Possibilit

Le
Jacques DASSI
Une autre possibilité du TZ101.
Vous ne savez peut-être pas, mais depuis une décennie, j'ai numérisé le
cimetière de ma petite ville. Ce qui a entraîné les localisations, les
descriptions et les photographies de 2000 sépultures.
Souhaitant améliorer une photographie, porteuse d'inscriptions, j'ai
attendu une orientation et une hauteur du soleil favorable. Ces
conditions se trouvant réunies cet après-midi, me voici devant la
tombe.
Oui, mais il s'agit d'un sarcophage d'environ 2 mètres de longueur,
entouré d'une grille assez haute, située à une soixantaine de
centimètre des cotés.
La photo, au travers de la grille, donne des résultats déplaisants.
Un panorama, à travers la grille, induit de fortes déformations.

Je me suis donc promené à petits pas, entre sarcophage et grille,
l'appareil tenu à hauteur du genou, en déclenchant un panorama.

Inutile de dire que ça godillait pas mal… Mais quand j'ai visionné
l'image, ça donnait ça :

http://archaero.com/Tampon/JONAIN-Pierre-1050557.jpg

Il est vraiment performant, ce petit compact !

--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jacques DASSI
Le #26453267
Jacques DASSIÉ avait écrit le 22/11/2017 :
Une autre possibilité du TZ101.
Vous ne savez peut-être pas, mais depuis une décennie, j'ai numérisé le
cimetière de ma petite ville. Ce qui a entraîné les localisations, les
descriptions et les photographies de 2000 sépultures.
Souhaitant améliorer une photographie, porteuse d'inscriptions, j'ai attendu
une orientation et une hauteur du soleil favorable. Ces conditions se
trouvant réunies cet après-midi, me voici devant la tombe.
Oui, mais il s'agit d'un sarcophage d'environ 2 mètres de longueur, entouré
d'une grille assez haute, située à une soixantaine de centimètre des cotés.
La photo, au travers de la grille, donne des résultats déplaisants.
Un panorama, à travers la grille, induit de fortes déformations.
Je me suis donc promené à petits pas, entre sarcophage et grille, l'appareil
tenu à hauteur du genou, en déclenchant un panorama.
Inutile de dire que ça godillait pas mal… Mais quand j'ai visionné l'image,
ça donnait ça :
http://archaero.com/Tampon/JONAIN-Pierre-1050557.jpg
Il est vraiment performant, ce petit compact !

Soyez gentils : ne me faites pas remarquer qu'il subsiste des artefacts :
je sais, je les enlèverai plus tard !
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Alf92
Le #26453270
Jacques DASSIÉ :
Je me suis donc promené à petits pas, entre sarcophage et grille,
l'appareil tenu à hauteur du genou, en déclenchant un panorama.
http://archaero.com/Tampon/JONAIN-Pierre-1050557.jpg

les panos par balayage, très pratique.
avec un smartphone tu peux également faire ça.
Alf92
Le #26453269
Jacques DASSIÉ :
Soyez gentils : ne me faites pas remarquer qu'il subsiste des artefacts :
je sais, je les enlèverai plus tard !

c'est pas une photo d'art, on s'en tappe des artefacts.
l'essentiel est là.
alsace
Le #26453271
Bonjour,
"Jacques DASSIÉ" a écrit dans le message de groupe de discussion :
5a158c50$0$4844$
Une autre possibilité du TZ101.
Vous ne savez peut-être pas, mais depuis une décennie, j'ai numérisé le
cimetière de ma petite ville. Ce qui a entraîné les localisations, les
descriptions et les photographies de 2000 sépultures.
Souhaitant améliorer une photographie, porteuse d'inscriptions, j'ai
attendu une orientation et une hauteur du soleil favorable. Ces conditions
se trouvant réunies cet après-midi, me voici devant la tombe.
Oui, mais il s'agit d'un sarcophage d'environ 2 mètres de longueur, entouré
d'une grille assez haute, située à une soixantaine de centimètre des cotés.
La photo, au travers de la grille, donne des résultats déplaisants.
Un panorama, à travers la grille, induit de fortes déformations.
Je me suis donc promené à petits pas, entre sarcophage et grille,

l'appareil tenu à hauteur du genou, en déclenchant un panorama.
Inutile de dire que ça godillait pas mal… Mais quand j'ai visionné l'image,
ça donnait ça :
http://archaero.com/Tampon/JONAIN-Pierre-1050557.jpg
Il est vraiment performant, ce petit compact !

une des particularités des panasonic (il y en a certainement d'autres)
c'est justement le mode pano qui fonctionne très bien
depuis le TZ30 que mon épouse utilise en randonnées
pano horizontal, vertical.
Plus besoin de faire les montages..
En plus d'une très bonne qualité optique dans la série Leica.
cordialement
--
andré
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Thierry Houx
Le #26453273
Le 22/11/2017 à 15:40, Jacques DASSIÉ a écrit :
Une autre possibilité du TZ101.
Vous ne savez peut-être pas, mais depuis une décennie, j'ai numérisé le
cimetière de ma petite ville. Ce qui a entraîné les  localisations, les
descriptions et les photographies de 2000 sépultures.
Souhaitant améliorer une photographie, porteuse d'inscriptions, j'ai
attendu une orientation et une hauteur du soleil favorable. Ces
conditions se trouvant réunies cet après-midi, me voici devant la tombe.
Oui, mais il s'agit d'un sarcophage d'environ 2 mètres de longueur,
entouré d'une grille assez haute, située à une soixantaine de centimètre
des cotés.
La photo, au travers de la grille, donne des résultats déplaisants.
Un panorama, à travers la grille, induit de fortes déformations.
Je me suis donc promené à petits pas, entre sarcophage et grille,
l'appareil tenu à hauteur du genou, en déclenchant un panorama.
Inutile de dire que ça godillait pas mal… Mais quand j'ai visionné
l'image, ça donnait ça :
http://archaero.com/Tampon/JONAIN-Pierre-1050557.jpg
Il est vraiment performant, ce petit compact !


Merci Jacques,
Je ne savais pas trop ce que donnais la fonction, je la laissais de
côté: Je suis maintenant décidé à l'utiliser.
Avez-vous testé la vidéo (je dois aussi m'y mettre).
Cordialement.
Nul
Le #26453272
Le mercredi 22 novembre 2017 15:45:56 UTC+1, Jacques DASSIÉ a écr it :
Jacques DASSIÉ avait écrit le 22/11/2017 :
Une autre possibilité du TZ101.
Vous ne savez peut-être pas, mais depuis une décennie, j'ai n umérisé le
cimetière de ma petite ville. Ce qui a entraîné les loc alisations, les
descriptions et les photographies de 2000 sépultures.
Souhaitant améliorer une photographie, porteuse d'inscriptions, j' ai attendu
une orientation et une hauteur du soleil favorable. Ces conditions se
trouvant réunies cet après-midi, me voici devant la tombe.
Oui, mais il s'agit d'un sarcophage d'environ 2 mètres de longueur , entouré
d'une grille assez haute, située à une soixantaine de centim ètre des cotés.
La photo, au travers de la grille, donne des résultats déplai sants.
Un panorama, à travers la grille, induit de fortes déformatio ns.
Je me suis donc promené à petits pas, entre sarcophage et gri lle, l'appareil
tenu à hauteur du genou, en déclenchant un panorama.
Inutile de dire que ça godillait pas mal… Mais quand j'ai visionné l'image,
ça donnait ça :
http://archaero.com/Tampon/JONAIN-Pierre-1050557.jpg
Il est vraiment performant, ce petit compact !

Soyez gentils : ne me faites pas remarquer qu'il subsiste des artefacts :
je sais, je les enlèverai plus tard !


tu peux également, en mode panneau, avec la bague avant, choisir un mo de "effets" sépia, N&B, ...
GhostRaider
Le #26453276
Le 22/11/2017 à 15:40, Jacques DASSIÉ a écrit :
Une autre possibilité du TZ101.
Vous ne savez peut-être pas, mais depuis une décennie, j'ai numérisé le
cimetière de ma petite ville. Ce qui a entraîné les  localisations, les
descriptions et les photographies de 2000 sépultures.
Souhaitant améliorer une photographie, porteuse d'inscriptions, j'ai
attendu une orientation et une hauteur du soleil favorable. Ces
conditions se trouvant réunies cet après-midi, me voici devant la tombe.
Oui, mais il s'agit d'un sarcophage d'environ 2 mètres de longueur,
entouré d'une grille assez haute, située à une soixantaine de centimètre
des cotés.
La photo, au travers de la grille, donne des résultats déplaisants.
Un panorama, à travers la grille, induit de fortes déformations.
Je me suis donc promené à petits pas, entre sarcophage et grille,
l'appareil tenu à hauteur du genou, en déclenchant un panorama.
Inutile de dire que ça godillait pas mal… Mais quand j'ai visionné
l'image, ça donnait ça :
http://archaero.com/Tampon/JONAIN-Pierre-1050557.jpg
Il est vraiment performant, ce petit compact !

En effet, c'est techniquement très intéressant.
Et la photo présente un intérêt en soi : le monsieur est mort à 83
ans, donc assez vieux pour l'époque, son corps n'a pas été enterré mais
se trouve dans un sarcophage, pourquoi ? il est né dans le Jura et est
mort en Charente-maritime, il a donc fait du chemin, peut-être comme
soldat.
La formule "Qui travaille, prie" et l'utilisation en 1849 du calendrier
révolutionnaire pourtant abrogé en 1806 conjointement sur la même tombe
de cette région sont assez étonnants.
Thierry Houx
Le #26453278
Le 22/11/2017 à 17:04, GhostRaider a écrit :
En effet, c'est techniquement très intéressant.

Oui, beaucoup de fonctions, il y a apprendre pour le maîtriser.
Et  la photo présente un intérêt en soi  : le monsieur est mort à 83
ans, donc assez vieux pour l'époque, son corps n'a pas été enterré mais
se trouve dans un sarcophage, pourquoi ? il est né dans le Jura et est
mort en Charente-maritime, il a donc fait du chemin, peut-être comme
soldat.

Ben, faisant un peu de généalogie, un laboureur était ce que serait un
"riche agriculteur" chez nous (bien que j'aie l'impression d'écrire un
pléonasme); qui plus est forgeron. La tombe est bien le reflet du statut
social du monsieur.
La formule "Qui travaille, prie" et l'utilisation en 1849 du calendrier
révolutionnaire pourtant abrogé en 1806 conjointement sur la même tombe
de cette région sont assez étonnants.

En Charente, c'étaient des calotins royalistes, pas trop étonnant AMHA
GhostRaider
Le #26453282
Le 22/11/2017 à 17:18, Thierry Houx a écrit :
Le 22/11/2017 à 17:04, GhostRaider a écrit :
En effet, c'est techniquement très intéressant.

Oui, beaucoup de fonctions, il y a apprendre pour le maîtriser.
Et  la photo présente un intérêt en soi  : le monsieur est mort à 83
ans, donc assez vieux pour l'époque, son corps n'a pas été enterré
mais se trouve dans un sarcophage, pourquoi ? il est né dans le Jura
et est mort en Charente-maritime, il a donc fait du chemin, peut-être
comme soldat.

Ben, faisant un peu de généalogie, un laboureur était ce que serait un
"riche agriculteur" chez nous (bien que j'aie l'impression d'écrire un
pléonasme); qui plus est forgeron. La tombe est bien le reflet du statut
social du monsieur.

C'est un peu paradoxal : un laboureur possédait et cultivait sa propre
terre, un forgeron n'avait peut-être pas le même statut social ; quant
au soldat ? s'il avait eu un grade, on l'aurait mentionné.
Mystères...
La formule "Qui travaille, prie" et l'utilisation en 1849 du
calendrier révolutionnaire pourtant abrogé en 1806 conjointement sur
la même tombe de cette région sont assez étonnants.

En Charente, c'étaient des calotins royalistes, pas trop étonnant AMHA

Oui, mais pourquoi utiliser le calendrier révolutionnaire, pourtant
abrogé depuis des décennies ? Peut-être pour marquer justement
l'irréligion du défunt.
Question à JD : retrouve-t-on des formulations similaires sur d'autres
tombes ?
Stephane Legras-Decussy
Le #26453284
Le 22/11/2017 16:13, Alf92 a écrit :
Jacques DASSIÉ :
Soyez gentils : ne me faites pas remarquer qu'il subsiste des artefacts :
je sais, je les enlèverai plus tard !

c'est pas une photo d'art, on s'en tappe des artefacts.
l'essentiel est là.

dans ce cas je vois pas bien l'interet de faire une photo.
c'est bien plus simple de lire ce qui est marqué et de le dire dans un
dictaphone.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme