Partition /boot pleine

Le
Yliur
Bonjour

Sur une (vieille) machine j'ai une partition /boot de quelques 38Mo. Et
elle est pleine, je n'ai pas pu installer le nouveau noyau (c'est une
archlinux, je n'ai pas 30 noyaux dessus : juste le normal et l'image
de secours, beaucoup plus grosse).

Qu'est-ce que j'ai comme option simple ? Redimensionner les partitions
c'est compliqué, non ? Le disque est certainement rempli, déplacer une
autre partition pour faire grossir /boot me paraît délicat.

Si vous avez une idée

Merci

Yliur
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Doug713705
Le #26488743
Le 2018-09-12, Yliur nous expliquait dans
fr.comp.os.linux.configuration
(
Bonjour

Bonjour,
Sur une (vieille) machine j'ai une partition /boot de quelques 38Mo. Et
elle est pleine, je n'ai pas pu installer le nouveau noyau (c'est une
archlinux, je n'ai pas 30 noyaux dessus : juste le normal et l'image
de secours, beaucoup plus grosse).
Qu'est-ce que j'ai comme option simple ? Redimensionner les partitions
c'est compliqué, non ? Le disque est certainement rempli, déplacer une
autre partition pour faire grossir /boot me paraît délicat.
Si vous avez une idée...

Si tu es capable de booter ton système indépendamment d'une défaillance
éventuelle du boot loader (clef usb de secours, live CD, CD
d'installation,... ) alors tu n'as pas vraiment besoin d'une image de
secours. D'ailleurs quand est-ce que cette image t'as servi la dernière
fois ?
Ceci dit, 38Mo pour /boot c'est un poil court. Perso je mets 100 Mo et
je suis tranquille.
Bien que risquée, le redimensionnement d'une partition n'est pas vraiment
une opération complexe.
Cependant pour te conseiller sur ce point il faudrait en savoir plus sur
le partitionnement actuel de la machine, le type de système de fichiers,
la présence éventuelle de volumes logiques (LVM) ou de RAID, le taux
d'occupation de chacune des partitions, etc...
--
Je sais que vous avez la beauté destructive
Et le sourire vainqueur jusqu'au dernier soupir
Je sais que vous mâchoires distillent l'agonie
-- H.F. Thiéfaine, Aligator 427
Pascal Hambourg
Le #26488780
Le 12/09/2018 à 10:22, Yliur a écrit :
Bonjour
Sur une (vieille) machine j'ai une partition /boot de quelques 38Mo. Et
elle est pleine, je n'ai pas pu installer le nouveau noyau (c'est une
archlinux, je n'ai pas 30 noyaux dessus : juste le normal et l'image
de secours, beaucoup plus grosse).
Qu'est-ce que j'ai comme option simple ? Redimensionner les partitions
c'est compliqué, non ? Le disque est certainement rempli, déplacer une
autre partition pour faire grossir /boot me paraît délicat.

Pas compliqué mais fastidieux s'il faut déplacer d'autres partitions
pour faire de la place.
Si le chargeur d'amorçage est GRUB, tu peux déplacer /boot/grub dans une
autre partition. Ça devrait libérer une dizaine de Mo. De combien
d'espace as-tu besoin ?
Yliur
Le #26488789
Le Wed, 12 Sep 2018 12:29:30 -0000 (UTC)
Doug713705
Si tu es capable de booter ton système indépendamment d'une
défaillance éventuelle du boot loader (clef usb de secours, live CD,
CD d'installation,... ) alors tu n'as pas vraiment besoin d'une image
de secours. D'ailleurs quand est-ce que cette image t'as servi la
dernière fois ?

Je pense que quand j'ai transféré le système d'un disque à l'autre ça
n'a pas marché et qu'il a fallu démarrer sur l'image de secours, puis
recréer les deux images.
C'est vrai que ça n'arrive pas très souvent, mais bon... pouvoir
démarrer sur le système normal et lancer juste la commande permettant
de régénérer les images c'était pratique quand même.
Sinon c'est vrai que je traîne une image de secours pour peu de choses
sur la partition...
Ceci dit, 38Mo pour /boot c'est un poil court. Perso je mets 100 Mo et
je suis tranquille.

Jusqu'à quand... ? ;)
C'est sur une vieille machine, c'était sans doute une recommandations
d'époque (mettons une dizaine d'année pour l'installation linux).
Bien que risquée, le redimensionnement d'une partition n'est pas
vraiment une opération complexe.

"Risqué" ce n'est pas forcément bien non plus... :)
Cependant pour te conseiller sur ce point il faudrait en savoir plus
sur le partitionnement actuel de la machine, le type de système de
fichiers, la présence éventuelle de volumes logiques (LVM) ou de
RAID, le taux d'occupation de chacune des partitions, etc...

parted affiche ça pour le disque en question :
Numéro Début Fin Taille Type Système de fichiers Fanions
1 512B 41,1MB 41,1MB primary ext2 démarrage
2 41,1MB 2196MB 2155MB primary linux-swap(v1)
3 2196MB 10,1GB 7872MB primary ext3
4 10,1GB 20,0GB 9953MB primary ext3
Il n'y a pas de trucs "bizarres" du genre RAID ou LVM.
Yliur
Le #26488788
Le Thu, 13 Sep 2018 00:00:44 +0200
Pascal Hambourg
Le 12/09/2018 à 10:22, Yliur a écrit :
Bonjour
Sur une (vieille) machine j'ai une partition /boot de quelques
38Mo. Et elle est pleine, je n'ai pas pu installer le nouveau noyau
(c'est une archlinux, je n'ai pas 30 noyaux dessus : juste le
normal et l'image de secours, beaucoup plus grosse).
Qu'est-ce que j'ai comme option simple ? Redimensionner les
partitions c'est compliqué, non ? Le disque est certainement
rempli, déplacer une autre partition pour faire grossir /boot me
paraît délicat.

Pas compliqué mais fastidieux s'il faut déplacer d'autres partitions
pour faire de la place.
Si le chargeur d'amorçage est GRUB, tu peux déplacer /boot/grub dans
une autre partition. Ça devrait libérer une dizaine de Mo. De combien
d'espace as-tu besoin ?

La partition fait 38Mo, elle est actuellement occupée à hauteur de 35Mo
et apparemment créer les deux nouvelles images du noyau ne tient pas
sur la partition. Je ne sais pas combien il faudrait exactement, mais
j'aimerais éviter de refaire l'opération dans quelques mois. Aucune
idée de la vitesse à laquelle ça grossit, sans doute pas très vite... ?
Curieux d'ailleurs que ça ne fonctionne pas avec quelques Mo de marge...
Voilà ce qui prend de la place (et grub ne semble pas être ce qui
prend de la place ?) :
# du -sh /boot/*
285K /boot/grub
24M /boot/initramfs-linux-fallback.img
6,3M /boot/initramfs-linux.img
0 /boot/kernel26-fallback.img
0 /boot/kernel26.img
12K /boot/lost+found
4,2M /boot/vmlinuz-linux
0 /boot/vmlinuz26
C'est important que /boot soit sur une partition ext2 distincte de / ?
Pascal Hambourg
Le #26488799
Le 13/09/2018 à 05:14, Yliur a écrit :
Le Thu, 13 Sep 2018 00:00:44 +0200
La partition fait 38Mo, elle est actuellement occupée à hauteur de 35Mo
et apparemment créer les deux nouvelles images du noyau ne tient pas
sur la partition. Je ne sais pas combien il faudrait exactement, mais
j'aimerais éviter de refaire l'opération dans quelques mois. Aucune
idée de la vitesse à laquelle ça grossit, sans doute pas très vite... ?
Curieux d'ailleurs que ça ne fonctionne pas avec quelques Mo de marge...

Ça dépend de la façon de faire la mise à jour. Si le nouveau noyau est
installé à côté de l'ancien avant que ce dernier soit désinstallé, il
faut le double d'espace.
Voilà ce qui prend de la place (et grub ne semble pas être ce qui
prend de la place ?) :
# du -sh /boot/*
285K /boot/grub
24M /boot/initramfs-linux-fallback.img
6,3M /boot/initramfs-linux.img
0 /boot/kernel26-fallback.img
0 /boot/kernel26.img
12K /boot/lost+found
4,2M /boot/vmlinuz-linux
0 /boot/vmlinuz26

En effet ton GRUB est beaucoup petit que le mien (Debian). Il ne doit
pas être aussi complet.
C'est l'initramfs de secours qui occupe énormément de place.
C'est important que /boot soit sur une partition ext2 distincte de / ?

Pas si GRUB peut lire la partition racine, ce qui est le cas si elle est
en ext3, sauf bug du BIOS qui ne saurait pas accéder à la position de
celle-ci. Peu probable avec un disque aussi petit.
Autre solution :
Parted montre que la partition de swap de 2 Go est située juste derrière
/boot. Tu peux la désactiver, la supprimer, la recréer ~100 Mo plus loin
et la reformater avec le même UUID.
Pascal Hambourg
Le #26488852
Le 13/09/2018 à 05:01, Yliur a écrit :
parted affiche ça pour le disque en question :
Numéro Début Fin Taille Type Système de fichiers Fanions
1 512B 41,1MB 41,1MB primary ext2 démarrage
2 41,1MB 2196MB 2155MB primary linux-swap(v1)
3 2196MB 10,1GB 7872MB primary ext3
4 10,1GB 20,0GB 9953MB primary ext3

Je n'y avais pas fait attention à la première lecture, mais la première
partition commence au secteur 1, juste après le MBR. Il n'y a donc aucun
espace libre entre le MBR et le début de la première partition pour
l'embarquage de la "core image" de GRUB (ou du stage1_5 de GRUB legacy).
Cela force l'utilisation des listes de blocs pour charger la core image
de GRUB (ou le stage2 de GRUB legacy), ce qui est considéré comme moins
fiable.
D'autre part la partition n'est pas alignée, mais cela n'a pas de
conséquence sur un disque dur ancien de petite capacité avec des
secteurs physiques de même taille que les secteurs logiques, 512 octets.
Actuellement, l'usage est de faire commencer les partitions sur des
positions de secteurs multiples de 2048 (1 Mio avec des secteurs
logiques de 512 octets). Cela laisse un espace libre largement suffisant
pour l'embarquage de GRUB et assure l'alignement des partitions pour les
disques durs ayant des secteurs physiques de 4096 octets et les SSD
ayant des tailles de blocs d'effacemment jusqu'à 1 Mio.
Yliur
Le #26488866
Le Thu, 13 Sep 2018 07:51:47 +0200
Pascal Hambourg
Le 13/09/2018 à 05:14, Yliur a écrit :
Le Thu, 13 Sep 2018 00:00:44 +0200
La partition fait 38Mo, elle est actuellement occupée à hauteur de
35Mo et apparemment créer les deux nouvelles images du noyau ne
tient pas sur la partition. Je ne sais pas combien il faudrait
exactement, mais j'aimerais éviter de refaire l'opération dans
quelques mois. Aucune idée de la vitesse à laquelle ça grossit,
sans doute pas très vite... ?
Curieux d'ailleurs que ça ne fonctionne pas avec quelques Mo de
marge...

Ça dépend de la façon de faire la mise à jour. Si le nouveau noyau
est installé à côté de l'ancien avant que ce dernier soit
désinstallé, il faut le double d'espace.

Oui, mais étant donnée la taille de l'image de secours et la place
restante, ça ne devrait pas passer dans ce cas.
Voilà ce qui prend de la place (et grub ne semble pas être ce qui
prend de la place ?) :
# du -sh /boot/*
285K /boot/grub
24M /boot/initramfs-linux-fallback.img
6,3M /boot/initramfs-linux.img
0 /boot/kernel26-fallback.img
0 /boot/kernel26.img
12K /boot/lost+found
4,2M /boot/vmlinuz-linux
0 /boot/vmlinuz26

En effet ton GRUB est beaucoup petit que le mien (Debian). Il ne doit
pas être aussi complet.
C'est l'initramfs de secours qui occupe énormément de place.
C'est important que /boot soit sur une partition ext2 distincte
de / ?

Pas si GRUB peut lire la partition racine, ce qui est le cas si elle
est en ext3, sauf bug du BIOS qui ne saurait pas accéder à la
position de celle-ci. Peu probable avec un disque aussi petit.
Autre solution :
Parted montre que la partition de swap de 2 Go est située juste
derrière /boot. Tu peux la désactiver, la supprimer, la recréer ~100
Mo plus loin et la reformater avec le même UUID.

Tu as raison, redimensionner la partition d'échange n'a pas l'air
aussi dangereux. Je note de la désactiver.
Elle est désignée par /dev/sda2 dans fstab, je suppose que si je la
recrée au même endroit tout va bien se passer ?
Par contre je suis obligé de recréer le système de fichiers de la
partition d'échange et de /boot, c'est ça ? Donc le fais une copie des
données de /boot, je démonte/désactive les deux partitions (je suppose
que le système va se débrouiller pour vider la partition d'échange si
besoin), je détruis les deux partitions, je les recrée avec la bonne
taille et je recrée les deux systèmes de fichiers, puis je replace les
données de /boot sur leur partition, le tout sans que rien ne plante.
Le noyau peut vivre sans problème sans son image sur le disque ?
J'ai lu tes remarques dans l'autre message, merci ; est-ce que la
première rend dangereuse l'opération sur /boot ou bien c'est
"simplement" un problème de fiabilité en utilisation courante ? C'est
une vieille machine qui tourne chez moi pour certaines tâches, je ne
fais pas trop de trafic dessus, je préfère éviter de me lancer dans des
manoeuvres de réorganisation de ses disques si possible.
Pascal Hambourg
Le #26488870
Le 14/09/2018 à 06:05, Yliur a écrit :
Autre solution :
Parted montre que la partition de swap de 2 Go est située juste
derrière /boot. Tu peux la désactiver, la supprimer, la recréer ~100
Mo plus loin et la reformater avec le même UUID.

Tu as raison, redimensionner la partition d'échange n'a pas l'air
aussi dangereux. Je note de la désactiver.

swapoff -a
Elle est désignée par /dev/sda2 dans fstab, je suppose que si je la
recrée au même endroit tout va bien se passer ?

Avec le même numéro tu veux dire ? Oui puisque ce sera le seul
disponible, il y a dejà 3 partitions.
Par contre je suis obligé de recréer le système de fichiers de la
partition d'échange et de /boot, c'est ça ?

Il faudra recréer le swap avec mkswap.
Pas besoin de recréer le système de fichiers de /boot. Il peut même être
agrandi à chaud (monté) après avoir agrandi la partition avec parted ou
Gparted.
Sauf si tu veux recréer la partition pour la faire commencer au secteur
2048.
Le noyau peut vivre sans problème sans son image sur le disque ?

Oui, l'image ne sert que lors de son lancement par le chargeur d'amorçage.
J'ai lu tes remarques dans l'autre message, merci ; est-ce que la
première rend dangereuse l'opération sur /boot ou bien c'est
"simplement" un problème de fiabilité en utilisation courante ?

Il y a un petit risque que le système de fichiers ext* déplace un bloc
occupé par le fichier qui contient la core image de GRUB, et comme ce
fichier est chargé par la boot image en lisant une liste de blocs
pré-enregistrée, ça ne correspondra plus et GRUB ne pourra pas
fonctionner. Cela m'est arrivé une fois. Ceci dit je pense que le risque
est plus faible avec une partition /boot séparée qui reçoit moins
d'écritures qu'une partition racine.
Jo Engo
Le #26488878
Le Fri, 14 Sep 2018 06:05:57 +0200, Yliur a écrit :
Elle est désignée par /dev/sda2 dans fstab, je suppose que si je la
recrée au même endroit tout va bien se passer ?


L'important est qu'elle ait le même uuid.
--
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
-+- Mark Twain -+-
Pascal Hambourg
Le #26488915
Le 14/09/2018 à 10:02, Jo Engo a écrit :
Le Fri, 14 Sep 2018 06:05:57 +0200, Yliur a écrit :
Elle est désignée par /dev/sda2 dans fstab, je suppose que si je la
recrée au même endroit tout va bien se passer ?

L'important est qu'elle ait le même uuid.

Ça dépend comment le swap est désigné dans les fichiers de configuration
du système. S'il est désigné par son UUID, il faut conserver l'UUID ou
mettre à jour les fichiers de configuration. S'il est désigné par le nom
de périphérique de la partition comme ici, il faut conserver le numéro
de la partition.
/etc/fstab n'est pas le seul fichier qui référence le swap. Pour la
reprise de l'hibernation, le swap peut aussi être référencé dans
l'initramfs ou dans la configuration du chargeur d'amorçage.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme