Une perspective temporelle

Le
albert
Bonjour,

J'ai retrouvé une ancienne image, composée avec six diapositives
kodachrome PKR 64 (pour ceux qui se rappellent de l'excellence de cette
émulsion). La voici :
http://photo.imaginaire.free.fr/perspective-temporelle.htm

Ainsi qu'un "à propos" sur cette image :
http://photo.imaginaire.free.fr/pers-temp-a-propos.htm

Ne m'en voulez pas si le texte est un peu abstrait, enfin je me suis
bien amusé à l'écrire.

Amitiés,
albert
-
Photographies imaginaires
http://photo.imaginaire.free.fr
-



L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Vos réponses Page 2 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephane Legras-Decussy
Le #26419296
Le 01/12/2016 08:00, albert a écrit :
Le chat est soit mort, soit vivant, tu as raison, mais seulement une fois
qu'on a ouvert la boite,

tirons à pile ou face et cachons le résultat, personne ne sait si c'est
pile ou face... ça ne veut pas dire que la pièce est en même temps pile
et face... c'est ce que voulait dire Schrodinger.
ce qui ramène à une interprétation physique pour
décrire un phénomène purement quantique. Or le chat n'a pas de propriété
quantique, donc pour l'école de Copenhague cette expérience n'a pas de
sens.

yep... c'est un peu facile comme argument amha.
La perspective temporelle est un pur produit de l'imaginaire. Cela n'a rien
à voir avec la physique, même quantique

ça mène à une question : est-ce qu'on peut imaginer des choses irréelles
? parce que à l'instant t où elles sont imaginées, elles existent
mentalement au niveau d'un (au moins) des 5 sens...
c'est un peu Schrodinger aussi :-)
Stephane Legras-Decussy
Le #26419295
Le 01/12/2016 08:22, GhostRaider a écrit :
On sait tous d'expérience vécue qu'un kilo de plomb est plus lourd qu'un
kilo de plume, ce qui est facile à démontrer puisqu'il tombe plus vite.

qu'il est taquin aujourd'hui...
Stephane Legras-Decussy
Le #26419299
Le 01/12/2016 11:02, Nul a écrit :
une lampe, dans un même temps, ne peut être allumée et éteinte.

c'est pourtant théoriquement le fonctionnement des ordinateurs quantiques.
un bit quantique est en même temps à 0 et à 1, donc avec
8 bit quantiques tu as 256 valeur simultanées.
en additionnant 2 nombres à 8 Q-bits, tu fais donc
toutes les additions possibles en même temps... on imagine la puissance
de calcul...
GhostRaider
Le #26419307
Le 01/12/2016 à 15:31, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 01/12/2016 11:02, Nul a écrit :
une lampe, dans un même temps, ne peut être allumée et éteinte.

c'est pourtant théoriquement le fonctionnement des ordinateurs quantiques.
un bit quantique est en même temps à 0 et à 1, donc avec
8 bit quantiques tu as 256 valeur simultanées.
en additionnant 2 nombres à 8 Q-bits, tu fais donc
toutes les additions possibles en même temps... on imagine la puissance
de calcul...

Même sans aller chercher les ordinateurs quantiques, ma femme est
capable de parler de plusieurs choses en même temps, ce qui doit
d'ailleurs être le cas du chat de Schrödinger (retour en charte).
Stephane Legras-Decussy
Le #26419310
Le 01/12/2016 16:00, GhostRaider a écrit :
Même sans aller chercher les ordinateurs quantiques, ma femme est
capable de parler de plusieurs choses en même temps,

moi elle a déja du mal avec une chose en même temps... :-)
albert
Le #26419328
Bonjour,
"GhostRaider" a écrit :
Même sans aller chercher les ordinateurs quantiques, ma femme est capable
de parler de plusieurs choses en même temps, ce qui doit d'ailleurs être
le cas du chat de Schrödinger (retour en charte).

Excellent ! "parler de plusieurs choses en même temps" j'aimerais bien
entendre ça. En ce moment je fais un jeu très drôle avec des chats qui
parlent, mais pas en même temps. Ca s'appelle Divinity original sin
enhanced. Toujours à propos du chat, je viens de trouver un commentaire très
sympa et simplifié sur l'expérience de Schrödinger :
https://cercle.institut-pandore.com/physique-quantique/chat-schrodinger-superposition-quantique/
où on voit que effectivement le chat n'a pas de propriétés quantiques et
donc l'expérience ne démontre rien car elle se passe en dehors du domaine de
la physique quantique. CQFD.
Amitiés,
albert
---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Stephane Legras-Decussy
Le #26419346
Le 01/12/2016 18:44, albert a écrit :
https://cercle.institut-pandore.com/physique-quantique/chat-schrodinger-superposition-quantique/


éun électron a “x% de chance d’être ici, y% d’être là, z% d’être ici ou
là”. Mathématiquement, cela se traduit littéralement par : “l’électron
est aux trois endroits en même temps“."
désolé mais c'est n'importe quoi là... je suis chez moi, tu ne me vois
pas, j'ai 50% de chance d'être dans mon lit, 40% dans le séjour, 10%
dans la salle de bain. Je suis pourtant à un seul endroit en même temps.
l'indétermination de ma position ne fait pas que je suis partout à la
fois !
GhostRaider
Le #26419354
Le 01/12/2016 à 19:36, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 01/12/2016 18:44, albert a écrit :
https://cercle.institut-pandore.com/physique-quantique/chat-schrodinger-superposition-quantique/

éun électron a “x% de chance d’être ici, y% d’être là, z% d’être ici ou
là”. Mathématiquement, cela se traduit littéralement par : “l’électron
est aux trois endroits en même temps“."
désolé mais c'est n'importe quoi là... je suis chez moi, tu ne me vois
pas, j'ai 50% de chance d'être dans mon lit, 40% dans le séjour, 10%
dans la salle de bain. Je suis pourtant à un seul endroit en même temps.
l'indétermination de ma position ne fait pas que je suis partout à la
fois !

Exactement. Je crois que la simplification est un peu excessive, là.
albert
Le #26419376
"Stephane Legras-Decussy" a écrit :
éun électron a “x% de chance d’être ici, y% d’être là, z% d’être ici ou
là”. Mathématiquement, cela se traduit littéralement par : “l’électron
est aux trois endroits en même temps“."
désolé mais c'est n'importe quoi là... je suis chez moi, tu ne me vois
pas, j'ai 50% de chance d'être dans mon lit, 40% dans le séjour, 10% dans
la salle de bain. Je suis pourtant à un seul endroit en même temps.
l'indétermination de ma position ne fait pas que je suis partout à la fois
!

Je ne sais pas à vrai dire. Je retiens seulement que la probalité d'un effet
quantique qui se mesure mathématiquement, le seul outil capable de mesure
dans ce domaine, est qu'une particule peut être à la fois ici et là. En
sortant de ce domaine quantique, on ne peut pas être à la fois dans la salle
de bain, dans le lit, ou le séjour. Effectivement. Mais on est sorti du
domaine de la physique quantique, on traite d'un sujet avec des critères qui
ne lui correspondent pas. Tout comme le chat de Schrödinger qui n'a pas de
propriétés quantiques et ne peut donc infirmer cette hypothèse d'être à la
fois mort et vivant. Il est forcément mort ou vivant dans le domaine de la
physique, mais pas dans celui de la physique quantique. C'est amusant d'être
amené sur ce sujet à partir d'une photographie à des milliers de lieux de
tout cela. Je retiens juste cette idée que l'invention en photographie est
primordiale. On est des photographes et même sans s'en rendre compte, on
invente le monde qu'on photographie. Ce monde est vraiment ouvert, on peut
faire tout ce qu'on veut, c'est seulement l'intention qui compte.
Amitiés,
albert
---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
GhostRaider
Le #26419402
Le 01/12/2016 à 21:48, albert a écrit :
"Stephane Legras-Decussy" a écrit :
éun électron a “x% de chance d’être ici, y% d’être là, z% d’être ici
ou là”. Mathématiquement, cela se traduit littéralement par :
“l’électron est aux trois endroits en même temps“."
désolé mais c'est n'importe quoi là... je suis chez moi, tu ne me
vois pas, j'ai 50% de chance d'être dans mon lit, 40% dans le séjour,
10% dans la salle de bain. Je suis pourtant à un seul endroit en même
temps.
l'indétermination de ma position ne fait pas que je suis partout à la
fois !

Je ne sais pas à vrai dire. Je retiens seulement que la probalité d'un
effet quantique qui se mesure mathématiquement, le seul outil capable de
mesure dans ce domaine, est qu'une particule peut être à la fois ici et
là. En sortant de ce domaine quantique, on ne peut pas être à la fois
dans la salle de bain, dans le lit, ou le séjour. Effectivement. Mais on
est sorti du domaine de la physique quantique, on traite d'un sujet avec
des critères qui ne lui correspondent pas. Tout comme le chat de
Schrödinger qui n'a pas de propriétés quantiques et ne peut donc
infirmer cette hypothèse d'être à la fois mort et vivant. Il est
forcément mort ou vivant dans le domaine de la physique, mais pas dans
celui de la physique quantique. C'est amusant d'être amené sur ce sujet
à partir d'une photographie à des milliers de lieux de tout cela. Je
retiens juste cette idée que l'invention en photographie est
primordiale. On est des photographes et même sans s'en rendre compte, on
invente le monde qu'on photographie. Ce monde est vraiment ouvert, on
peut faire tout ce qu'on veut, c'est seulement l'intention qui compte.

Je pense que notre grosse difficulté c'est de ne pas pouvoir imaginer le
passage d'un état quantique à un état physique. Où la frontière se
trouve-t-elle, s'il y en a une ?
Un atome est plein de vide et pourtant si un kilo de plomb me tombe sur
la tête, je le sens très bien.
A partir de quel échelle de grandeur passe-t-on de la probabilité à la
certitude ?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme