Ravitaillement de l'ISS : le vaisseau cargo HTV-8 a décollé

Le par  |  0 commentaire(s)
H-IIB-HTV-8-Mitsubishi-Heavy-Industries

Après un lancement annulé en raison d'un incendie, une fusée japonaise H-IIB a finalement décollé avec à bord le vaisseau cargo HTV-8 pour une mission de ravitaillement de la Station spatiale internationale.

Depuis le centre spatial de Tanegashima au Japon, un lanceur H-IIB a décollé mercredi à 01h05 heure locale (mardi à 16h05 GMT) avec à bord le vaisseau cargo non-habité HTV-8 (Kounotori 8). L'agence spatiale japonaise a confirmé que le lancement s'est déroulé comme prévu.

Quinze minutes après le décollage, la séparation entre le lanceur et la charge utile a eu lieu. Kounotori 8 est en orbite et rejoindra la Station spatiale internationale (ISS) samedi en début d'après-midi (GMT) dans le cadre de sa mission de ravitaillement.

Le décollage de la mission était initialement prévu le 11 septembre (heure locale), mais un peu plus de 3 heures avant l'échéance, un incendie s'était déclaré aux environs du pas de tir et le lancement avait été annulé.

La cause de cet incendie a été attribuée à l'électricité statique générée par l'oxygène s'échappant du moteur-fusée pendant le ravitaillement en propergol.

HTV-8 transporte 5,3 tonnes de matériel et vires pour l'équipage de l'ISS. En plus de diverses expériences scientifiques et d'un système de communication optique par satellite de petite taille développé avec Sony Computer Science Laboratories, il embarque six nouvelles batteries lithium-ion.

Ces batteries entrent dans le cadre du remplacement des accumulateurs nickel-hydrogène de l'ISS utilisés pour stocker de l'énergie récupérée par des panneaux photovoltaïques. Le transport des nouvelles batteries avait débuté avec Kounotori 6 et se poursuivra jusqu'à Kounotori 9. Elles sont installées lors de sorties extravéhiculaires de l'équipage de l'ISS.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme