Gestion des snapshots et SSD

Le
JPP
Je ne vais pas m'étaler sur le sujet, mais il s'avère que la stratégie
des snapshots qui inclut le CoW (Copy-on-Write) a été pensée, entre
autres, pour optimiser la durée de vie des SSD's.

Mon sentiment est qu'il faut se garder de toucher à quoi que ce soit des
snapshots si on ne ne veut pas écourter la vie des SSD's.

Si le système de snapshots génère une perte d'espace disque disponible
du fait du gel des blocs pointés par les snapshots, les solutions sont
de notre côté:
- éviter les très gros fichiers sur le SSD interne.
Même effacés, leur empreinte sur le SSD sera gelée, non disponible, par
les snapshots qui les considérent.
- acheter de gros SSD :-)
-
Je précise que ceci n'est pas que mon opinion personnelle, elle est
partagée par d'autres.
Je ne rajouterai rien d'explications ou d'éclaircicements à ce qui
précède, trop compliqué !
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le Moustique
Le #26499750
Le 01/12/2018 à 22:51, JPP a écrit :
Je ne rajouterai rien d'explications ou d'éclaircicements à ce qui
précède, trop compliqué !

Au moins c'est clair :
En gros, arrêtez de jouer à l'apprenti cinéaste, et achetez l'option la
plus chère chez Apple.
Pensez à remplacer votre machine dans deux ans, elle ne sera plus qu'à
peine compatible avec le prochain système...
:-D
--
/)
-:oo= Guillaume
)
Je nettoyais mon clavier, et le coup est parti tout seul.
Matt
Le #26499756
On Sam 01 décembre 2018 (22:56),
Le Moustique
Je ne rajouterai rien d'explications ou d'éclaircicements à ce qui
précède, trop compliqué !

Au moins c'est clair :
En gros, arrêtez de jouer à l'apprenti cinéaste, et achetez l'option la
plus chère chez Apple.
Pensez à remplacer votre machine dans deux ans, elle ne sera plus qu'à
peine compatible avec le prochain système...
:-D

:->
--
<Thib's> A eux trois, ils font une belle paire!
* bashfr.org
JPP
Le #26499764
In article Le Moustique
Le 01/12/2018 à 22:51, JPP a écrit :
Je ne rajouterai rien d'explications ou d'éclaircicements à ce qui
précède, trop compliqué !

Au moins c'est clair :
En gros, arrêtez de jouer à l'apprenti cinéaste,Š

Sûr qu'avec les caméras ou les smartphones megapixels d'aujourd'hui, il
y a du souci à se faire !
Tout ça pour envoyer via Whatsapp/Instagram et Cie et regarder sur un
écran de 6" ou même sur son ordinateur.
et achetez l'option la plus chère chez Apple.

Pour promener Madame, le coupé Mazda suffit, si tu veux un transporteur
pour ta mine d'or, il te faut un Caterpillar 400T, au choix :-)
Pensez à remplacer votre machine dans deux ans, elle ne sera plus qu'à
peine compatible avec le prochain système...
:-D

On peut le penser comme ça.
Vu autrement, APFS est plus ou moins un ZFS à la sauce Apple (*) et donc
un système de fichiers "moderne".
J'ai mis longtemps à trouver le rapport entre le CoW (Copy-on-Write) et
la durée de vie des SSD's et ça, on peut quand même le considérer comme
un point positif de la chose.
Les SSD's c'est super, ça va vite, mais il y a peut être quelques points
négatifs par rapport aux supports magnétiques à commencer par la durée
de vie.
Je ne sais plus où je lisais récemment que, dans certaines conditions,
l'enregistrement sur bande magnétique avait encore raison d'être Š
-----
(*) APFS doit tenir compte des solutions précédentes comme HFS+ ou
CoreStorage
Patrick
Le #26499772
On 2018-12-01 21:51:00 +0000, JPP said:
Je ne vais pas m'étaler sur le sujet, mais il s'avère que la stratégie
des snapshots qui inclut le CoW (Copy-on-Write) a été pensée, entre
autres, pour optimiser la durée de vie des SSD's.

Il me semble que tu confonds deux choses. Le Copy-on-Write spécifique à
APFS permet, lorsq'on modifie un fichier de ne pas le dupliquer
bêtement mais de conserver sur le disque, en dehors du fichier
d'origine, ce qui a été modifié. Le fichier modifié (qui ne contient
que les modifications apportées à loriginal donc) pointe sur le fichier
original afin qu'il soit possible de travailler sur l'intégralité du
fichier. L'inconvénient de la méthode est que tant qu'un fichier
modifié pointe sur sa source, l'original reste sur le disque et ne peut
être détruit.
Les snapshots (qui n'interviennent pas lors de la modification d'un
fichier) sont juste une copie de l'intégralité du disque à un instant
T. Si je parle de snapshot, c'est que j'élimine Time Machine du
processus puisque Time Machine ne sait pas les gérer sauf à déléguer la
tâche à APFS.
Les snapshots sont pratiques si l'on veut revenir en arrière après
l'installation d'un nouveau logiciel. Ils permettent d'avoir un
historique du disque mais ne doivent pas être considérés comme une
sauvegarde car si le disque tombe en panne, les snapshots sont
définitement perdus.
Le Copy-on-Write permet d'avoir toutes les versions d'un fichier, c'est
pourquoi certains parlent de snapshot. Je ne suis pas d'accord. D'abord
parce que cela était possible par d'autres moyens bien avant APFS.
TextEdit par exemple sait le faire depuis des lustres. En plus APFS est
suffisament complexe pour ne pas en rajouter dans la confusion ;-)
- éviter les très gros fichiers sur le SSD interne.

Mais non, le Copy-on-Write est ton ami puisque seule la partie modifiée
d'un fichier est écrite.
pehache
Le #26499780
Le 02/12/2018 à 08:59, Patrick a écrit :
On 2018-12-01 21:51:00 +0000, JPP said:
Je ne vais pas m'étaler sur le sujet, mais il s'avère que la stratégie
des snapshots qui inclut le CoW (Copy-on-Write) a été pensée, entre
autres, pour optimiser la durée de vie des SSD's.

Il me semble que tu confonds deux choses. Le Copy-on-Write spécifique à
APFS permet, lorsq'on modifie un fichier de ne pas le dupliquer
bêtement mais de conserver sur le disque, en dehors du fichier
d'origine, ce qui a été modifié. Le fichier modifié (qui ne contient
que les modifications apportées à loriginal donc) pointe sur le fichier
original afin qu'il soit possible de travailler sur l'intégralité du
fichier. L'inconvénient de la méthode est que tant qu'un fichier
modifié pointe sur sa source, l'original reste sur le disque et ne peut
être détruit.


Non. Le fichier « original » peut être effacé sans que ça impacte la
copie. Heureusement, sinon ça serait totalement ingérable et quasi
inutile comme fonctionnalité.
Patrick
Le #26499796
On 2018-12-02 08:38:09 +0000, pehache said:
Le 02/12/2018 à 08:59, Patrick a écrit :
L'inconvénient de la méthode est que tant qu'un fichier
modifié pointe sur sa source, l'original reste sur le disque et ne peut
être détruit.

Non. Le fichier « original » peut être effacé sans que ça impacte la
copie. Heureusement, sinon ça serait totalement ingérable et quasi
inutile comme fonctionnalité.

« Questions remain about how APFS will handle recovering storage from
deleted files that have been cloned, though, since space can't be
reclaimed as long as a single clone still exists. »
Source :
JPP
Le #26499807
In article Patrick
On 2018-12-01 21:51:00 +0000, JPP said:
Je ne vais pas m'étaler sur le sujet, mais il s'avère que la stratégie
des snapshots qui inclut le CoW (Copy-on-Write) a été pensée, entre
autres, pour optimiser la durée de vie des SSD's.

Il me semble que tu confonds deux choses.

Š
- éviter les très gros fichiers sur le SSD interne.

Mais non, le Copy-on-Write est ton ami puisque seule la partie modifiée
d'un fichier est écrite.

Peut-être, mais ce que j'ai lu, les schémas que j'ai vus de ce que fait
APFS et en particulier CoW ne correspondent pas à ce que tu écris.
Maintenant, chacun se fait son opinion de la chose.
Patrick
Le #26499823
On 2018-12-02 11:31:23 +0000, Patrick said:
« Questions remain about how APFS will handle recovering storage from
deleted files that have been cloned, though, since space can't be
reclaimed as long as a single clone still exists. »
Source :

J'ajoute la traduction à l'attention MV qui râle à chaque fois que je
cite une page en anglais ;-)
« Les questions restent sur la façon dont APFS va gérer la récupération
de stockage à partir de fichiers supprimés qui ont été clonés
cependant, puisque l'espace ne peut pas être récupéré tant qu'un seul
clone existe encore. »
pehache
Le #26499822
Le 02/12/2018 à 12:31, Patrick a écrit :
On 2018-12-02 08:38:09 +0000, pehache said:
Le 02/12/2018 à 08:59, Patrick a écrit :
L'inconvénient de la méthode est que tant qu'un fichier
modifié pointe sur sa source, l'original reste sur le disque et ne peut
être détruit.

Non. Le fichier « original » peut être effacé sans que ça impacte la
copie. Heureusement, sinon ça serait totalement ingérable et quasi
inutile comme fonctionnalité.

« Questions remain about how APFS will handle recovering storage from
deleted files that have been cloned, though, since space can't be
reclaimed as long as a single clone still exists. »
Source :

Le gars qui a écrit cet article n'a tout simplement pas compris le
fonctionnement d'APFS sur ce point.
--
"...sois ouvert aux idées des autres pour peu qu'elles aillent dans le
même sens que les tiennes.", ST sur fr.bio.medecine
Patrick
Le #26499825
On 2018-12-02 14:29:17 +0000, pehache said:
Le 02/12/2018 à 12:31, Patrick a écrit :
« Questions remain about how APFS will handle recovering storage from
deleted files that have been cloned, though, since space can't be
reclaimed as long as a single clone still exists. »
Source :

Le gars qui a écrit cet article n'a tout simplement pas compris le
fonctionnement d'APFS sur ce point.

Bien sûr, bien sûr. Je suis impatient de connaître ton point de vue éclairé ;-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme