Nous soutenons votre projet internet.

Le
Talessa - Piery Garot
Bonjour,

notre société, Talessa, dispose d'un excédent de bande passante conséquent,
en particulier en upload (de nous vers Internet).
Nous pensons qu'il y a une fourmilière non-négligeable de projets qui ne
voient pas le jour, faute de fonds suffisants.

C'est pourquoi, nous avons décidé de proposer notre soutien à vos projets
francophones (peu importe la localisation dans le monde).
Nous pouvons vous héberger à Bruxelles ou à Paris, et vous fournir :

Bruxelles :
Port 10 Mbps
Port 100 Mbps
Espace au U dans Armoire
ou Shelf/Rack/Armoire 11U ou 22U (avec électricité, etc)
contre participation dans votre société (existante ou en formation).

Paris :
Port 10 Mbps
Port 100 Mbps
Espace au U dans Armoire
Shelf/Rack/Armoire 11U (avec électricité, etc)
contre participation dans votre société (existante ou en formation).

Les personnes disposant de fonds suffisants pour acheter les machines
nécessaires au projet, où disposant déjà du matériel, peuvent nous contacter
à l'adresse
piery.garot@talessa.com .

Nous sommes intéressés par tout ce qui peut consommer principalement de
l'upload :
- Streaming Audio & Vidéo (webradio, vente de services aux webradios,
autre)
- Jeux
- Hébergement
- Magasin en ligne
- Location de DVD
- Messagerie unifiée
- Autre
Tous les projets qui nécessitent un site web à forte audience ou de la
connectivité (5, 10, 50, Mbps), valent la peine d'être examinés.

Nous disposons aussi d'une communauté de 4000 internautes francophones dans
le monde.
Si le produit/service s'adresse aux particuliers, nous pouvons vous amener
une base client + que confortable.

Notre intérêt :
- utiliser au mieux nos ressources actuelles (nous utilisons 90% du download
que nous nous engageons à acheter, mais moins de 25% de l'upload).
- valoriser nos participations

Le vôtre :
- démarrer votre projet sans avoir besoin de centaines/milliers d'EUR par
mois pour la connectivité et l'hébergement.

Nous ne cherchons pas à prendre le contrôle, ni à participer de manière
quotidienne au projet.
Chaque porteur de projet reste libre de ses mouvements.

cordialement,
Piery Garot,
Talessa sprl.

  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 2
Trier par : date / pertinence
Spyou
Le #842504
"Talessa - Piery Garot" news:410235b5$0$15175$
Bruxelles :
Port 10 Mbps
Port 100 Mbps
Espace au U dans Armoire
ou Shelf/Rack/Armoire 11U ou 22U (avec électricité, etc...)
contre participation dans votre société (existante ou en formation).

Paris :
Port 10 Mbps
Port 100 Mbps
Espace au U dans Armoire
Shelf/Rack/Armoire 11U (avec électricité, etc...)
contre participation dans votre société (existante ou en formation).


Rien que ca ? Et a combien estimez-vous le %tage qu'il faut vous donner pour
beneficier de 11U et 10Mbps sur une societé a 8000 euro de capital ?

Nous ne cherchons pas à prendre le contrôle, ni à participer de manière
quotidienne au projet.


C'est toujours d'enfer, un associé virtuel qui prends des parts de capital
sans jamais participer ni donner son avis

Talessa - Piery Garot
Le #842503
Réponse dans le message.

"Spyou" news:41023be5$0$15163$

Rien que ca ? Et a combien estimez-vous le %tage qu'il faut vous donner
pour

beneficier de 11U et 10Mbps sur une societé a 8000 euro de capital ?


Oui rien que ça. On a des 1/4 de baie (en Belgique et en France) et des 1/2
(en Belgique) vides.
De l'autre côté, il y a des gens qui ne peuvent pas se le permettre mais qui
ont un projet innovant.
Je souhaite prendre le risque avec le porteur de projet.

Pour le %age, tout dépend de la manière dont le projet est présenté, les
perspectives d'avenir, etc.

Nous ne cherchons pas à prendre le contrôle, ni à participer de manière
quotidienne au projet.


C'est toujours d'enfer, un associé virtuel qui prends des parts de capital
sans jamais participer ni donner son avis


J'ai l'air d'être virtuel ?
Je n'ai pas dit : je ne veux pas vous rencontrez, je ne veux rien savoir,
...
J'ai dit, je ne veux pas être par dessus tout le grand chef, ni gérer les
affaires courantes (la comptabilité journalière, la gérance, ...).
Je pense que si j'avais dit "Un contrôle de la société est exigé", peu de
personnes auraient été intéressées.

Allez, positif :)

Piery.


Spyou
Le #842499
"Talessa - Piery Garot" news:41024a4c$0$15167$

Pour le %age, tout dépend de la manière dont le projet est présenté, les
perspectives d'avenir, etc.


Disons au plus petit et au plus grand, ca donnerais quoi ?

J'ai l'air d'être virtuel ?
Je n'ai pas dit : je ne veux pas vous rencontrez, je ne veux rien savoir,
...
J'ai dit, je ne veux pas être par dessus tout le grand chef, ni gérer les
affaires courantes (la comptabilité journalière, la gérance, ...).


C'est exactement ca .. Un associé qui ne s'interesse pas a la vie de la
societé (puisqu'il ne veux pas se taper de trucs chiants) et qui n'est la
que pour encaisser le pognon a la fin (et, accessoirement, fournir un
service pour justifier)

Je pense que si j'avais dit "Un contrôle de la société est exigé", peu de
personnes auraient été intéressées.


Certe .. mais "Nous vous apportons également notre expertise dans le réseau,
la resolution de probleme et l'hebergement de materiel" présenterai (par
exemple) un reel avantage pour un projet qui se monte .. plutot que "on
pioche dans votre capital contre une prestation de service" ... Et si demain
vous n'avez plus de baie ni de bande passante ou que la societé dans
laquelle vous participez a des besoins qui dépassent ce que vous etes en
mesure de fournir ? vous revendez vos part a prix coutant ? :)

Ca peut aider a demarrer, oui, mais c'est tres handicapant par la suite ...
D'autant que, pour démarrer, actuellement, on trouve 1/4 de rack et 10Mbps
pour franchement pas grand chose .. et que, bien souvent, pour démarrer, y'a
pas besoin d'autant.

Talessa - Piery Garot
Le #842496
Bon,

alors en très très cours parce que l'avis d'un seul (vu le nombre de
réponses en quelques heures), n'est pas l'avis de tous.

1. Ne pas être le gérant ne veut pas dire ne pas s'intéresser à la vie de la
société.
C'est plus dans l'optique, ne pas être bloquant dans les choix du porteur de
projet, lui laisser champs libre.
2. Nous ne proposons rien en plus que ce qui est proposé.
On va pas tout faire non plus, sinon nous le faisons nous même :).

3. Pour démarrer, il ne faut pas tout ça.
Ca dépend... Si vous démarrez un service de jeu, avec 512k, c'est un peu
chaud.
C'est clair que pour héberger un seul site, 10 Mbps c'est un peu beaucoup.

Pour le reste, le handicap, si vous le dites :)
Ici je propose un apport en nature/industrie dans une société, sans être
certain de revoir 1 EUR.
Je ne pioche pas dans le capital. J'apporte du capital sous une forme qui
n'est pas du cash.
J'évite ainsi au porteur de projet d'avoir à utiliser ses fonds (qques
millers d'EUR) pour la connectivité.
L'apport dont on parle ici est équivalent à 5000 EUR, si on prend une
période d'un an, au prix le moins cher du marché (390 EUR/mois x
12+install).

4. Si je n'ai plus de baie, j'en re-commande.
Ici, c'est la période un peu plus creuse, l'été, et je me dit que
j'expérimenterai bien une nouvelle manière d'aider mes futurs clients,
plutôt que laisser ce que j'ai vide.
Surtout que ce que j'ai est rentabilisé par les autres clients, j'ai encore
une marge largement suffisante pour me permettre des expérimentation.
Je compte répéter l'opération assez souvent (1/4 de baie à disposition d'un
partenaire par baie remplie avec des clients traditionnels).

J'aimerais aussi dire que si vous n'êtes pas intéressé, je ne vois pas la
raison de votre acharnement à décrier ce genre de proposition.
Chacun dispose encore de son libre arbitre ici. J'ai déjà sur le total de
mail reçus, sélectionné 2 projets sympa, j'espère qu'on m'en proposera
d'autres.

cordialement,
Piery Garot,
Talessa sprl.

"Spyou" news:41026926$0$15169$

"Talessa - Piery Garot" de

news:41024a4c$0$15167$

Pour le %age, tout dépend de la manière dont le projet est présenté, les
perspectives d'avenir, etc.


Disons au plus petit et au plus grand, ca donnerais quoi ?

J'ai l'air d'être virtuel ?
Je n'ai pas dit : je ne veux pas vous rencontrez, je ne veux rien
savoir,


...
J'ai dit, je ne veux pas être par dessus tout le grand chef, ni gérer
les


affaires courantes (la comptabilité journalière, la gérance, ...).


C'est exactement ca .. Un associé qui ne s'interesse pas a la vie de la
societé (puisqu'il ne veux pas se taper de trucs chiants) et qui n'est la
que pour encaisser le pognon a la fin (et, accessoirement, fournir un
service pour justifier)

Je pense que si j'avais dit "Un contrôle de la société est exigé", peu
de


personnes auraient été intéressées.


Certe .. mais "Nous vous apportons également notre expertise dans le
réseau,

la resolution de probleme et l'hebergement de materiel" présenterai (par
exemple) un reel avantage pour un projet qui se monte .. plutot que "on
pioche dans votre capital contre une prestation de service" ... Et si
demain

vous n'avez plus de baie ni de bande passante ou que la societé dans
laquelle vous participez a des besoins qui dépassent ce que vous etes en
mesure de fournir ? vous revendez vos part a prix coutant ? :)

Ca peut aider a demarrer, oui, mais c'est tres handicapant par la suite
...

D'autant que, pour démarrer, actuellement, on trouve 1/4 de rack et 10Mbps
pour franchement pas grand chose .. et que, bien souvent, pour démarrer,
y'a

pas besoin d'autant.





Rakotomandimby Mihamina
Le #1093581
Talessa - Piery Garot wrote:
J'ai déjà sur le total de
mail reçus, sélectionné 2 projets sympa, j'espère qu'on m'en proposera
d'autres.


Je suis quand meme un peu vexe que vous n'ayez pas retenu le mien... :-P
Mais bon ...
--
Rakotomandimby Mihamina Andrianifaharana
Tel : +33 2 38 76 43 65
http://www.rktmb.org/Members/mihamina

Spyou
Le #1093420
"Talessa - Piery Garot" news:41027a57$0$29381$
J'aimerais aussi dire que si vous n'êtes pas intéressé, je ne vois pas la
raison de votre acharnement à décrier ce genre de proposition.
Chacun dispose encore de son libre arbitre ici. J'ai déjà sur le total de
mail reçus, sélectionné 2 projets sympa, j'espère qu'on m'en proposera
d'autres.


Simplement pour prevenir ces gens la que si ils comptent faire de leur
projet leur gagne pain et qu'il s'agit d'un projet a long terme, ils
feraient bien de ne pas faire entrer au capital des gens qui ne souhaitent
pas s'investir plus que ce que vous avez décrit.

Je n'ai rien spécifiquement contre vous, j'ai simplement vécu cette
situation quelques trop nombreuses foi .. Donc je la déconseille.


Mais effectivement, cela peut aussi tres bien fonctionner.

Spyou
Le #1093419
"Talessa - Piery Garot" news:41027a57$0$29381$
Ici je propose un apport en nature/industrie dans une société, sans être
certain de revoir 1 EUR.

4. Si je n'ai plus de baie, j'en re-commande.


Et si vous n'avez plus de baie *du tout* ?

Votre apport en industrie (qui est un apport en service et non en materiel
quantifiable) peut egalement donner lieu a quelques discussions quant a la
part de capital que vous detiendrez .. Par exemple, si dans 4 ans l'un des
projets marche bien, que vous en detenez 25%, mais que le service que vous
fournissez (limité dans le temps ? illimité ? contrat de niveau de service
?) n'est pas a la hauteur des besoins ? Qu'est ce qui arrive ?


Un porteur de projet, quand il se lance, est toujours content d'avoir des
aides .. quitte a vendre sa chemise .. Ca rassure .. surtout au niveau du
porte monaie.

Quand le projet marche, il se mord souvent les doigts d'avoir refilé des
morceaux de son capital.

Exemple idiot :
- Vous trouvez un projet qui vous semble interessant
- Vous fournissez de la bande passante et de l'espace de stockage (mettons,
pour l'exemple, 10% du capital contre un quart de baie et 5Mbps garantis)
- Le projet demande, finalement, 10 baies et 100Mbps
- Evidemment, vous ne pouvez pas le fournir gratuitement dans le cadre de
l'accord d'origine sans avoir de garanti de retour (donc de reussite de
projet), vous faites donc une proposition commerciale
- Vous ne participez pas outre mesure a la vie de la societé, donc vous
n'etes pas forcément au courrant des seuils de rentabilité et autre
- Votre proposition commerciale ne rentre pas dans les cases
- Votre "petit protégé" s'en va donc demenager son installation ailleurs

Vous faites quoi ? De facon tres naturelle, vous etes vexé et vous avez
tendance a vouloir lui pourrir la vie, ca tombe bien vous avez des parts
dans son capital.

Vous pouvez tout aussi bien le prendre tres bien et continuer a vivre avec
vos 10% de rentier contre plus rien du tout .. Vous etiez la au début et
vous etes rémunéré indéfiniement contre une petite mise de départ qui est
manifestement nulle puisque c'est de la place inutilisée avec un projet qui
marche d'enfer et auquel vous ne participez plus ..

Quoi qu'il arrive, c'est negatif pour le porteur dont le projet reussi.



Pour finir, j'ai l'impression que les porteurs de projets actuel ont plus
besoin d'une grosse dose de realité et de remise au clair quant a la
creation et au fonctionnement des societés, quant au commerce et a la
communication .. Et surtout, a la vie en général (tout le monde il est pas
tout rose ni tout gentil).

Si le projet est reelement valable, un quart de baie et quelques Mbps sont
rentabilisés en meme pas 6 mois ... Quelqu'un qui décide de passer de l'idée
au montage du projet simplement parcequ'on lui fourni ca gratuitement .. il
a, a mon humble avis, 98% de chances de se planter.


Ceux qui veulent une idée de ce qu'est la creation d'entreprise peuvent
demander a tous ceux qui l'ont fait ici .. Vous ne serez pas décu .. surtout
point de vue vie sociale, temps de someil et santé physique (sans parler de
santé mentale).


Sur ce, je m'envais retourner baver devant ma liste de choses a faire.

Spyou
Le #1093414
"Antoine" news:

Merci pout cette contribution qui relativise de façon pragmatique
l'intérêt d'apparentes

bonnes affaires.


J'ajouterais, pour completer mes propos, que toutes les aides contre part de
capital ne sont pas a refuser tout de meme .. C'est reelement a étudier au
cas par cas.

Par exemple, une personne qui propose une aide en creation d'entreprise,
assistance juridique et comptable (a partir du moment ou elle donne
clairement les limites de ses aides ... en années, en mois ou que sais-je)
et qui demande 1 ou 2% de la societé peut etre un cas interessant

A contrario, un supermarché qui propose a un quidam qui veux monter une
superette de l'alimenter en produits de consommation courrante contre 40% de
son capital .. C'est a éviter.


D'une facon générale, il est toujours plus interessant de dissocier les
aides (en materiel, en service, en conseil, ..) et le capital de la societé
(hormis les aides pécunieres, qui sont justement la pour faire un
investissement financier en capital).

Car quoi qu'il arrive, si une aide est reelement necessaire, elle doit mener
a un retour sur investissement. Il ne faut donc pas avoir peur d'y mettre
l'argent qu'elle vaut (construire son business model en se basant sur un
service gratuit, c'est aller droit dans le mur)

Dans le pire des cas, il est possible de trouver des partenaires avec qui on
signe un accord portant sur la repartition financiere d'une opération :
- Tu vends un produit 100 euro
- Je t'aide a creer, développer et vendre ce produit
- Nous estimons notre part du travail et de l'investissement a 50/50
- Tu me reverse la moitié de ton chiffre d'affaire.

Si le produit marche, c'est tout benef pour tout le monde, si il ne marche
pas, le porteur de projet peut essayer autrechose avec d'autres gens sans
avoir a creer une nouvelle structure sociale

J'ai entendu exactement cet exemple, en repartition 50/50, dans le milieu de
l'hebergement. L'une des deux societés protagoniste a fourni le materiel,
les racks et la bande passante. L'autre a fourni l'expertise technique,
l'administration systeme, la partie commerciale ... Les produits finaux sont
vendus sous le nom de la seconde societé et tout le monde y trouve son
compte


Bonne soirée

laurent.D
Le #1093413

Dans le pire des cas, il est possible de trouver des partenaires avec qui on
signe un accord portant sur la repartition financiere d'une opération :
- Tu vends un produit 100 euro
- Je t'aide a creer, développer et vendre ce produit
- Nous estimons notre part du travail et de l'investissement a 50/50
- Tu me reverse la moitié de ton chiffre d'affaire.
euh... tu me reverses 50 % des bénéfices plutôt :)

cordialement

Talessa - Piery GAROT
Le #845236
Je vais essayer de répondre point par point :

1. Un apport en industrie est quantifiable, un commissaire aux comptes
est chargé de l'évaluer.

2. L'apport est limité à 1 an, ensuite à moi d'être suffisament
alléchant pour garder le porteur de projet.
S'il ne reste pas, où est le problème ? Du moment qu'il fait des
bénéfices, les autres considérations...

3. Le projet demande finalement 10 baies et 100 Mbps.
a. d'abord je pense que personne n'est assez bête pour venir me voir et
dire 1 baie et 5 Mbps, et avoir besoin de 10 baie d'un coup d'un
seul. Il aurait vraiment sous-estimé son besoin propre.
b. le projet a besoin de 10 baies, après développement... Donc il rapporte ?
Je fais un offre, le porteur de projet prend ou ne prend pas. C'est dans
mon intérêt, vu que j'ai des parts de la société, de faire des offres à
prix coutant ou avec une marge dérisoire.
Ce n'est pas sur la nouvelle offre que je ferai mon beurre, mais bien
sur la valeur que prend la société grâce à notre partenariat.

4. Vous dites que quelqu'un qui se décide à monter un projet parce qu'on
lui fourni "gratuitement" (de la bande passante et une baie) a 98% de se
planter.
Pas d'accord. Tout le monde n'a pas une maison à hypothéquer. Et je ne
connais plus beaucoup de banques qui se mouillent quand on a 5 à 8000
EUR, et rien de plus, et qu'on a un besoin de 15.000...
Je pense au contraire qu'il y a beaucoup trop de projets faits par des
incompétants, qui ont la chance d'avoir eu des financements (parce
qu'ils ont 5 maisons, en location), et pas assez de projets réalisés par
des gens du métier (syndrôme du j'ai de l'argent = je sais faire).

Enfin bon, j'ai sélectionné 3 projets, il reste 2 places, dont 1 en
Belgique.
Avis aux amateurs, en espérant ne pas encore me faire démolir
gratuitement par Spyou :).

Piery.


"Talessa - Piery Garot" news:41027a57$0$29381$

Ici je propose un apport en nature/industrie dans une société, sans être
certain de revoir 1 EUR.

4. Si je n'ai plus de baie, j'en re-commande.



Et si vous n'avez plus de baie *du tout* ?

Votre apport en industrie (qui est un apport en service et non en materiel
quantifiable) peut egalement donner lieu a quelques discussions quant a la
part de capital que vous detiendrez .. Par exemple, si dans 4 ans l'un des
projets marche bien, que vous en detenez 25%, mais que le service que vous
fournissez (limité dans le temps ? illimité ? contrat de niveau de service
?) n'est pas a la hauteur des besoins ? Qu'est ce qui arrive ?


Un porteur de projet, quand il se lance, est toujours content d'avoir des
aides .. quitte a vendre sa chemise .. Ca rassure .. surtout au niveau du
porte monaie.

Quand le projet marche, il se mord souvent les doigts d'avoir refilé des
morceaux de son capital.

Exemple idiot :
- Vous trouvez un projet qui vous semble interessant
- Vous fournissez de la bande passante et de l'espace de stockage (mettons,
pour l'exemple, 10% du capital contre un quart de baie et 5Mbps garantis)
- Le projet demande, finalement, 10 baies et 100Mbps
- Evidemment, vous ne pouvez pas le fournir gratuitement dans le cadre de
l'accord d'origine sans avoir de garanti de retour (donc de reussite de
projet), vous faites donc une proposition commerciale
- Vous ne participez pas outre mesure a la vie de la societé, donc vous
n'etes pas forcément au courrant des seuils de rentabilité et autre
- Votre proposition commerciale ne rentre pas dans les cases
- Votre "petit protégé" s'en va donc demenager son installation ailleurs

Vous faites quoi ? De facon tres naturelle, vous etes vexé et vous avez
tendance a vouloir lui pourrir la vie, ca tombe bien vous avez des parts
dans son capital.

Vous pouvez tout aussi bien le prendre tres bien et continuer a vivre avec
vos 10% de rentier contre plus rien du tout .. Vous etiez la au début et
vous etes rémunéré indéfiniement contre une petite mise de départ qui est
manifestement nulle puisque c'est de la place inutilisée avec un projet qui
marche d'enfer et auquel vous ne participez plus ..

Quoi qu'il arrive, c'est negatif pour le porteur dont le projet reussi.



Pour finir, j'ai l'impression que les porteurs de projets actuel ont plus
besoin d'une grosse dose de realité et de remise au clair quant a la
creation et au fonctionnement des societés, quant au commerce et a la
communication .. Et surtout, a la vie en général (tout le monde il est pas
tout rose ni tout gentil).

Si le projet est reelement valable, un quart de baie et quelques Mbps sont
rentabilisés en meme pas 6 mois ... Quelqu'un qui décide de passer de l'idée
au montage du projet simplement parcequ'on lui fourni ca gratuitement .. il
a, a mon humble avis, 98% de chances de se planter.


Ceux qui veulent une idée de ce qu'est la creation d'entreprise peuvent
demander a tous ceux qui l'ont fait ici .. Vous ne serez pas décu .. surtout
point de vue vie sociale, temps de someil et santé physique (sans parler de
santé mentale).


Sur ce, je m'envais retourner baver devant ma liste de choses a faire.





Poster une réponse
Anonyme