[Détectives de l'histoire] De Gaulle était un dictateur

Le
christian9997
Je viens de regarder "Les dtectives de l'histoire" sur France5.

Trs bonne mission qui a dmontr que le Gnral De Gaulle est
revenu au pouvoir en 1958 grce un coup d'Etat (ou du moins grce
la menace d'un coup d'Etat).

De Gaulle tait donc bien un dictateur.
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Elephant Man
Le #10106841
Le 02.04.06 à 18h06 du côté de fr.rec.tv.programmes :

Je viens de regarder "Les détectives de l'histoire" sur France5.



Ah oui, ça a l'air nouveau, cette émission. Je ne suis pas sûr que la
mise en scène soit très adaptée, mais ça change du cadre traditionnel.

Très bonne émission qui a démontré que le Général De Gaulle est
revenu au pouvoir en 1958 grâce à un coup d'Etat (ou du moins grâce
à la menace d'un coup d'Etat).



Disons qu'il n'a pas donné d'ordre mais qu'il n'était pas contre.

De Gaulle était donc bien un dictateur.



L'émission présentait un point de vue bien plus nuancé que ça
(notamment l'intervention de Michel Winock).
christian9997
Le #10106741
Elephant Man a écrit:
> Très bonne émission qui a démontré que le Général De Gaulle est
> revenu au pouvoir en 1958 grâce à un coup d'Etat (ou du moins grâ ce
> à la menace d'un coup d'Etat).

Disons qu'il n'a pas donné d'ordre mais qu'il n'était pas contre.



Disons plutôt qu'il n'y a pas de preuve historique formelle (même si
sa lettre, à son fils je crois, laisse peu de doutes sur son rôle
dans cette histoire) qu'il a donné l'ordre...ce qui est une GROSSE
GROSSE NUANCE.

Il me semble qu'il n'y a pas non plus de preuve formelle que Hitler a
donné l'ordre pour l'exécution de la Solution Finale.

Cela ne veut pas dire que les ordres n'ont pas été donnés.

Mais franchement toute personne neutre, ayant vu l'émission et
notamment les extraits où l'on voit des hommes de De Gaulle
participant aux évènements en Algérie, aura compris ce qui s'est
vraiment passé.

...Et même s'il n'avait pas donné d'ordres (franchement j'en doute),
mais qu'il était au courant de se qui se passait et qu'il en a
profité pour prendre le pouvoir, cela en ferait tout de même un
dictateur.

De Gaulle était donc bien un dictateur.
Frederic Bezies
Le #10106721
Le 4/2/06 6:06 PM, a écrit :

Je viens de regarder "Les détectives de l'histoire" sur France5.



Vieille émission...


Très bonne émission qui a démontré que le Général De Gaulle est
revenu au pouvoir en 1958 grâce à un coup d'Etat (ou du moins grâce
à la menace d'un coup d'Etat).



Un coup d'état sans la moindre goutte de sang versée...


De Gaulle était donc bien un dictateur.




Un dictateur ? Ah ? Première nouvelle. Il est vrai qu'entre 1958 et
1969, il n'y avait aucune liberté fondamentale : pas de liberté
d'information, de se syndiquer, etc...

La 4ième république était incapable de garder un gouvernement plus de 6
mois en moyenne. 24 gouvernements en 12 ans...

4ième :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Historique_des_gouvernements_de_la_France#Quatri.C3.A8me_R.C3.A9publique

Vincent Auriol (1947-1954) : 16 gouvernements en 7 ans. => 5 mois 1/4
René Coty (1954-1959) : 8 gouvernements en 4 ans. => 6 mois

5ième :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernements_de_France

* Charles de Gaulle (1959-1969) : 6 gouvernements. => 20 mois
* G. Pompidou (1969-1974) : 4 gouvernements => 15 mois
* VGE : 4 gouvernements (1974-1981). => 21 mois
* F. Mitterand (1981-1995) : 10 gouvernements. => 16,8 mois
- J. Chirac (1995-2006/7) : 8 gouvernements. => 18 mois

32 gouvernements en 48 ans => 18 mois en moyenne.

Suivi fr.soc.histoire.

--
Frederic Bezies -

Site Perso : http://perso.wanadoo.fr/frederic.bezies/
Weblog : http://frederic.bezies.free.fr/blog/
Weblog "litt?raire" : http://frederic.bezies.free.fr/dotclear/
Elephant Man
Le #10106701
Le 02.04.06 à 18h48 du côté de fr.rec.tv.programmes :

Mais franchement toute personne neutre, ayant vu l'émission et
notamment les extraits où l'on voit des hommes de De Gaulle
participant aux évènements en Algérie, aura compris ce qui s'est
vraiment passé.



