On marche sur la t

Le
Beep Beep
Dordogne: Condamnés à reboucher leur mare à cause du bruit des
grenouilles… sauf que le Code de l’environnement l’interdit

[]
condamné par la Cour de cassation à reboucher la mare qui leur
appartient, à cause du bruit des grenouilles [] Problème, le Code de
l’environnement interdit de toucher à cette mare qui abrite des espèces
protégées.
[]
s’ils ne rebouchent pas la mare, Annie et Michel Pecheras seront sous
le coup d’une lourde astreinte. Et s’ils rebouchent la mare en dépit
des huit espèces protégées qui s’y trouvent, ils s’exposent à une peine
pouvant aller jusqu’à deux ans de prison et 150.000 euros d’amende.
[]

http://www.20minutes.fr/justice/2190287-20171219-dordogne-condamnes-reboucher-mare-cause-bruit-grenouilles-sauf-code-environnement-interdit

Hallucinant, kafkaïen, ubuesque, je suis à court de synonymes

--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Vos réponses Page 3 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Paul Aubrin
Le #26458319
Le Sun, 07 Jan 2018 22:45:43 +0100, Cl.Massé a écrit :
"Paul Aubrin" a écrit dans le message de groupe de discussion :
5a51f728$0$20441$
Ce trajet en avion représente 0,0000292% des dépenses publiques dont le
premier ministre doit répondre directement devant la représentation
nationale.

Bien, alors multiplie ce pourcentage avec les dépenses publiques, et dis
nous combien ça fait de fois 5 €, ou autrement dit le nombre d'étudiants
qui auront à manger à la fin du mois. Ça c'est pas une décision à la con
des fois? Et après quoi, tu vas me faire avaler qu'il ne prend l'avion
qu'une fois pas an?

Cela ne contredit pas le fait qu'il est plus logique de mesurer le coût
de ce déplacement à l'aune des conséquences qu'il était destiner éviter,
plutôt qu'en fonction du degré d'humilité que devrait montrer un premier
ministre normal.
Que l'on s'entende bien, je n'ai pas les éléments chiffrés suffisants.
Mais mon impression est que l'on nous a encore une fois gonflé une
baudruche journalistique.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme