RemoveDebris : démo de la capture de débris spatiaux au harpon

Le par  |  2 commentaire(s)
RemoveDebris-harpon

Avec une ultime le mois prochain, le minisatellite RemoveDebris a réussi sa troisième expérience pour la capture de débris spatiaux, à l'aide d'un harpon.

Déployé depuis la Station spatiale internationale en juin dernier, le minisatellite RemoveDebris de l'Agence spatiale européenne embarque des technologies de démonstration pour le nettoyage et pour désorbiter les débris spatiaux.

La troisième expérience vient d'être réalisée avec succès. À une vitesse de 20 m/s, un harpon a été tiré sur une cible fixée à une perche de 1,5 m déployée depuis le petit satellite. Le Surrey Space Centre (SSC) de l'université de Surrey (Royaume-Uni) - qui dirige le projet - a publié une vidéo en slow motion de cette démo de la technologie du harpon.

Pour RemoveDebris, la première démonstration de la capture de débris spatiaux avait eu lieu en septembre avec un filet de 5 m de diamètre projeté sur un nanosatellite CubeSat se trouvant à 7 mètres de distance. Le filet et sa proie ont ensuite été consumés dans l'atmosphère.

En octobre, une deuxième démonstration a consisté à évaluer un système de caméras 2D et Lidar 3D pour le suivi d'un autre CubeSat s'éloignant de RemoveDebris. Le mois prochain, une quatrième et ultime expérience consistera à déployer une voile de traînée qui servira à accélérer la désorbitation de RemoveDebris et sa destruction dans l'atmosphère terrestre.

L'université de Surrey écrit que l'US Space Surveillance Network suit 40 000 objets et qu'il y a plus de 7 600 tonnes de débris spatiaux sur l'orbite de la Terre et autour de celle-ci, dont certains se déplaçant à 48 300 km/h.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2051518
Bien joué, Callaghan !!!!
Le #2051557
En fait à chaque fois que l'homme débarque quelque part, il pollue l'endroit ... C'est peu être ça notre vrai nature en fait ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme