avoué - avocat

Le
interlocuteur
Pouvez vous me donner la différence entre un avoué et un avocat

Merci
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Zebulon
Le #15206371
> Pouvez vous me donner la différence entre un avoué et un avocat



Un avoué représente une partie, effectue les actes de procédure (dépot et
notification de conclusions, ...).
Un avocat assiste une partie, rédige les conclusions, plaide.
Laurent Jumet
Le #15206361
Hello !

"interlocuteur"
i> Pouvez vous me donner la différence entre un avoué et un avocat

Le premier a avoué ses crimes, le second pas encore.


Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]
vero
Le #15206351
Promue marginale calée en ordinatique, je décrypte le msg
news: relayé par les serveurs le 09/04/2004

Le premier a avoué ses crimes, le second pas encore.



il a du bol le premier, peut encore se faire défendre par le second

--
vero
http://www.web361.com
Unix is user friendly. He's just very picky about who his friends are.
Loulou le Fou
Le #15206341
"vero" news:
Promue marginale calée en ordinatique, je décrypte le msg
news: relayé par les serveurs le 09/04/2004

> Le premier a avoué ses crimes, le second pas encore.

il a du bol le premier, peut encore se faire défendre par le second



Alors l'avoué est cuit, mais l'avocat sera-t-il crû ?

:-D

Loulou.
vero
Le #15206331
Promue marginale calée en ordinatique, je décrypte le msg
news: par les serveurs le 09/04/2004

Alors l'avoué est cuit, mais l'avocat sera-t-il crû ?



superbe :-)

--
vero
http://www.web361.com
Unix is user friendly. He's just very picky about who his friends are.
interlocuteur
Le #15206181
Merci

"Zebulon" 4076b1c4$0$22508$
> Pouvez vous me donner la différence entre un avoué et un avocat

Un avoué représente une partie, effectue les actes de procédure (dépot et
notification de conclusions, ...).
Un avocat assiste une partie, rédige les conclusions, plaide.




Apokrif
Le #15206121
"interlocuteur"
Pouvez vous me donner la différence entre un avoué et un avocat



http://groups.google.com/groups?q=avou%C3%A9+avocat+group%3Afr.misc.droit&ie=UTF-8
--
Languages of the World: http://www.ethnologue.com/web.asp
Sébastien Delpeuch
Le #15204561
On 09 Apr 2004 21:05:08 +0200, Apokrif
"interlocuteur"
Pouvez vous me donner la différence entre un avoué et un avocat



http://groups.google.com/groups?q=avou%C3%A9+avocat+group%3Afr.misc.droit&ie=UTF-8



Vous avez écrit : "Ce sont les avoués de première instance qui ont été
supprimés. Restent les avoués près les cours d'appel. "

Pouvez-vous expliquer pour quoi les avoués près les cours d'appel
sont-ils restés ?

Autrement dit : quel est l'utilité d'un avoué à nos jours puisque :

- soit l'individu a un avocat qui, normalement, connaît parfaitement
la procédure et dans ce cas l'avoué n'est qu'une charge de plus

- soit l'individu connaît ou prétend connaître suffisamment la
procédure et le droit pour se défendre tout seul et, dans ce cas, il
est le seul responsable de toute éventuelle erreur de procédure ou de
droit.

Par ailleurs, j'ai du mal à comprendre pourquoi un huissier est
obligatoire pour assigner dans certains cas, par exemple : est-ce que
quelqu'un pourrait me dire quelle est la différence entre les deux
modes de saines du TI suivants :
- demandes inférieures ou égales à 3800 € (saisine simple, pas besoin
d'un huissier)
- demandes égales à 3801 € (saisine par assignation, un huissier est
obligatoire).

Est-ce l'obligation de passer par un avoué ou huissier n'est pas une
veille habitude poussiéreuse de jadis la justice du Roi face au
"petit" peuple ?
le_troll
Le #15204421
Salut,

-1- Jadis les avoué était des avocats ayant une charge (comme les avocats
devant la cour de cassation et le conseil d'état actuellement), et eux seuls
pouvaient aller devant les cours d'appel...
La profession d'avoué et d'avocat a été fondu en une seule, l'avoué n'existe
plus (enfin, peut être quelques survivants, lol, mais très vieux)... Cette
réforme est vieille, de mémoire je dirais 20, 25 ans...
Donc il n'y a pas de différence, l'avoué n'existe plus!

-2-
Non, même si un individu peut se défendre seul parfois, souvent même, les
avocat conservent le monopole de représentativité devant moult juridictions,
et ou matières, notamment le TGI qui a une compétence générale
d'attribution, ainsi que le conseil d'état et la cour de cassation, entre
autres... En gros, seules les juridictions d'exceptions échappent le plus
souvent au monopole de l'avocat...
Et dans ce monopole des avocat devants le TGI, il y a évidemment celui du
divorce qui fait 50% de leur chiffre d'affaire, une sorte d'aumône qu'on est
obligé de leur verser, comme pour le médicaments avec les médecins, c'est le
pharmacien qui détient, mais il faut verser l'aumône au médecin pour avoir
le droit au soins...
La théorie de ce monopole de l'ancien régime (du temps de la dictature), est
que les magistrats ne pourraient pas juger de façon satisfaisante si les
dossiers n'étaient pas mis en l'état pas des avocats, du fait de la
complexité de la procédure...
Mais cette théorie s'effondre, dans la mesure où un individu poursuivi, même
s'il n'a pas d'avocat on le poursuit quand même, le parquet fait la mise en
l'état avec le juge d'instruction éventuellement... Il existe d'ailleurs au
civil,des juges de la mise en état... Alors on pourrait très bien supprimer
le monopole des avocats, et créer des postes de juge de la mise en l'état
qui s'occuperait de diriger les justiciables quant à la confection de leurs
dossiers, mais ça augmenterait le coût de la justice, bien que, avec l'aide
juridictionnelle ?

-3- Souvent les procédure qui sont fixées suivant un barème pécuniaire,
c'est parce qu'on estime qu'au delà d'un certain montant, la chose devient
trop sérieuse pour ne pas être officialisée... Idem pour le pécuniaire,
suivant le montant du litige dans certains cas, tu peux ou ne pas faire
appel (1er ressort) ou (1er et dernier ressort), ou encore, la compétence
échoit à une juridiction d'exception ou au TGI...
In fine, concernant le recouvrement, l'exécution pécuniaire des jugements,
tu peux très bien avec ton jugement revêtu de la formule exécutoire et un
certificat de non appel, écrire à celui qui te doit de l'argent de par la
décision de justice, et s'il s'exécute ça peut se régler ainsi, mais dans le
cas contraire, tu ne pourras lui faire de saisie sur ses comptes ou sur ses
biens, l'huissier en son ministère en a le monopole...

-4- Pour conclure tu as visé juste, on pourrait supprimer tout monopole
d'avocat, simplifier la procédure, créer des juges de la mise en état
(payant éventuellement, mais 3 fois moins qu'un avocat, ça ferait des places
pour les avocats, lol), mais les avocats sont partout dans les rouages du
pouvoir, il défendent par des groupes de pression l'aumône qu'on est obligé
de leur verser pour accéder à la justice, idem, juges et avocat, c'est cul
et chemise, avec quelques examens, il peuvent intervertir leur fonction,
alors, issus des mêmes facultés, ils se tiennent les coudes...
Il suffit pour se convaincre de tout ça, d'aller assister un après-midi à un
audience d'une chambre correctionnelle d'un TGI à gros débit (type Pontoise
95), un jour de délinquance violente (généralement c'est jugé par type de
délit), si le mec est seul, il pourra tout juste parler, mais si un avocat
est là, il pourra s'exprimer sans problème (lui et l'avocat), tout est dit
dans le comportement presque unanime des magistrats...
--
------------------------------------------
Merci, @+, bye, Joe

------------------------------------------
Avec une hache, celui qui tient le manche a toujours raison !

"Sébastien Delpeuch"
On 09 Apr 2004 21:05:08 +0200, Apokrif
>"interlocuteur" >
>> Pouvez vous me donner la différence entre un avoué et un avocat
>

http://groups.google.com/groups?q=avou%C3%A9+avocat+group%3Afr.misc.droit&i


e=UTF-8

Vous avez écrit : "Ce sont les avoués de première instance qui ont été
supprimés. Restent les avoués près les cours d'appel. "

Pouvez-vous expliquer pour quoi les avoués près les cours d'appel
sont-ils restés ?

Autrement dit : quel est l'utilité d'un avoué à nos jours puisque :

- soit l'individu a un avocat qui, normalement, connaît parfaitement
la procédure et dans ce cas l'avoué n'est qu'une charge de plus

- soit l'individu connaît ou prétend connaître suffisamment la
procédure et le droit pour se défendre tout seul et, dans ce cas, il
est le seul responsable de toute éventuelle erreur de procédure ou de
droit.

Par ailleurs, j'ai du mal à comprendre pourquoi un huissier est
obligatoire pour assigner dans certains cas, par exemple : est-ce que
quelqu'un pourrait me dire quelle est la différence entre les deux
modes de saines du TI suivants :
- demandes inférieures ou égales à 3800 ? (saisine simple, pas besoin
d'un huissier)
- demandes égales à 3801 ? (saisine par assignation, un huissier est
obligatoire).

Est-ce l'obligation de passer par un avoué ou huissier n'est pas une
veille habitude poussiéreuse de jadis la justice du Roi face au
"petit" peuple ?



Loulou le Fou
Le #15204271
"le_troll"
-1- Jadis les avoué était des avocats ayant une charge (comme les avocats
devant la cour de cassation et le conseil d'état actuellement), et eux


seuls
pouvaient aller devant les cours d'appel...
La profession d'avoué et d'avocat a été fondu en une seule, l'avoué


n'existe
plus (enfin, peut être quelques survivants, lol, mais très vieux)...


Cette
réforme est vieille, de mémoire je dirais 20, 25 ans...
Donc il n'y a pas de différence, l'avoué n'existe plus!



Faux.La loi du 31 dec. 1971 fusionne la profession d'avocat et d'avoué, sauf
en Appel..
Ca serait d'ailleurs pas mal que tu connaisses les raisons (techniques et
budgétaires), et le principe fondateur de la conservation des officiers
ministériels (comme la distinction du Titre et de la Finance..)

-2-
Non, même si un individu peut se défendre seul parfois, souvent même, les
avocat conservent le monopole de représentativité devant moult


juridictions,
et ou matières, notamment le TGI qui a une compétence générale
d'attribution, ainsi que le conseil d'état et la cour de cassation, entre
autres... En gros, seules les juridictions d'exceptions échappent le plus
souvent au monopole de l'avocat...



Ah ? c'est une nouvelle ça !

Et dans ce monopole des avocat devants le TGI, il y a évidemment celui du
divorce qui fait 50% de leur chiffre d'affaire, une sorte d'aumône qu'on


est
obligé de leur verser, comme pour le médicaments avec les médecins, c'est


le
pharmacien qui détient, mais il faut verser l'aumône au médecin pour avoir
le droit au soins...



Ben on commence à comprendre le fond de tes frustrations...

La théorie de ce monopole de l'ancien régime (du temps de la dictature),



Bah bien sûr... [ Kesketupeudébiterkomconeri ! ]

est
que les magistrats ne pourraient pas juger de façon satisfaisante si les
dossiers n'étaient pas mis en l'état pas des avocats, du fait de la
complexité de la procédure...
Mais cette théorie s'effondre,



...comme toutes tes inepties, oui...

dans la mesure où un individu poursuivi, même
s'il n'a pas d'avocat on le poursuit quand même, le parquet fait la mise


en
l'état avec le juge d'instruction éventuellement...



Ah ? nouveau rôle du procureur... j'en connais qui vont être contents...
... d'ailleurs on se demande à quoi sert le greffe...

Il existe d'ailleurs au
civil,des juges de la mise en état...



Voilà la première chose vraie ! [clap-clap ]

>Alors on pourrait très bien supprimer
le monopole des avocats, et créer des postes de juge de la mise en l'état
qui s'occuperait de diriger les justiciables quant à la confection de


leurs
dossiers, mais ça augmenterait le coût de la justice, bien que, avec


l'aide
juridictionnelle ?



On voit que tu connais mal l'organisation d'un palais de justice..

-3- Souvent les procédure qui sont fixées suivant un barème pécuniaire,
c'est parce qu'on estime qu'au delà d'un certain montant, la chose devient
trop sérieuse pour ne pas être officialisée... Idem pour le pécuniaire,
suivant le montant du litige dans certains cas, tu peux ou ne pas faire
appel (1er ressort) ou (1er et dernier ressort), ou encore, la compétence
échoit à une juridiction d'exception ou au TGI...



Arf ! C'est vrai que "l'appel" est le seul type de recours en droit
français...

-4- Pour conclure tu as visé juste, on pourrait supprimer tout monopole
d'avocat, simplifier la procédure, créer des juges de la mise en état
(payant éventuellement, mais 3 fois moins qu'un avocat, ça ferait des


places
pour les avocats, lol),



Bah bien sûr ! Faut créer !

mais les avocats sont partout dans les rouages du
pouvoir,



Tros gros... passera pas...

il défendent par des groupes de pression l'aumône qu'on est obligé
de leur verser pour accéder à la justice, idem,



Passera pas non plus..

juges et avocat, c'est cul
et chemise,



Bah bien sûr... t'as qu'à voir l'envie des uns sur les autres..

avec quelques examens, il peuvent intervertir leur fonction,



Ah ? Ok dans une certaine mesure pour un tour extérieur, mais dans le sens
Magistrat>>Avocat, là faut m'expliquer..
(et je vois pas l'intérêt, puisque l'on choisi sa voie pour des raisons
drastiquement opposées..)

alors, issus des mêmes facultés, ils se tiennent les coudes...
Il suffit pour se convaincre de tout ça,



Ben, oui mais comme tu ne convaincs personne..
(je te verrais mal plaider d'ailleurs..)

d'aller assister un après-midi à un
audience d'une chambre correctionnelle d'un TGI à gros débit (type


Pontoise
95), un jour de délinquance violente (généralement c'est jugé par type de
délit), si le mec est seul, il pourra tout juste parler, mais si un avocat
est là, il pourra s'exprimer sans problème (lui et l'avocat), tout est dit
dans le comportement presque unanime des magistrats



Que de propos débiles et incohérents....
----
Merci, @+, bye, Joe




Loulou
Publicité
Poster une réponse
Anonyme