransomware attribuées à des groupes à l'accent russe comme par exemple DarkSide pour Colonial Pipeline ou REvil pour JBS USA.

Reste à savoir si les déclarations au G7 auront un réel effet et seront suivies de mesures efficaces pour le moment mystérieuses.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2134155
La Russie tremble.
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 7477 points
Le #2134159
Les USA utilisent les failles pour espionner leurs "alliés" et les autres donc surtout ne pas les combler.
Snowden a déjà expliquer le fonctionnement de ce bouzin ,donc juste de la politicaillerie.
Anonyme
Le #2134161
jacob13 a écrit :

Les USA utilisent les failles pour espionner leurs "alliés" et les autres donc surtout ne pas les combler.
Snowden a déjà expliquer le fonctionnement de ce bouzin ,donc juste de la politicaillerie.


On parle ici de ransomware, pas d'espionnage.
Et si on pouvait sanctuariser certains secteurs, comme les hôpitaux, ce serait une avancée. Parce que depuis quelques temps, il n'y a plus aucune retenue concernant les cibles de ces attaques.
Anonyme
Le #2134163
Kinekann a écrit :

jacob13 a écrit :

Les USA utilisent les failles pour espionner leurs "alliés" et les autres donc surtout ne pas les combler.
Snowden a déjà expliquer le fonctionnement de ce bouzin ,donc juste de la politicaillerie.


On parle ici de ransomware, pas d'espionnage.
Et si on pouvait sanctuariser certains secteurs, comme les hôpitaux, ce serait une avancée. Parce que depuis quelques temps, il n'y a plus aucune retenue concernant les cibles de ces attaques.


Pour avoir "vécu" ce qui se passe dans les hôpitaux je peux te dire que c'est quasiment mission impossible, aussi bien pour les SI que pour les utilisateurs qui sont tout sauf formés, et même pas informés
Kimyh offline Hors ligne Vénéré avatar 4932 points
Le #2134183
Allez-y, continuez a connecter tout et n importe quoi, et surtout les infrastructure critique.
"Pas de probleme frere"
Ulysse2K away Absent VIP icone 51131 points
Le #2134203
Biden fait un volte-face à la politique de son prédécesseur (et c'est tant mieux) pour réparer les erreurs de l'autre abruti car il ne faut pas oublier l'Histoire. Si les ricains n'étaient pas entrés jusqu'à Berlin en avril 1945, l'armée russe aurait continué son avancée et aurait annexé les pays d'Europe, les uns après les autres.

Je ne stigmatise pas les russes particulièrement (chacun chez soi et les vaches seront bien gardées) mais je vous avoue que je préfère, et de loin, la politique (même très foireuse parfois) et la liberté occidentales que le muselage, la répression et la dictature de Poutine...
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 7477 points
Le #2134343
Ulysse2K a écrit :

Biden fait un volte-face à la politique de son prédécesseur (et c'est tant mieux) pour réparer les erreurs de l'autre abruti car il ne faut pas oublier l'Histoire. Si les ricains n'étaient pas entrés jusqu'à Berlin en avril 1945, l'armée russe aurait continué son avancée et aurait annexé les pays d'Europe, les uns après les autres.

Je ne stigmatise pas les russes particulièrement (chacun chez soi et les vaches seront bien gardées) mais je vous avoue que je préfère, et de loin, la politique (même très foireuse parfois) et la liberté occidentales que le muselage, la répression et la dictature de Poutine...


Les "ricains" n"ont pas conquis Berlin .
C'est seulement l'armée rouge.
La présence des alliés à berlin vient des accords antérieurs à la prise de la ville.
L'armée rouge n'aurait jamais pu continuer .
Elle était exsangue voir les millions de morts !
Ils se rejoint sur l oder fleuve prévu dans les accords.
Quand à la censure chez nous elle marche aussi à fond.
Avec tous les médias subventionnés par l'état et appartenant à une poignée de milliardaires.
Petit exemple actuel : rencontre biden Poutine chez nous va t on parler de navalny ?
Par contre va t'on parler de snowden ou d'assange ?
Balayons devant chez nous et occupons nous de nos chers princes arabe découpeur de journalistes.
Poutine voulait entrer dans l'OTAN,ca lui a été refusé car l'OTAN n'aurait plus eu d'ennemis .
Et les mille milliards de $ de budget militaire aurait baissé aux USA.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire