Peut-on faire confiance à Tchtool Deluxe??

Le
chambara1
Bonjour,
Après avoie eu un démarrage assez lent de mon iMac, j'ai fait une vérif
avec Techtool Deluxe. Tous les postes sont OK safu, un, Test Surface ou
il me trouve 5 erreurs et me conseille de faire une sauvegarde du DD, de
le reformater et de restaurer la sauvegarde.
A votre avis, dois-je lui faire confiance ou passer outre, d'autant que
depuis j'ai refais d'autre démarrages sans souci?



--
René
Lascia la spina cogli la rosa
http://chamlari.free.fr
Vos réponses Page 3 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Patrick Stadelmann
Le #24287751
In article (SbM) wrote:

Paul Gaborit
> Et c'est d'ailleurs comme ça que procède le test long proposé par SMART
> qui est intégré dans tous les disques modernes. Il a en plus le mérite
> d'être gratuit.

J'ignorais son existence. Comment le lance-t-on ?



Ca dépend du logiciel SMART que tu utilises. Avec smartctl c'est avec -t
(voir le man pour les détails).

Patrick
--
Patrick Stadelmann
sebastienmarty
Le #24287831
Patrick Stadelmann
In article (SbM) wrote:

> Paul Gaborit >
> > Et c'est d'ailleurs comme ça que procède le test long proposé par SMART
> > qui est intégré dans tous les disques modernes. Il a en plus le mérite
> > d'être gratuit.
>
> J'ignorais son existence. Comment le lance-t-on ?

Ca dépend du logiciel SMART que tu utilises. Avec smartctl c'est avec -t
(voir le man pour les détails).



Merci pour l'info. A priori l'outil graphique SMART Utility permet
d'entrer des options smartctl. Bon à savoir.

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)
Patrick Stadelmann
Le #24287891
In article Paul Gaborit
Et c'est d'ailleurs comme ça que procède le test long proposé par SMART
qui est intégré dans tous les disques modernes. Il a en plus le mérite
d'être gratuit.



Es-tu sûr que ce test réécrit les blocs ? Il ne me semble pas l'avoir vu
mentionné dans la doc.

Patrick
--
Patrick Stadelmann
Patrick Stadelmann
Le #24287931
In article Paul Gaborit
Et c'est d'ailleurs comme ça que procède le test long proposé par SMART
qui est intégré dans tous les disques modernes. Il a en plus le mérite
d'être gratuit.



Es-tu sûr que ce test réécrit les blocs ? Il ne me semble pas l'avoir vu
mentionné dans la doc de smartctl.

Patrick
--
Patrick Stadelmann
Paul Gaborit
Le #24289521
À (at) Wed, 29 Feb 2012 14:47:04 +0100,
Patrick Stadelmann
In article Paul Gaborit
Et c'est d'ailleurs comme ça que procède le test long proposé par SMART
qui est intégré dans tous les disques modernes. Il a en plus le mérite
d'être gratuit.



Es-tu sûr que ce test réécrit les blocs ? Il ne me semble pas l'avoir vu
mentionné dans la doc de smartctl.



Les contrôleurs SMART qui ont la capacité "Selective Self-test" savent
faire un self-test par plages qui peut être complété par un read-scan du
reste du disque. Si le self-test ne faisait que de la lecture, pourquoi
le compléter par un read-scan ?


--
Paul Gaborit -
Patrick Stadelmann
Le #24289931
In article Paul Gaborit
Les contrôleurs SMART qui ont la capacité "Selective Self-test" savent
faire un self-test par plages qui peut être complété par un read-scan du
reste du disque. Si le self-test ne faisait que de la lecture, pourquoi
le compléter par un read-scan ?




Comme je le comprend, le selective test permet de tester soit uniquement
une zone du disque, soit prioritairement une zone, puis le reste
après-coup. Ca change l'étendue ou l'ordre dans lequel les blocs sont
testés, mais pas la manière : c'est en lecture dans tous les cas.

Ce proposal de 2001 pour le selective test mentionne bien que tous les
tests sont fait en lecture :

"Current self-tests provides for a short self-test and an extended
self-test. The short self-test does read scan of a small area of the
media in a short time. The area of the media scanned is vendor specific.
The extended self-test does read scan of the entire media. As the
capacity of disk drives increases, the time to complete the extended
self-test becomes exceedingly long. This proposal defines a Selective
self-test that allows the read scan portion of the self-test to test
areas of the media specified by the user. This allows the time to
complete the self-test to be altered and allows those areas deemed
critical by the user to be scanned."

ftp://ftp.t10.org/t13/technical/e01139r0.pdf

Patrick
--
Patrick Stadelmann
Paul Gaborit
Le #24291781
À (at) Thu, 01 Mar 2012 09:51:29 +0100,
Patrick Stadelmann
In article Paul Gaborit
Les contrôleurs SMART qui ont la capacité "Selective Self-test" savent
faire un self-test par plages qui peut être complété par un read-scan du
reste du disque. Si le self-test ne faisait que de la lecture, pourquoi
le compléter par un read-scan ?




Comme je le comprend, le selective test permet de tester soit uniquement
une zone du disque, soit prioritairement une zone, puis le reste
après-coup. Ca change l'étendue ou l'ordre dans lequel les blocs sont
testés, mais pas la manière : c'est en lecture dans tous les cas.

Ce proposal de 2001 pour le selective test mentionne bien que tous les
tests sont fait en lecture :

"Current self-tests provides for a short self-test and an extended
self-test. The short self-test does read scan of a small area of the
media in a short time. The area of the media scanned is vendor specific.
The extended self-test does read scan of the entire media. As the
capacity of disk drives increases, the time to complete the extended
self-test becomes exceedingly long. This proposal defines a Selective
self-test that allows the read scan portion of the self-test to test
areas of the media specified by the user. This allows the time to
complete the self-test to be altered and allows those areas deemed
critical by the user to be scanned."

ftp://ftp.t10.org/t13/technical/e01139r0.pdf




Au temps pour moi... Lors de l'arrivée de SMART sur les disques, j'avais
trouvé des documents qui expliquaient que les tests (lorsqu'ils étaient
proposés par le contrôleur) étaient en écriture/lecture non
destructive. Mais je ne retrouve plus ces documents et la lecture du
lien que tu fournis est malheureusement assez explicite.

Dommage : je trouvais bien vu de fournir ce genre de tests directement
via le contrôleur car c'est un moyen simple de pouvoir les faire sans
perturber l'usage du disque (ce qui est loin d'être facile à faire par
logiciel alors qu'un simple read/scan est facile à faire même si on n'a
pas accès au contrôleur).

--
Paul Gaborit -
Patrick Stadelmann
Le #24293091
In article Paul Gaborit
Dommage : je trouvais bien vu de fournir ce genre de tests directement
via le contrôleur car c'est un moyen simple de pouvoir les faire sans
perturber l'usage du disque (ce qui est loin d'être facile à faire par
logiciel alors qu'un simple read/scan est facile à faire même si on n'a
pas accès au contrôleur).



Les erreurs en écriture sont détectées et corrigées de manière
transparente par le disque (par remappage du bloc en question). Elles ne
causent pas de pertes de données, et ne sont donc pas problématiques,
d'où j'imagine l'absence de test pour les détecter à l'avance.

Patrick
--
Patrick Stadelmann
Publicité
Poster une réponse
Anonyme