[HS] Sont ils tous comme ça??

Le
William
Bonjour

J'ai une question qui me démange.

Depuis quelques temps je me demande si C moi que les attirent ou ils sont
tous pareils.

Comme certainement pas mal d'entre vous je mets mes softs en essais.



Mais plus j'essaye de les faire simples, avec une aide (chm, bulle d'aide),
avec des gros boutons, moins ils comprennent. Je parle bien entendu des
prospects clients.



Le dernier en date, faisait l'essai d'un logiciel pour récupérer toutes les
adresses contenues dans les fichiers d'outlook express.

Bien sur le soft en démo ne permet pas d'exporter tout ce qu'il a en base
mais limite à 5 adresses avec un gros message à chaque fois.



Version de démo. Limitée à 5 adresses à la fois.



Et bien non, il a pas compris et me dit. "C pas pratique???" on fait comment
pour tout exporter en une seule fois???

Ou alors encore

"On fait comment pour imprimer??" On clique sur imprimer??

« on fait comment » alors que s'il avait juste regarder leur écran la
solution était là devant eux





Alors soit je comprends rien (C possible je ne suis pas de formation
développeur) mais y a t-il des choses, ou des liens pour arrêter de ce voir
poser des questions idiotes 10 fois par jour, où y a rien à faire ils sont
tous pareils??



Dites moi. Vous faites comment pour les supporter??



William déprimé
Vos réponses Page 3 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Phil
Le #13289961
Salut Eric,

Alors la solution est simple, il faut engager un nouveau programmeur assigné
au support technique tous les 3 ou 4 ans ;-) ...juste avant qu'ils craquent.

--
Cordialement,

Réal Philippon
Programmation Ultra Ltée -o- www.ultra.ca
L'informatique sur mesure depuis plus de 24 ans

"Eric Demeester" news:
dans (in) fr.comp.developpement.agl.windev, "William" ecrivait (wrote) :

Salut William,

> J'ai une question qui me démange.
> Dites moi.... Vous faites comment pour les supporter??

Personnellement, je ne les supporte plus depuis longtemps. 20 ans ça
suffit :)

Ayant la chance d'être mon propre patron et voyant la catastrophe
arriver, j'ai il y a 4 ans embauché un informaticien en lui expliquant
que son boulot était entre autre d'assurer le support technique, qu'il
fallait qu'il se débrouille, que moi je ne voulais plus en entendre
parler sinon j'allais finir par tuer un client.

Au début il était patient et tolérant. Les mois passant, j'ai senti que
petit à petit, il en venait à porter la même haine à ses interlocuteurs
ineptes que celle que je leur portais avant son arrivée providentielle.

C'est un métier ingrat, et je pense qu'il ne faut pas le faire trop
longtemps, sauf si on s'en moque complètement et qu'on n'a pas de nerfs.

> William déprimé

J'ai un copain docteur en informatique qui donne des cours à la faculté
de Versailles (avant il était à Jussieu).

Après quelques mois de formation, quand il entrait dans l'amphi, il
demandait en hurlant :

« qui est l'ennemi ? »

et ses étudiants répondaient en hurlant eux aussi :

« l'ennemi, c'est L'UTILISATEUR !!! »

C'est une boutade, mais l'usure provoquée auprès de leurs interlocuteurs
par les utilisateurs incompétents appelant le support technique est,
elle, réelle.

Bon courage...

--
Eric


William
Le #13289951
bonjour


--
JoindreWilliam at hotmail.com
C'est mon adresse mail et chat :-)

"farplus" news:

ceci uniquement par la c..nnerie de
programmeurs qui ont toujours pris les clients pour des demeurés.



Pour la question des démeurés j'en ai qq un qui ont tout de même la palme.

et puis j'en ai une grosse quantité qui sont tout à fait incorrect se qui ne
doit pas nous aider à garder notre calme pour les autres.

J'ai trois softs donc deux gratuit que j'avais fait dans le secret espoir
que la gratuité m'aiderais à trouver des utilisateurs qui en remerciement me
ferais des commentaires pour le faire évoluer plus vite....

Les seuls commentaires que j'ai eu se sont des personnes qui on mal compris
le but, des insultes comme koi j'étais un spammer alors que ne faisait que
demander des news. Chose que je desteste le plus, la plus part ne disent pas
bonjour, encore moins aurevoir et surtout ecrivent en capital.

Et le top du top c'était hier. Une personne (développeur WD pour une grosse
boite Français en belgique, S'il se reconnait Salutation) me demande si
l'application que j'avais fais était toujours dispo car j'avais fini par
craqué et j'ai tout viré du serveur

Après consultation de ces besoins pas de souci et je lui remet le temps
qu'il le télécharge, et bien vous savez quoi. Comme tous les autres. Plus de
nouvelle.

Mouais l'ennemi ,c'est bien l'utilisateur.

Bonne journée à tous

William
Roumegou
Le #13289941
Eric Demeester a pensé très fort :
dans (in) fr.comp.developpement.agl.windev, "William" ecrivait (wrote) :

Salut William,

J'ai une question qui me démange.
Dites moi.... Vous faites comment pour les supporter??



Personnellement, je ne les supporte plus depuis longtemps. 20 ans ça
suffit :)



Marrant, moi c'est le contraire. Il y a 20 ans (enfin un peu moins
quand mème), pour moi tout était affrontements avec les
utilisateurs."Comprennent vraiment rien !"; "Je suis un incompris !";
"Me méritent vraiment pas !"
Maintenant, je réagis complêtement différemment. Je pense que c'est à
nous de faire l'effort pour être compris des utilisateurs.


Ayant la chance d'être mon propre patron et voyant la catastrophe
arriver, j'ai il y a 4 ans embauché un informaticien en lui expliquant
que son boulot était entre autre d'assurer le support technique, qu'il
fallait qu'il se débrouille, que moi je ne voulais plus en entendre
parler sinon j'allais finir par tuer un client.

Au début il était patient et tolérant. Les mois passant, j'ai senti que
petit à petit, il en venait à porter la même haine à ses interlocuteurs
ineptes que celle que je leur portais avant son arrivée providentielle.

C'est un métier ingrat, et je pense qu'il ne faut pas le faire trop
longtemps, sauf si on s'en moque complètement et qu'on n'a pas de nerfs.

William déprimé



J'ai un copain docteur en informatique qui donne des cours à la faculté
de Versailles (avant il était à Jussieu).

Après quelques mois de formation, quand il entrait dans l'amphi, il
demandait en hurlant :

« qui est l'ennemi ? »

et ses étudiants répondaient en hurlant eux aussi :

« l'ennemi, c'est L'UTILISATEUR !!! »

C'est une boutade, mais l'usure provoquée auprès de leurs interlocuteurs
par les utilisateurs incompétents appelant le support technique est,
elle, réelle.



Boutade ? peut-être ? Histoire de capter la bienveillance de son
auditoire.
mais quels dégats ! Il nous préparent des générations d'informaticiens
imbus de leur personne et qui se protègent sous leurs sabirs (parce
qu'il y'en a plusieurs, meme entre eux ils ne comprennent pas tout)

Déjà qu'on a pas toujours la côte.
Moi mes ennemis, ce ne sont pas les utilisateurs mais les "barbus", les
"ayatollahs". Vous savez le personnage du responsable système dans la
petite BD de François Cointe qui parraissait dans LMI ?

Bon courage...



--
Eric Roumegou
http://cerbermail.com/?TSoulBerPA
(cliquez sur le lien ci-dessus pour me contacter en privé)
jacques trepp
Le #13289911
Eric Demeester wrote:
dans (in) fr.comp.developpement.agl.windev, "William" ecrivait (wrote) :

Salut William,

J'ai une question qui me démange.
Dites moi.... Vous faites comment pour les supporter??





Bonjour,
personnellement, à part quelques irréductibles qui ne font même pas l'effort
de formuler leur problème à haute voix (ce qui leur donnerait sans doute la
réponse), et qui se jettent sur le téléphone pour m'appeler, j'ai des
contacts sympa avec tous mes clients.
Concernant nos applis, dès qu'il y a facturation, celle-ci s'effectue en
priorité au clavier. Les gens ont été formés à l'envers du standard windows.
Par exemple, on change de zone avec la touche Entrée, et la touche
Tabulation est inconnue, parce qu'avant (c'était mieux, dirait Cabrel) on
validait avec Entrée.
C'est à nous de faire des programmes que les clients comprennent.
Perso, je ne teste jamais mes applis. Tout simplement parce que je ne ferai
jamais la fausse manip que le client fera le premier jour. c'est notre
responsable commercial qui teste (en commençant par s'accouder au clavier,
pour voir).
Et c'est fou le nombre d'améliorations que ça génère. Et c'est fou le nombre
d'appels qu'on évite.
Et quand le client vient d'acheter son soft, il encaisse assez mal que son
programme plante, même si c'est souvent de sa faute.
En résumé, n'oublions pas que ce sont eux qui nous paient. :)
Voilà peut-être la réponse à la question :
'Comment faites-vous pour les supporter ?'

cordialement
--
Jacques TREPP
AlbyGest


---
Outgoing mail is certified Virus Free.
Checked by AVG anti-virus system (http://www.grisoft.com).
Version: 6.0.669 / Virus Database: 431 - Release Date: 26/04/2004
Phil
Le #13289691
Bonjour,

Je ne sais pas pour les autres, mais j'ai vraiment beaucoup apprécié lire
les mésaventures des autres développeurs avec leurs clients. Ça nous fait
réaliser qu'on n'est pas seuls à vivre des difficultés avec certains
clients.

Nous, on n'as presque pas de questions sur le fonctionnement de nos
logiciels mais ça ne veux pas dire qu'on a jamais eu de clients difficiles -
je vous jure qu'on a eu notre période de clients mesquins et profiteurs.
Mais le bon côté des choses est que j'ai réalisé le jeu de pouvoir que ces
clients avaient sur moi. Difficile de changer quand on veut (presqu'à tout
prix) la satisfaction des clients. Ces clients profiteurs détectent très
rapidement notre vulnérabilité - en fait, on leur ouvre tout grand la
porte - et ils en profitent au maximum. Quand on comprend vraiment qu'on est
en partie responsable du problème, on commence à changer. Sans agressivité,
calmement mais fermement, on reprend le contrôle. Quelle belle occasion
d'évoluer!
Que dit le dicton déjà : "Une main de fer dans un gant de velours."?

--
Cordialement,

Réal Philippon
Programmation Ultra Ltée -o- www.ultra.ca
L'informatique sur mesure depuis plus de 24 ans

"William" news:408d10ae$0$19474$
Bonjour

J'ai une question qui me démange.

Depuis quelques temps je me demande si C moi que les attirent ou ils sont
tous pareils.

Comme certainement pas mal d'entre vous je mets mes softs en essais.

Mais plus j'essaye de les faire simples, avec une aide (chm, bulle


d'aide),
avec des gros boutons, moins ils comprennent. Je parle bien entendu des
prospects clients.



William déprimé


Eric Demeester
Le #13289131
dans (in) fr.comp.developpement.agl.windev, Roumegou

Bonsoir Eric,

Eric Demeester a pensé très fort :
> Personnellement, je ne les supporte plus depuis longtemps. 20 ans ça
> suffit :)

Marrant, moi c'est le contraire. Il y a 20 ans (enfin un peu moins
quand mème), pour moi tout était affrontements avec les
utilisateurs."Comprennent vraiment rien !"; "Je suis un incompris !";
"Me méritent vraiment pas !"
Maintenant, je réagis complêtement différemment. Je pense que c'est à
nous de faire l'effort pour être compris des utilisateurs.



Je respecte ton point de vue et je me suis probablement mal expliqué.

Je précise que je suis, comme beaucoup de gens de mon âge, autodidacte
en informatique. J'ai toujours eu le souci de réaliser des logiciels
simples d'utilisation, en étroite collaboration avec leurs futurs
utilisateurs.

Sous Ms-Dos déjà, alors que les premières versions de Word se pilotaient
à grands coups de raccourcis clavier obscurs, j'avais opté pour les
menus déroulants ou on se déplaçait avec les flèches du clavier et ou on
validait son choix en tapant sur « enter ».

Boutade ? peut-être ? Histoire de capter la bienveillance de son
auditoire.
mais quels dégats ! Il nous préparent des générations d'informaticiens
imbus de leur personne et qui se protègent sous leurs sabirs (parce
qu'il y'en a plusieurs, meme entre eux ils ne comprennent pas tout)



Les informaticiens sont effectivement parfois imbus de leur importance
et méprisants vis à vis des utilisateurs « qui n'ont qu'à s'adapter ».
Je suis en total désaccord avec ce genre de comportement, j'essaie de
toujours faire des logiciels simples d'utilisation, intuitifs et
ergonomiques.

J'ai l'exemple de clients charmants et contents.

Il n'en demeure pas moins que de plus en plus souvent, j'ai en face de
moi des gens arrogants et incompétents.

Je suis fatigué, quand je demande par exemple à un utilisateur de me
graver sa base de données sur cd afin que je puisse l'analyser,
comprendre son problème et le résoudre, de voir arriver par la poste un
cd contenant 1Ko de données, à savoir la copie du raccourci du logiciel
sur le bureau de Windows. Je n'exagère pas, hein, j'ai eu le cas 3 fois
en 15 jours.

Je ne lui en veut pas de ne pas savoir graver un cd, je lui en veut de
penser que c'est de ma faute au lieu de se remettre en question et de
demander autour de lui à quelqu'un qui sait de le faire pour lui par
exemple.

Récemment, un client m'a appelé parce qu'il rencontrait un problème sur
son réseau. J'ai commencé à lui faire faire des tests simples, et au
bout d'un quart d'heure, voyant que nous n'y arriverions pas parce que
tout simplement il ne comprenait pas les choses simples que je lui
demandais de faire, je lui ai suggéré de me passer le responsable
informatique de son entreprise. Erreur fatale : le responsable
informatique, c'était lui...

--
Eric
Roumegou
Le #13289071
Salut Eric,
Eric Demeester avait écrit le 30/04/2004 :
dans (in) fr.comp.developpement.agl.windev, Roumegou

Bonsoir Eric,

Eric Demeester a pensé très fort :
Personnellement, je ne les supporte plus depuis longtemps. 20 ans ça
suffit :)



Marrant, moi c'est le contraire. Il y a 20 ans (enfin un peu moins
quand mème), pour moi tout était affrontements avec les
utilisateurs."Comprennent vraiment rien !"; "Je suis un incompris !";
"Me méritent vraiment pas !"
Maintenant, je réagis complêtement différemment. Je pense que c'est à
nous de faire l'effort pour être compris des utilisateurs.



Je respecte ton point de vue et je me suis probablement mal expliqué.



Y'a pas de problèmes. Je sais que toi tu es plutôt le genre à prendre
de ton temps pour bien expliquer, en français en plus et non pas en
jargon... donc je pense que tes clients sont bien tombés.




[CUT]
Les informaticiens sont effectivement parfois imbus de leur importance
et méprisants vis à vis des utilisateurs « qui n'ont qu'à s'adapter ».


[CUT]
Là est l'ennemi !
Un professionnel qui se drape dans ses certitudes, dans sa prétendue
science, et dans son arrogance, a tout faux. Ce que l'on attende de lui
justement, c'est qu'il se mette à niveau de ses interlocuteurs.


[CUT]
Récemment, un client m'a appelé parce qu'il rencontrait un problème sur
son réseau. J'ai commencé à lui faire faire des tests simples, et au
bout d'un quart d'heure, voyant que nous n'y arriverions pas parce que
tout simplement il ne comprenait pas les choses simples que je lui
demandais de faire, je lui ai suggéré de me passer le responsable
informatique de son entreprise. Erreur fatale : le responsable
informatique, c'était lui...



GAG !

--
Eric Roumegou
http://cerbermail.com/?TSoulBerPA
(cliquez sur le lien ci-dessus pour me contacter en privé)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme