La CMU finance les mutuelles!

Le
PRUNE333
jour.
Les mutuelles sont en général souscrites par des gens ayant un revenus
supérieur au SMIC.
La CMU qui soutient environ 4.8 millions personnes pour la mutuelle
complémentaire, apporte un financement aux mutuelles, car les prestations
versés par des mutuelles vont en moyenne 5 fois plus vers des personnes à
partir de 60 ans que vers des jeunes.
Ceux qui perçoivent la CMU, (personne sans emploi, RMIstes, ou à bas
salaires, pour beaucoup, à mon avis, des jeunes) aident donc le financement
des mutuelles, puisqu'ils peuvent choisir lors de l'octroi de leur
mutuelle, la mutuelle de leur choix (celle que leurs parents utilisait
lorsqu'il était à l'école, etc..).
--
-
-
-
Elle n'a jamais rien dit, et pourtant elle a toujours le dernier mot!
-
-
-
Al Rom (en verlan) LMY
--

  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 2
Trier par : date / pertinence
Chris92
Le #15146071
PRUNE333 a écrit :

...jour.
Les mutuelles sont en général souscrites par des gens ayant un revenus
supérieur au SMIC.
La CMU qui soutient environ 4.8 millions personnes pour la mutuelle
complémentaire, apporte un financement aux mutuelles, car les prestations
versés par des mutuelles vont en moyenne 5 fois plus vers des personnes à
partir de 60 ans que vers des jeunes.
Ceux qui perçoivent la CMU, (personne sans emploi, RMIstes, ou à bas
salaires, pour beaucoup, à mon avis, des jeunes) aident donc le financement
des mutuelles, puisqu'ils peuvent choisir lors de l'octroi de leur
mutuelle, la mutuelle de leur choix (celle que leurs parents utilisait
lorsqu'il était à l'école, etc..).



Bjour. Où est le problème ?
jdinant
Le #15145921
troll???????????

--
cordialement
jacky
"Chris92" news:


PRUNE333 a écrit :

> ...jour.
> Les mutuelles sont en général souscrites par des gens ayant un revenus
> supérieur au SMIC.
> La CMU qui soutient environ 4.8 millions personnes pour la mutuelle
> complémentaire, apporte un financement aux mutuelles, car les


prestations
> versés par des mutuelles vont en moyenne 5 fois plus vers des personnes


à
> partir de 60 ans que vers des jeunes.
> Ceux qui perçoivent la CMU, (personne sans emploi, RMIstes, ou à bas
> salaires, pour beaucoup, à mon avis, des jeunes) aident donc le


financement
> des mutuelles, puisqu'ils peuvent choisir lors de l'octroi de leur
> mutuelle, la mutuelle de leur choix (celle que leurs parents utilisait
> lorsqu'il était à l'école, etc..).

Bjour. Où est le problème ?



PRUNE333
Le #15145811
Chris92


PRUNE333 a écrit :

> ...jour.
> Les mutuelles sont en général souscrites par des gens ayant un revenus
> supérieur au SMIC.
> La CMU qui soutient environ 4.8 millions personnes pour la mutuelle
> complémentaire, apporte un financement aux mutuelles, car les


prestations
> versés par des mutuelles vont en moyenne 5 fois plus vers des personnes


à
> partir de 60 ans que vers des jeunes.
> Ceux qui perçoivent la CMU, (personne sans emploi, RMIstes, ou à bas
> salaires, pour beaucoup, à mon avis, des jeunes) aident donc le


financement
> des mutuelles, puisqu'ils peuvent choisir lors de l'octroi de leur
> mutuelle, la mutuelle de leur choix (celle que leurs parents utilisait
> lorsqu'il était à l'école, etc..).

Bjour. Où est le problème ?


Souvent, la CMU a été accusé de creuser le trou de la sécu, et donc les
personnes en bénéficiants directements étaient accusés de creuser le trou
de la sécu.
Mais là à travers l'exemple cité, ici, on voit que les cotisations de base
de la sécu servent à plus financer les remboursements de personnes pouvant
se payer une mutuelle, en général les salaires les "plus élevés", que
d'autres du fait que ce sont ces personnes mutualisées d'un certain age (+
de 60 ans) qui bénéficient de 5 fois plus des prestations que les autres
mutualisées.
Il y a donc à trevers cet exemple des personnes "nanties" qui bénéficient
indirectement de la CMU.
Dans les cotisations de bases ont peut inclure la CSG et les cotisations
sécu de la fiche de paye, peut être aussi le CRDS, si cela existe toujours.
Donc il y lieu de rétablir une part de vérité.





blbl
Le #15145791
PRUNE333
...jour.
Les mutuelles sont en général souscrites par des gens ayant un revenus
supérieur au SMIC.
La CMU qui soutient environ 4.8 millions personnes pour la mutuelle
complémentaire, apporte un financement aux mutuelles, car les prestations
versés par des mutuelles vont en moyenne 5 fois plus vers des personnes à
partir de 60 ans que vers des jeunes.
Ceux qui perçoivent la CMU, (personne sans emploi, RMIstes, ou à bas
salaires, pour beaucoup, à mon avis, des jeunes) aident donc le financement
des mutuelles, puisqu'ils peuvent choisir lors de l'octroi de leur
mutuelle, la mutuelle de leur choix (celle que leurs parents utilisait
lorsqu'il était à l'école, etc..).



Ceux qui perçoivent la CMU n'aident rien du tout, vu qu'ils ne paient
rien eux-mêmes.

Si l'on cherche à savoir comment se passent les choses indirectement, il
faudrait savoir combien verse l'Etat aux mutuelles pour qu'elles
assurent la CMU, et comparer avec le prix des mutuelles pour un même
individu.

Pour une personne de plus de 60 ans, une mutuelle santé coûte très cher.
Je doute que l'Etat verse énormément d'argent aux mutuelles. Tout est
donc proportionné.

Ensuite, il faudrait chercher d'où vient l'argent que verse l'Etat aux
mutuelles. Je ne serais pas étonné que ce soit... les mutuelles. Et donc
qu'en pratique, ce sont donc tous les assurés des mutuelles qui
financent, par le biais d'une taxe sur chaque cotisation de mutuelle,
les "CMUs".

--
Bruno
Bernard
Le #15145781
Bonjour,

"Chris92" news:
PRUNE333 a écrit :
Bjour. Où est le problème ?



Le problème, c'est PRUNE333 qui n'arrête pas d'inventer des trucs
impossibles, et de les raconter sur différents forums. Je l'ai déjà lue très
souvent sur fr.misc.securite.routiere, et ses histoires sont toujours
tellement tirées par les cheveux que je suis de plus en plus sûr qu'il
s'agit d'un troll et non d'une simple naïveté !
--
Bernard
Copper OK
Le #15145751
On Mon, 17 May 2004 17:21:35 +0200, (Bruno) wrote:

Ensuite, il faudrait chercher d'où vient l'argent que verse l'Etat aux
mutuelles. Je ne serais pas étonné que ce soit... les mutuelles. Et donc
qu'en pratique, ce sont donc tous les assurés des mutuelles qui
financent, par le biais d'une taxe sur chaque cotisation de mutuelle,
les "CMUs".



Mais, il suffit de demander, la réponse est là :
http://www.cmu.fr/pages/presnt03.htm

Pour chaque ayant droit, la mutuelle reçoit annuellement 283 ¤
éventuellement plafonnés au montant réel des remboursements
complémentaires effectués à la personne en question.

Et comme il y a au-moins des frais de gestion, dans tous les cas
de figure, la solidarité va des mutualistes "classiques" vers les
mutualiste "CMU", ce qui est parfaitement naturel.
PRUNE333
Le #15145731
Bernard
Bonjour,

"Chris92" news:
> PRUNE333 a écrit :
> Bjour. Où est le problème ?


En fait la question sous jacente, pour faire simple, que je voulais poser
sur fr.soc.politique, mais qu'une manipulation malencontreuse m'a fait
déposer ici, est la suivante:
Quelle est , dans les mutuelles, la part de cotisations CMU, et la part de
remboursement à des titulaires de la CMU?
Le problème, c'est PRUNE333 qui n'arrête pas d'inventer des trucs
impossibles, et de les raconter sur différents forums. Je l'ai déjà lue


très
souvent sur fr.misc.securite.routiere, et ses histoires sont toujours
tellement tirées par les cheveux que je suis de plus en plus sûr qu'il
s'agit d'un troll et non d'une simple naïveté !


Le dernier "troll", qui n'est peut être pas drôle, doit être celui-là, je
voulais savoir si le nombre de personnes mis en comas artificiel, une façon
de procéder devenu très courante et très utile en cas d'accident grave,
avait augmenter dans des proportions importantes.
Sachant que les décès attribués à des accidents sont ceux survenus dans les
six jours après l'accident, le fait de mettre des personnes accidentés en
comas artificiel pour des périodes de plus de six jours ameneras à ce
qu'une partie, plus importante qu'auparavant, des décès ne soit pas
comptabiliser.
Dans ce cas les boudhistes trouvent normale que ce soit tirer par les
cheveux!
--
Bernard





PRUNE333
Le #15145691
Copper OK
On Mon, 17 May 2004 17:21:35 +0200, (Bruno) wrote:

>Ensuite, il faudrait chercher d'où vient l'argent que verse l'Etat aux
>mutuelles. Je ne serais pas étonné que ce soit... les mutuelles. Et donc
>qu'en pratique, ce sont donc tous les assurés des mutuelles qui
>financent, par le biais d'une taxe sur chaque cotisation de mutuelle,
>les "CMUs".

Mais, il suffit de demander, la réponse est là :
http://www.cmu.fr/pages/presnt03.htm

Pour chaque ayant droit, la mutuelle reçoit annuellement 283 ¤
éventuellement plafonnés au montant réel des remboursements
complémentaires effectués à la personne en question.

Et comme il y a au-moins des frais de gestion, dans tous les cas
de figure, la solidarité va des mutualistes "classiques" vers les
mutualiste "CMU", ce qui est parfaitement naturel.


Tout d'abord, je vous remercie pour ce lien très clair.
D'après ce que j'ai compris, pour savoir si les mutuelles sont "gagnantes"
par rapport aux versements CMU, il suffit de savoir si le fonds CMU à
procèdé à des versements auprès des Mutuelles.
Vus l'explication suivante de votre lien:
"Toutefois, il peut arriver que le total des déductions soit supérieur au
montant de la contribution. Le Fonds CMU procède alors au versement de la
différence. "






Copper OK
Le #15145651
On 17 May 2004 17:15:56 GMT, "PRUNE333"
"Toutefois, il peut arriver que le total des déductions soit supérieur au
montant de la contribution. Le Fonds CMU procède alors au versement de la
différence. "



C'est pourtant clair.

Soit M le montant annuel des remboursements effectués par la mutuelle
à son adhérent CMU complémentaire.

Si M >= 283 ¤ Alors le Fonds CMU reverse 283 ¤ à la mutuelle.

Si M < 283 ¤ le fonds verse 283 - M, c'est que qui s'appelle
"procéder au versement de la différence".
blbl
Le #15145631
Copper OK
On 17 May 2004 17:15:56 GMT, "PRUNE333"
>"Toutefois, il peut arriver que le total des déductions soit supérieur au
>montant de la contribution. Le Fonds CMU procède alors au versement de la
>différence. "

C'est pourtant clair.

Soit M le montant annuel des remboursements effectués par la mutuelle
à son adhérent CMU complémentaire.

Si M >= 283 ¤ Alors le Fonds CMU reverse 283 ¤ à la mutuelle.

Si M < 283 ¤ le fonds verse 283 - M, c'est que qui s'appelle
"procéder au versement de la différence".



Et ne pas oublier que les mutuelles reversent 1.75% de leur chiffre
d'affaires pour financer la CMU, visiblement. Même si ce sont les
assurés "non CMU" qui paient au final évidemment...

--
Bruno
Publicité
Poster une réponse
Anonyme