les écrans SED ne seront pas compétitifs face aux LCD

Le
Daniel DRZ
"Le PDG de Toshiba, Atsutoshi Nishida, vient de reconnaître dans une
interview au quotidien japonais Mainichi Newspapers que les écrans SED ne
seront pas compétitifs face aux LCD. Les SED seront en effet handicapés à
leurs débuts par un volume de production faible et un coût de production
élevé. Ils resteront donc cantonnés aux marchés professionnels.

Atsutoshi Nishida a parallèlement annoncé que les premiers panneaux SED 50"
Toshiba seront commercialisés au printemps 2007. Il ne s’est pas risqué par
contre à pronostiquer quand les écrans SED pourraient devenir compétitifs
sur le marché grand public"

Sources:
http://www.presence-pc.com/actualite/Toshiba-SED-LCD-21003/
http://www.digitimes.com/news/a20061228VL201.html


--
http://www.nancy-guide.net
http://ours-gourmand.altata.org
  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 2
Trier par : date / pertinence
Bochets34
Le #8153161
Daniel DRZ wrote:
"Le PDG de Toshiba, Atsutoshi Nishida, vient de reconnaître dans une
interview au quotidien japonais Mainichi Newspapers que les écrans
SED ne seront pas compétitifs face aux LCD. Les SED seront en effet
handicapés à leurs débuts par un volume de production faible et un
coût de production élevé. Ils resteront donc cantonnés aux marchés
professionnels.

Atsutoshi Nishida a parallèlement annoncé que les premiers panneaux
SED 50" Toshiba seront commercialisés au printemps 2007. Il ne s’est
pas risqué par contre à pronostiquer quand les écrans SED pourraient
devenir compétitifs sur le marché grand public..."

Sources:
http://www.presence-pc.com/actualite/Toshiba-SED-LCD-21003/
http://www.digitimes.com/news/a20061228VL201.html



le prix est une chose, le rapport qualité prix une autre, on verra...
KOZLOV
Le #8153141
La qualité des écrans SED est extraordinaire. On acceptera de les payer plus
cher. Un vendeur de la FNAC cette semaine disait du mal des écrans LCD.



"Bochets34" 4593f145$0$1038$
Daniel DRZ wrote:
"Le PDG de Toshiba, Atsutoshi Nishida, vient de reconnaître dans une
interview au quotidien japonais Mainichi Newspapers que les écrans
SED ne seront pas compétitifs face aux LCD. Les SED seront en effet
handicapés à leurs débuts par un volume de production faible et un
coût de production élevé. Ils resteront donc cantonnés aux marchés
professionnels.

Atsutoshi Nishida a parallèlement annoncé que les premiers panneaux
SED 50" Toshiba seront commercialisés au printemps 2007. Il ne s'est
pas risqué par contre à pronostiquer quand les écrans SED pourraient
devenir compétitifs sur le marché grand public..."

Sources:
http://www.presence-pc.com/actualite/Toshiba-SED-LCD-21003/
http://www.digitimes.com/news/a20061228VL201.html



le prix est une chose, le rapport qualité prix une autre, on verra...



surfeur091
Le #8153091
> Les SED seront en effet handicapés à
leurs débuts



Ce sont les seuls mots a retenir.
Il en est ainsi de chaque nouvelle technologie. Ca dure un an ou deux,
et basta.

Le SED enfoncera a tous point de vue les Plasma et LCD d'ici deux ans.
Jean-Louis Matrat
Le #8153081
en ce 28/12/2006 15:42, Daniel DRZ nous disait:
"Le PDG de Toshiba, Atsutoshi Nishida, vient de reconnaître dans une
interview au quotidien japonais Mainichi Newspapers que les écrans SED ne
seront pas compétitifs face aux LCD. Les SED seront en effet handicapés à
leurs débuts par un volume de production faible et un coût de production
élevé. Ils resteront donc cantonnés aux marchés professionnels.



Je ne lis pas le japonais, mais je tente quand même une traduction:
"Les honorables clients qui déjà rêvaient de notre prochain objet de
désir sont gentiment prévenus qu'il leur faudra casquer un max, parce
qu'on va pas arrêter comme ça de se gaver avec nos écrans LCD et qu'on
en reparlera quand nos usines à LCD et/ou plasma seront complètement
amorties. Aligato gozaï mashta."

JLM
rgk
Le #8153041
Jean-Louis Matrat a écrit :
en ce 28/12/2006 15:42, Daniel DRZ nous disait:
"Le PDG de Toshiba, Atsutoshi Nishida, vient de reconnaître dans une
interview au quotidien japonais Mainichi Newspapers que les écrans SED
ne seront pas compétitifs face aux LCD. Les SED seront en effet
handicapés à leurs débuts par un volume de production faible et un
coût de production élevé. Ils resteront donc cantonnés aux marchés
professionnels.



Je ne lis pas le japonais, mais je tente quand même une traduction:
"Les honorables clients qui déjà rêvaient de notre prochain objet de
désir sont gentiment prévenus qu'il leur faudra casquer un max, parce
qu'on va pas arrêter comme ça de se gaver avec nos écrans LCD et qu'on
en reparlera quand nos usines à LCD et/ou plasma seront complètement
amorties. Aligato gozaï mashta."
JLM



:-)

--
Gérard
unas
Le #8152991
rgk a écrit :

Jean-Louis Matrat a écrit :
> en ce 28/12/2006 15:42, Daniel DRZ nous disait:
>> "Le PDG de Toshiba, Atsutoshi Nishida, vient de reconnaître dans une
>> interview au quotidien japonais Mainichi Newspapers que les écrans S ED
>> ne seront pas compétitifs face aux LCD. Les SED seront en effet
>> handicapés à leurs débuts par un volume de production faible et un
>> coût de production élevé. Ils resteront donc cantonnés aux mar chés
>> professionnels.
>
> Je ne lis pas le japonais, mais je tente quand même une traduction:
> "Les honorables clients qui déjà rêvaient de notre prochain objet de
> désir sont gentiment prévenus qu'il leur faudra casquer un max, par ce
> qu'on va pas arrêter comme ça de se gaver avec nos écrans LCD et qu'on
> en reparlera quand nos usines à LCD et/ou plasma seront complètement
> amorties. Aligato gozaï mashta."
> JLM

:-)

--
Gérard



Un petit lien sympa:
http://fr.gizmodo.com/2006/12/26/plasma_1_lcd_0.html#more
Stéphane Bosschaert
Le #8152951
C'est possible, sachant que Toshiba est côté en bourse, et que son PDG a
des comptes à rendre à ses actionnaires sur les budgets de R&D dépensés
par la firme.
Pourquoi investir des millions dans une techno à la rentabilité
aléatoire alors que la courbe d'apprentissage joue a plein pour faire
baisser le coût des LCD.

Néanmoins, il faudrait vérifier si Toshiba produit lui-même ses propres
dalles LCD ou s'il les achète à Samsung, Sharp, LG-Philips ou un autre.
Si Toshiba n'est pas dans le business des dalles LCD, les propos du PDG
seraient plutôt un aveu d'échec de la firme à lutter avec de nouvelles
techno contre ses concurrents qui ont investit énormément dans le LCD.
Et ça, c'est inquiétant, car cela veut dire que les industriels baissent
les bras et que le LCD va rafler 98% du marché.
Déjà que le plasma est en train de décrocher sur le Full-HD faute de
pouvoir baisser les coûts de production sur les petites capsules !



Jean-Louis Matrat a écrit :
en ce 28/12/2006 15:42, Daniel DRZ nous disait:
"Le PDG de Toshiba, Atsutoshi Nishida, vient de reconnaître dans une
interview au quotidien japonais Mainichi Newspapers que les écrans SED
ne seront pas compétitifs face aux LCD. Les SED seront en effet
handicapés à leurs débuts par un volume de production faible et un
coût de production élevé. Ils resteront donc cantonnés aux marchés
professionnels.



Je ne lis pas le japonais, mais je tente quand même une traduction:
"Les honorables clients qui déjà rêvaient de notre prochain objet de
désir sont gentiment prévenus qu'il leur faudra casquer un max, parce
qu'on va pas arrêter comme ça de se gaver avec nos écrans LCD et qu'on
en reparlera quand nos usines à LCD et/ou plasma seront complètement
amorties. Aligato gozaï mashta."

JLM



Jean-Louis Matrat
Le #8152941
en ce 29/12/2006 20:57, Stéphane Bosschaert nous disait:

Si Toshiba n'est pas dans le business des dalles LCD,



Vous voulez rire, là?

les propos du PDG
seraient plutôt un aveu d'échec de la firme à lutter avec de nouvelles
techno contre ses concurrents qui ont investit énormément dans le LCD.



Toshiba est depuis longtemps parmi les leaders de la fabrication des
dalles LCD, et ils sont fournisseurs de dalles (en association avec
Matsushita) pour les écrans de PC et tout ce qui est plus petit, y
compris les téléphones. Pour les grands écrans TV, je ne suis pas
certain qu'ils couvrent tous leurs besoins, je crois qu'ils achètent du
Sharp, ils fricotent aussi avec Hitachi, et il se peut qu'ils achètent
certains produits en Corée. Mais ils sont loin d'être des newbies!

Et ça, c'est inquiétant, car cela veut dire que les industriels baissent
les bras et que le LCD va rafler 98% du marché.



Pas les industriels, mais les financiers. De plus, les SED sont une
coopération avec CANON, il n'est pas sûr que les financiers de Toshiba
trouvent ces investissements passionnants.

JLM
Daniel DRZ
Le #8152921
Jean-Louis Matrat prose news:4595a9e5$0$27387$:

Et ça, c'est inquiétant, car cela veut dire que les industriels
baissent les bras et que le LCD va rafler 98% du marché.


Pas les industriels, mais les financiers. De plus, les SED sont une
coopération avec CANON, il n'est pas sûr que les financiers de Toshiba
trouvent ces investissements passionnants.



De plus on nous a "pré-vendu" cette technologie comme celle qui combinait
le meilleur des deux mondes (LCD et CRT). En fin de compte je me demande si
les résultats ne sont pas en dessous des attentes avec des écrans n'ayant
pas d'avantages concurrentiels par rapport aux LCD/Plasma.

--
http://www.nancy-guide.net
http://ours-gourmand.altata.org
Benoit Duval
Le #8152901
Le 29/12/2006, Stéphane Bosschaert a supposé :
C'est possible, sachant que Toshiba est côté en bourse, et que son PDG a des
comptes à rendre à ses actionnaires sur les budgets de R&D dépensés par la
firme.



bonjour,
Si je puis me permettre c'est une vision un peu trop occidentale de la
réussite. Même si cela a tendance à changer, les Japonais sont plus
motivé par la croissance que par la rentabilité. L'aveu du PDG de
Toshibe n'en prend que plus de valeur. Il reconnait qu'il n'augmentera
pas sa part de maché rapidmeent ce qui est une sorte d'échec.

--
Virez mister T pour me répondre
Poster une réponse
Anonyme