RemoveDebris : première démonstration de la capture de débris spatiaux avec un filet

Le par  |  6 commentaire(s)
RemoveDebris-filet-demo

Dans le cadre d'une démonstration technologique, le satellite RemoveDebris a capturé un CubeSat à l'aide de la projection d'un filet. La quête de solutions face au problème des débris spatiaux en orbite autour de la Terre.

Le satellite RemoveDebris - du nom de la mission éponyme - a été placé en orbite depuis la Station spatiale internationale le 20 juin dernier. Ce minisatellite d'une centaine de kilogrammes embarque des technologies de démonstration pour le nettoyage et désorbiter des débris spatiaux.

Avec le soutien de la Commission européenne et de divers partenaires, le projet est dirigé par le Surrey Space Centre (SSC) de l'université de Surrey (Royaume-Uni) qui annonce le succès d'une première démonstration de capture de débris spatiaux à l'aide d'un filet. La phase expérimentale de la mission a débuté le 16 septembre.

En l'occurrence, RemoveDebris a libéré un nano-satellite CubeSat (module cubique de 10 cm de côté) qui s'est éloigné de quelques mètres en apesanteur. Un filet de près de 5 mètres de diamètre a alors été lancé pour le capturer à une distance de l'ordre de 7 mètres. La vidéo ci-dessous montre cette capture filmée dans l'espace :

Le filet et sa " proie " vont retomber vers la Terre et seront consumés dans l'atmosphère. Directeur du Surrey Space Center, Guglielmo Aglietti fait part de son enthousiasme avec cette technologie, soulignant qu'elle est plus complexe qu'il n'y paraît… surtout quand tout se passe dans l'espace.

Le filet a été développé par Airbus qui a également participé à deux autres technologies embarquées dans RemoveDebris qui vont être ultérieurement testées : un système de caméras 2D et Lidar 3D pour suivre un deuxième nanosatellite qui sera libéré, un harpon qui pourrait servir à capturer des débris.

L'ultime test pour le satellite RemoveDebris consistera à déployer une voile de traînée qui servira à accélérer sa propre désorbitation.

Les chercheurs estiment actuellement que plus de 7 600 tonnes de débris spatiaux sont en orbite.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2032326
1. Ils prévoient combien de temps pour cette désorbitation ?
2. En cas d'échec du point (1), on se retrouve avec un déchet de plus (le filet et son satellite)
3. En admettant que tout se passe comme prévu, il va falloir combien de ressources (fusée + "attrapeur" ) et d'argent pour nettoyer ce foutoir ?

Et si on commençait par nettoyer nos océans de tout ce plastique ? L'espace, je n'irai probablement jamais mais je vais plusieurs fois par an dans nos mers et je mange régulièrement les produits de celles-ci !
Anonyme
Le #2032330
La question est pourquoi l'Homme permet de la production de déchets sans savoir à l'avance de quelle manière ils vont être traités.

Nucléaire, plastique, métaux...satellites.

C'est ce que j'appelle mettre la charrue avant les boeufs. Et qui en pâtit ? ceux qui ne sont pas responsable de cela et surtout la planète.

C'est un peu comme si on chiait un bon coup avant son enfant sans qu'il n'y ait de chasse d'eau. Heureusement les chiottes ont été mieux pensés que nos satellites.

Mais pourquoi est-il si méchant !
Anonyme
Le #2032331
La question est pourquoi l'Homme permet de la production de déchets sans savoir à l'avance de quelle manière ils vont être traités.

Nucléaire, plastique, métaux...satellites.

C'est ce que j'appelle mettre la charrue avant les boeufs. Et qui en pâtit ? ceux qui ne sont pas responsable de cela et surtout la planète.

C'est un peu comme si on chiait un bon coup avant son enfant sans qu'il n'y ait de chasse d'eau. Heureusement les chiottes ont été mieux pensés que nos satellites.

Mais pourquoi est-il si méchant !
Anonyme
Le #2032333
Ca fait réchauffer un peu plus la planète tous ces satellites qui se consument.

Et la taxe carbone des satellites qui se consomment au dessus de la France, elle a été pensée ? Ya un coup à faire là pour baisser la dette de l'état, que dis-je pour réinvestir peut plus dans la dette.

;o)
Le #2032352
Ulysse2K a écrit :

1. Ils prévoient combien de temps pour cette désorbitation ?
2. En cas d'échec du point (1), on se retrouve avec un déchet de plus (le filet et son satellite)
3. En admettant que tout se passe comme prévu, il va falloir combien de ressources (fusée + "attrapeur" ) et d'argent pour nettoyer ce foutoir ?

Et si on commençait par nettoyer nos océans de tout ce plastique ? L'espace, je n'irai probablement jamais mais je vais plusieurs fois par an dans nos mers et je mange régulièrement les produits de celles-ci !


si j'ai compris le principe, ce petit cube nettoyeur peut se mettre facilement dans un module de ravitaillement de la station ISS, donc pas trop coûteux de l'envoyer en haut.

Oui, cela fera un déchet de plus si on arrive pas a le faire redescendre (risque à prendre)

après, cela ne fera pas tout non plus, mais c'est déjà bien de commencer
Le #2032400
c'est surtout utile si un satellite disons d'un autre pays nous emmer... , oups! excusez-moi je me suis trompé...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme