Philippe Plisso,

Le
Ricco
Salut,
j'avoue que j'ai été étonné en entendant que Philip Plisson venait de
se faire condamner par la Cour d'Assises de Vannes à cinq an de prison,
dont trois fermes, pour viol,
je ne sais pas ce qu'il en est vraiment, n'étant pas juge, et que ses
juges ont décidé de ça.
Ce qu'on ne sait pas, je l'ai lu dans des communiqués, c'est que
l'entreprise avait fait travailler jusqu'à 37 personnes, on a souvent
l'impression que le photographe est un seul homme.
mais pour YAB, lui, je ne sais pas combien il en faisait bosser ?
en tout cas, sans présumer de rien, mais en regardant les infos, il
devient délicat d'échanger quelques mots avec un gosse
éviter de dépanner l'imprimante de la fille d'une voisine, prendre des
jeunes en stop ( parait que maintenant c'est interdit ) bref, tapoter
la joue d'un gamin peut nous envoyer aux Assises
( je précisice que l'avocat de Ph Plisson pense se pourvoir en appel )

--
ricco
--




Ce courrier électronique ne contient aucun virus ou logiciel malveillant parce que la protection avast! Antivirus est active.
http://www.avast.com
Vos réponses Page 7 / 10
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
LeLapin
Le #26161392
jdd a baliverné

Le 29/05/2014 12:56, LeLapin a écrit :

- Machin, il faut absolument que Nicolas fasse un gros meeting à tel endroit.
- Mais on ne peut pas, on est à la limite, M. Copé !
- Je ne VEUX PAS LE SAVOIR ! (ndr : donc il ne sait pas).



c'est même pire:

* machin, il faut payer pour le meeting d'avant hier...
* il y avait un meeting? bon, je paye



Ça c'est le fonctionnement normal. mais je suis convaincu qu'avec ces deux-là c'était plus du tout un problème de le planifier carrément.
jdd
Le #26161432
Le 29/05/2014 13:26, LeLapin a écrit :
jdd a baliverné

* machin, il faut payer pour le meeting d'avant hier...
* il y avait un meeting? bon, je paye



Ça c'est le fonctionnement normal. mais je suis convaincu qu'avec ces deux-là c'était plus du tout un problème de le planifier carrément.



surtout quand il n'y a pas eu de meeting...

car ils ont payé des meetings inexistants!

le meeting sur les retraites ignoré du responsable aux retraites du parti,
c'est pas mal, quand même!

jdd

--
http://www.dodin.org
Ricco
Le #26161712
Stephane Legras-Decussy a exprimé avec précision :
Le 28/05/2014 10:41, Ricco a écrit :
dans un parti politique des chèques
énormes se signent sans que les dirigeants le sachent,



tu plaisantes ?



j'ai pas dit ça, je pense que c'était en forme de marade ou de
question, visiblement, personne ne veut porter le chapeau
et le lampiste qui pleurniche j'ai pas l'impression qu'il va en rester
là, mais comme il est complétement grillé !

--
ricco
--



---
Ce courrier électronique ne contient aucun virus ou logiciel malveillant parce que la protection avast! Antivirus est active.
http://www.avast.com
Stephane Legras-Decussy
Le #26161662
Le 29/05/2014 10:51, Ghost-Raider a écrit :


Non, de vivre, tout simplement, pas de vivoter entre HLM et RSA.



c'est à dire de tout exploser pour son petit plaisir perso ...
remarque ils ont commencé fort avec le "dynamisme" d'éradiquer
3 millions de peaux-rouge ...


bon sang mais pour quoi faire ?



Aux USA, tu disposes d'une liberté d'entreprise bien plus large qu'ici.
Mais faut pas se leurrer, on travaille très dur là-bas, on se lève tôt.



c'est pas plus dur en France, l'administration est encore plus simple.

nous avons par contre un certain nombre de lois pour empecher de faire
n'importe quoi avec les gens sous pretexte de domination financière ...

se lever tôt, c'est la rhétorique sarkosyste. Se lever tôt c'est le truc
le plus con du monde, n'importe quel crétin sait mettre son reveil
et se lever tôt.

syndrome du larbin :

https://www.youtube.com/watch?v=gYUMn5ip5G0
Ghost-Raider
Le #26162532
Le 29/05/2014 14:39, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 29/05/2014 10:51, Ghost-Raider a écrit :

Non, de vivre, tout simplement, pas de vivoter entre HLM et RSA.



c'est à dire de tout exploser pour son petit plaisir perso ...
remarque ils ont commencé fort avec le "dynamisme" d'éradiquer
3 millions de peaux-rouge ...



Ils n'ont pas été les seuls, ce qui n'excuse rien.

Aux USA, tu disposes d'une liberté d'entreprise bien plus large qu'ici.
Mais faut pas se leurrer, on travaille très dur là-bas, on se lève tôt.



c'est pas plus dur en France, l'administration est encore plus simple.



Pas sûr. Tiens, un enseignant-chercheur mandarin indéboulonnable en
France est éjecté à 65 ans même s'il est génial. Il va aux USA et
continue sa carrière jusqu'à la tombe, mais s'il devient mauvais, on ne
renouvelle pas son contrat. Voilà.
En 1981 on a embauché des tas de gens au CNRS, des mauvais aussi, dont
certains n'avaient même pas de doctorat. Copinage politique. Les places
sont prises, faut aller aux US.

nous avons par contre un certain nombre de lois pour empecher de faire
n'importe quoi avec les gens sous pretexte de domination financière ...



On cherche des emplois ? Fais passer le seuil de délégués du personnel
de 10 à 50, celui du CE et du CHSCT de 50 à 100.
Je me suis tartiné des réunions de représentants du personnel pendant
des années, je connais le problème des seuils.

se lever tôt, c'est la rhétorique sarkosyste. Se lever tôt c'est le truc
le plus con du monde, n'importe quel crétin sait mettre son reveil
et se lever tôt.

syndrome du larbin :
https://www.youtube.com/watch?v=gYUMn5ip5G0



Un peu lourd et didactique quand même. Bien représentatif de l'idéologie
dépassée de la lutte des classes.
LeLapin
Le #26162522
Ghost-Raider a baliverné

On cherche des emplois ? Fais passer le seuil de délégués du personnel
de 10 à 50, celui du CE et du CHSCT de 50 à 100.
Je me suis tartiné des réunions de représentants du personnel pendant
des années, je connais le problème des seuils.



T'as raison. Mieux encore, il faut oublier les CHSCT, les conventions collectives, et tout ce qui peut servir de protection sociale ou santé.
Ghost-Raider
Le #26162712
Le 29/05/2014 18:24, LeLapin a écrit :
Ghost-Raider a baliverné

On cherche des emplois ? Fais passer le seuil de délégués du personnel
de 10 à 50, celui du CE et du CHSCT de 50 à 100.
Je me suis tartiné des réunions de représentants du personnel pendant
des années, je connais le problème des seuils.



T'as raison. Mieux encore, il faut oublier les CHSCT, les conventions collectives, et tout ce qui peut servir de protection sociale ou santé.



Il en faut, mais on est tombé dans un excès pervers.
Du reste certaines lois tombent en désuétude, comme la fameuse loi sur
le droit d'expression des salariés sur leurs conditions de travail (loi
du 4 août 1982) avec les réunions de service où chacun devait pouvoir
s'exprimer etc.. etc..
Au bout de moins d'un an, on ne les tenait plus, ces réunions, le
personnel s'en foutait, y'avait bien longtemps qu'il disait ce qu'il
pensait de son travail quand il le fallait, et avec la bénédiction des
syndicats qui y voyaient une perte d'influence.
LeLapin
Le #26162812
Ghost-Raider a baliverné

Au bout de moins d'un an, on ne les tenait plus



Vous avez essayé les sanctions ? Le fouet pour commencer, car c'est léger et réversible, puis s'ils continuent à être dispersés et si peu productifs, leur couper un orteil (à vif) !
Ghost-Raider
Le #26162912
Le 29/05/2014 20:03, LeLapin a écrit :
Ghost-Raider a baliverné

Au bout de moins d'un an, on ne les tenait plus



Vous avez essayé les sanctions ? Le fouet pour commencer, car c'est léger et réversible, puis s'ils continuent à être dispersés et si peu productifs, leur couper un orteil (à vif) !



Les sanctions ? Pourquoi des sanctions ?
La très très grande majorité des travailleurs que j'ai connus essayaient
de bien faire leur travail. Lorsque ce n'était pas le cas, c'était parce
qu'il ne le pouvait pas. Il fallait adapter le poste ou lui donner
d'autres tâches.
Il y a toujours des paresseux, des fauteurs de trouble. On n'arrive pas
toujours à les repérer à l'embauche. Chez nous ils se présentaient à
toutes les élections pour avoir les protections légales ; ils devenaient
in-sanctionnables et allaient faire leurs courses pendant les heures de
délégation.
On a eu comme ça un gars qui donnait des cours de judo pendant ses
nombreuses heures de délégation. AU moins, il n'empêchait pas les autres
de travailler mais on le payait à ne rien faire.
Charge inutile qui pesait sur les coûts.
LeLapin
Le #26162952
Ghost-Raider a baliverné

Le 29/05/2014 20:03, LeLapin a écrit :
Ghost-Raider a baliverné

Au bout de moins d'un an, on ne les tenait plus



Vous avez essayé les sanctions ? Le fouet pour commencer, car c'est léger et réversible, puis s'ils continuent à être dispersés et si peu productifs, leur couper un orteil (à vif) !



Les sanctions ? Pourquoi des sanctions ?
La très très grande majorité des travailleurs que j'ai connus essayaient
de bien faire leur travail. Lorsque ce n'était pas le cas, c'était parce
qu'il ne le pouvait pas. Il fallait adapter le poste ou lui donner
d'autres tâches.
Il y a toujours des paresseux, des fauteurs de trouble. On n'arrive pas
toujours à les repérer à l'embauche. Chez nous ils se présentaient à
toutes les élections pour avoir les protections légales ; ils devenaient
in-sanctionnables et allaient faire leurs courses pendant les heures de
délégation.
On a eu comme ça un gars qui donnait des cours de judo pendant ses
nombreuses heures de délégation. AU moins, il n'empêchait pas les autres
de travailler mais on le payait à ne rien faire.
Charge inutile qui pesait sur les coûts.



Ça c'est du management ! Pas vrai SLD ?!
Publicité
Poster une réponse
Anonyme