La reconnaissance faciale pour l'achat d'un nouveau smartphone en Chine

Le par  |  3 commentaire(s)
reconnaissance-faciale

Acheter un nouveau smartphone ou souscrire un nouvel abonnement mobile en Chine impose désormais de la reconnaissance faciale.

La reconnaissance faciale, avec son corollaire pour la surveillance de la population, continue de se répandre à marche forcée en Chine avec des citoyens qui n'ont d'autre de choix que de s'y conformer.

Nouvel exemple en date avec l'entrée en vigueur d'une obligation de reconnaissance faciale pour l'achat d'un nouveau smartphone dans une boutique ou pour la souscription d'un nouveau forfait mobile. Toujours sous couvert de lutter contre la fraude.

Auparavant, une telle souscription devait se faire avec la présentation de la carte d'identité et la prise de photos, rapporte la BBC. Le scan des visages afin de vérifier la correspondance d'une identité fournie est une " innovation. "

reconnaissance-faciale

Cette réglementation, qui touche les opérateurs télécoms, a été prise sous l'égide du ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information. Elle vise à " protéger les droits légitimes et les intérêts des citoyens dans le cyberespace. "

Les nouvelles dispositions s'appliquent uniquement aux nouveaux numéros de téléphone mobile enregistrés à partir du 1er décembre. Le nombre d'internautes en Chine a atteint 854 millions en juin 2019 (Xinhua) et avec un total de 847 millions qui utilisent leurs téléphones portables pour cela.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2084892
.
entre "la prise de photos" et un scan du visage, la différence n'est pas grande. Une photo ça se scanne !
.
Le #2084917
C'est bien le communisme.
Le #2084935
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13653

Facultatif, mais bon en France on fait toujours pars étapes.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme