qu'est qu'un bad block ?

Le
gabriel
Bonjour,

j'ai un serveur Debian avec un disque dur rcent de 120 GB.
je fais un check dessus et surprise :
hdc: dma_intrstatus=0x51 (DriveReady SeekComplete Error)
puis
hdc: dma_intr:error=0x40 (UncorrectableError) LBAsect . bla bla


Bon, donc il me dit que il y a des pbs sur le disque.

Mes questions :
le disque a 1 an tout casser, c'est un serveur peu utilis (usage
perso) ca claque aussi vite mnt les dd internes ??

Linux me propose via l'utilitaire fsck.ext2 ou ext3 de marquer les
badblocks dans la badBlockList.

Ok, concrtement ca veut dire qu'il n'crira plus dessus.

Prq sont-ils apparus ces bad blocks ?

Si je reformate le disque, ils seront tjs bads ? je veux dire, un bad
block c'est hard ou soft comme erreur ?

J'ai compris qu'il y a des erreurs mais je voudrais un peu mieux
comprendre ce qui se passe dans la jolie boite grise :)

A part ca, le disque ne fait pas de bruits bizarre, la machine ne reoi=
t
pas chocs et elle s'teint toute seule proprement avec un shutdown -h
now tous les jours.

Si vous avez des infos sur le type des erreurs qu'on trouve sur les
disques, je suis preneur.

merci bcp en tous les cas de m'avoir lu :)
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le Gaulois
Le #543716

j'ai un serveur Debian avec un disque dur récent de 120 GB.
je fais un check dessus et surprise :
hdc: dma_intrstatus=0x51 (DriveReady SeekComplete Error)
puis
hdc: dma_intr:error=0x40 (UncorrectableError) LBAsect .... bla bla

Bon, donc il me dit que il y a des pbs sur le disque.

Mes questions :
le disque a 1 an à tout casser, c'est un serveur peu utilisé (usage
perso) ca claque aussi vite mnt les dd internes ??

Linux me propose via l'utilitaire fsck.ext2 ou ext3 de marquer les
badblocks dans la badBlockList.

Ok, concrètement ca veut dire qu'il n'écrira plus dessus.

Prq sont-ils apparus ces bad blocks ?


Soit votre disque surchauffe, soit vous êtes tombé sur un mauvais
exemplaire. S'il est toujours sous garantie, il faudrait penser
à essayer de faire jouer la garantie.

Si je reformate le disque, ils seront tjs bads ? je veux dire, un bad
block c'est hard ou soft comme erreur ?


Si vous faites un pseudo formatage de bas niveau avec un programme
fourni par le fabriquant du disque, ils disparaitront : ils ne seront
pas réparés, mais leurs numéros seront seront réassignés à des secteurs
de secours, tant qu'il n'y en a pas trop. Mais c'est mauvais signe.
Si le disque surchauffe il faut le refroidir mieux, s'il est
défectueux il faut le remplacer.

Des problèmes au bout d'1 an environ, c'est assez classique en cas
de surchauffe.

gabriel
Le #543713
Si je reformate le disque, ils seront tjs bads ? je veux dire, un bad
block c'est hard ou soft comme erreur ?
Donc c'est hard


Si vous faites un pseudo formatage de bas niveau avec un programme
fourni par le fabriquant du disque, ils disparaitront : ils ne seront
pas réparés, mais leurs numéros seront seront réassignés à des secteurs
de secours, tant qu'il n'y en a pas trop. Mais c'est mauvais signe.
Si le disque surchauffe il faut le refroidir mieux, s'il est
défectueux il faut le remplacer.

Des problèmes au bout d'1 an environ, c'est assez classique en cas
de surchauffe.


Une surchauffe ?
hmm, il n'y a qu'un serveut web qui tourne pour servir 10 pages perso
dont personne ne connait l'url. L'activité est donc néant...

merci pour la piste en tout cas !


Vincent Schmid
Le #543459
gabriel wrote:


Une surchauffe ?
hmm, il n'y a qu'un serveut web qui tourne pour servir 10 pages perso
dont personne ne connait l'url. L'activité est donc néant...

merci pour la piste en tout cas !


La chaleur est dégagée principalement par le frottement de l'air sur les
plateaux du disque. Il chauffe donc qu'on y accède ou pas, c'est la
vitesse de rotation qui est importante. Dommage qu'on ne fabrique plus
des disques plus lents pour des usages de ce genre :-(

J'ai aussi eu ce type de problèmes à plusieurs reprises sur un disque
neuf dans une machine bien ventilée. Après trois réparations, plus de
problèmes, çà fait maintenant un an que çà tourne sans faute.

Vincent

gabriel
Le #543458
La chaleur est dégagée principalement par le frottement de l'air su r les
plateaux du disque. Il chauffe donc qu'on y accède ou pas, c'est la
vitesse de rotation qui est importante. Dommage qu'on ne fabrique plus
des disques plus lents pour des usages de ce genre :-(

Hmm, donc ce disque chaufferai naturellement dès qu'on l'utilise et ca

l'abîmerait :) ? No comment ;)

Par contre, existe-il des capteurs dans le disque qui donnent l'état de
santé du disque, sa température actuelle etc.. (sur Linux, pas window s ;) )

Vincent Schmid
Le #543457
Hmm, donc ce disque chaufferai naturellement dès qu'on l'utilise et ca
l'abîmerait :) ? No comment ;)

Par contre, existe-il des capteurs dans le disque qui donnent l'état de
santé du disque, sa température actuelle etc.. (sur Linux, pas windows ;) )



Sous Linux je ne sais pas, mais çà m'intéresserait aussi de savoir
comment faire... Mais le plus simple est de mettre la main dessus, çà
marche avec tous les OS ;-)... Si c'est "tiède", c'est bon, si c'est
"très chaud", c'est mauvais signe... Bon je reconnais que ce n'est pas
très précis, mais çà peut donner une idée :-)

Vincent

Jean-Pierre Roche
Le #543456

Par contre, existe-il des capteurs dans le disque qui donnent l'état de
santé du disque, sa température actuelle etc.. (sur Linux, pas windows ;) )


Les disques avec fonction SMART offrent tout ça. Ensuite il
faut récupérer les infos : il existe des tas de logiciels
sous win qui le font, sous nux ça doit exister aussi.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/

Arnaud Launay
Le #543455
Le Sat, 05 Mar 2005 11:18:32 +0100, Jean-Pierre Roche écrivit:
Par contre, existe-il des capteurs dans le disque qui donnent l'état de
santé du disque, sa température actuelle etc.. (sur Linux, pas windows ;) )
Les disques avec fonction SMART offrent tout ça. Ensuite il

faut récupérer les infos : il existe des tas de logiciels
sous win qui le font, sous nux ça doit exister aussi.


Oui, les smartmontools:
http://smartmontools.sourceforge.net/

Par contre, à priori, rien pour la température, je ne crois pas
qu'il y ait de capteur dans les disques.

Arnaud.
--
Perso: http://launay.org/blog/
Consulting: http://www.cusae.com/
Hébergement: http://www.nocworld.com/


Le Gaulois
Le #543454

Par contre, à priori, rien pour la température, je ne crois pas
qu'il y ait de capteur dans les disques.


Si il y a des capteurs sur tous les disques IDE/ATA actuels.
Sous Windows j'utilise HDTEMP pour contrôler la tempétature des disques.

Pascal
Le #543453
Salut,


Des problèmes au bout d'1 an environ, c'est assez classique en cas
de surchauffe.


Une surchauffe ?


Le Gaulois voulait dire une "température excessive".

hmm, il n'y a qu'un serveut web qui tourne pour servir 10 pages perso
dont personne ne connait l'url. L'activité est donc néant...


Un disque chauffe même s'il n'est pas sollicité. Si l'intérieur de
l'ordinateur est mal ventilé et trop chaud, le disque peut en pâtir même
s'il ne chauffe pas beaucoup par lui-même.

--
Pascal
Vous pouvez me tutoyer.
Piège à spam :


Emmanuel Florac
Le #543452
Le Sat, 05 Mar 2005 10:30:40 +0100, gabriel a écrit :


Par contre, existe-il des capteurs dans le disque qui donnent l'état de
santé du disque, sa température actuelle etc.. (sur Linux, pas windows ;) )


Oui, il y a la commande smartctl. Tu commences par faire

smartctl -s on

pour activer le SMART. Puis

smartctl -a /dev/hdXX

pour lire les infos ("man smartctl" pour plus d'options).
Tu peux aussi faire tourner le démon smartd, qui envoie des alarmes par
mail, SNMP, etc en cas de problème disque.



--
Quis, quid, ubi, quibus auxiliis, cur, quomodo, quando

Publicité
Poster une réponse
Anonyme