La conclusion de l'émission, c'est que chacun doit se faire sa propre
opinion. J'ai loupé le début, donc il me manque peut-être quelques
éléments d'information.

[...]

De Gaulle était donc bien un dictateur.



Avec un soutien populaire, selon Winock. Et la constitution de la Ve
république a tout de même été votée (sans même parler des multiples
autres élections qui ont suivi).
christian9997
Le #10106621
Elephant Man a écrit:
J'ai loupé le début, donc il me manque peut-être quelques
éléments d'information.



En effet quelques éléments.

Avec un soutien populaire, selon Winock.



Plus tôt dans l'émission ils ont mentionné un sondage qui a été
fait juste avant son coup d'état et seul environ 15% des Français (je
ne me rappelle pas exactement du pourcentage précis mais je crois que
c'était autour de 15%, en tout cas moins que 20%) voulaient voir
revenir De Gaulle aux affaires.

Sa manipulation en Algérie (grâce à ses hommes de main) a
non-seulement permis de renverser la IV République mais également de
manipuler l'opinion publique, expliquant ensuite sans doutes le
"soutien populaire".
macros
Le #10106421
"Frederic Bezies" 443000d1$0$18348$

Vieille émission...



Oui, enfin d'il y a 2 ans à peu près je crois.



Un coup d'état sans la moindre goutte de sang versée...



Un coup d'état de se fait pas forcement en versant du sang.
La définition de wikipedia est: "Un coup d'État est un changement de pouvoir
soudain, imposé par surprise, par une minorité utilisant la force". Ce n'est
donc pas démocratique. La subtilité ici a été de faire croire à un coup de
force pour apparaitre comme le sauveur. C'est d'ailleurs ce qui
apparaissait dans le téléfilm diffusé sue la 2 lundi et mardi.



De Gaulle était donc bien un dictateur.




Un dictateur ? Ah ? Première nouvelle. Il est vrai qu'entre 1958 et 1969,
il n'y avait aucune liberté fondamentale : pas de liberté d'information,
de se syndiquer, etc...



Je ne sais pas si tu es assez vieux pour t'en souvenir mais la liberté
d'information était limitée par la sensure (Peyrefitte ministre de l'info
qui controlait la TV), syndicalistes renvoyés des entreprises etc... ce qui
a en partie abouti aux évènements de 68.


La 4ième république était incapable de garder un gouvernement plus de 6
mois en moyenne. 24 gouvernements en 12 ans...




C'est vrai, mais ne justifiait pas ce qui s'est passé. Il est des
changements de régimes qui se font de façon démocratique
Little Deuce
Le #10106401
wrote:


De Gaulle était donc bien un dictateur.




Ben oui
Stephane Legras-Decussy
Le #10106391
"macros" 4430227d$0$20166$
Vieille émission...



Oui, enfin d'il y a 2 ans à peu près je crois.



un firefox de mi-mars est une vieille version
dans le monde de fredo... :-)
Paul ROUSSEL
Le #10106151
Frederic Bezies a écrit :

Un dictateur ? Ah ? Première nouvelle. Il est vrai qu'entre 1958 et
1969, il n'y avait aucune liberté fondamentale : pas de liberté
d'information, de se syndiquer, etc...

La 4ième république était incapable de garder un gouvernement plus de 6
mois en moyenne. 24 gouvernements en 12 ans...




Il a eu au moins le courage de réformer une institution sclérosée et
usée par les partis, mettre au suffrage universel une nouvelle
constitution, affronté le peuple en 1965 pour se faire élire, et eu le
courage de se retirer en 1969 après l’échec d’un projet visionnaire de
décentralisation qui a été reprit par Mitterrand à son compte
quelques années plus tard.

Il est facile de revisiter l’histoire des années après…

--
PR
macros
Le #10106111
"Paul ROUSSEL" 44304af4$0$23264$
Frederic Bezies a écrit :

Un dictateur ? Ah ? Première nouvelle. Il est vrai qu'entre 1958 et 1969,
il n'y avait aucune liberté fondamentale : pas de liberté d'information,
de se syndiquer, etc...

La 4ième république était incapable de garder un gouvernement plus de 6
mois en moyenne. 24 gouvernements en 12 ans...




Il a eu au moins le courage de réformer une institution sclérosée et usée
par les partis, mettre au suffrage universel une nouvelle constitution,
affronté le peuple en 1965 pour se faire élire, et eu le courage de se
retirer en 1969 après l’échec d’un projet visionnaire de décentralisation
qui a été reprit par Mitterrand à son compte quelques années plus tard.

Il est facile de revisiter l’histoire des années après…

--


Tant qu'à revisiter l'histoire, autant le faire des années après!
Publicité
Poster une réponse
Anonyme