Question d'optique

Le
benoit
Bonjour,


Autrefois, j'avais construit un objectif simple : un soufflet macro et
une loupe sur un 24x46. Résultats intéressants mais sans plus, la
profondeur de champs était trop importante et le résultat était une
image molle puisqu'il n'y avait pas beaucoup plus de « piqué » sur le
sujet.

Ensuite, je me suis acheté un 6x7cm, j'ai reconstruit la même optique
avec tout en plus grand (longeur du soufflet, diamètre de la lentille)
et là j'avais une zone centrale bien plus nette, une profondeur de champ
quasi nulle et donc un bokeh de chez bokeh.

Aujourd'hui j'ai à nouveau un 24x36 et j'aimerai recommencer ce genre de
photos. Mais comment arriver à obtenir une profondeur de champs
utra-fine ? Je sais que je peux trouver un soufflet macro pour la mise
au point en réglant la distance lentille/capteur. Je sais que je peux
trouver, en cherchant bien, des loupes de grossissement différents.

Par contre transformer le grossissement en dioptries et en distance
focale, là je suis paumé.

Grossissement : mesure donnée pour une loupe dans une boutique.
Dioptries : Si j'achètes une « loupe » chez un opticien.
Distance focale : Savoir quel sera le type d'objectif résultant.

Avant tout, est-ce réalisable ou non parce que le capteur est trop
petit ?

--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jdd
Le #26512407
Le 18/03/2019 à 16:11, Benoît a écrit :
grossissement en dioptries et en distance
focale

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loupe#Grossissement
mais je ne vois pas très bien ce que tu veux en faire
jdd
--
http://dodin.org
efji
Le #26512410
On 18/03/2019 16:11, Benoît wrote:
Bonjour,
Autrefois, j'avais construit un objectif simple : un soufflet macro et
une loupe sur un 24x46. Résultats intéressants mais sans plus, la
profondeur de champs était trop importante et le résultat était une
image molle puisqu'il n'y avait pas beaucoup plus de « piqué » sur le
sujet.

Image très molle bien sûr. Toute pourrie. Mais grande pdc, non. La pdc
dépend de l'ouverture physique et l'ouverture c'est le diamètre de ta
loupe, donc énorme par rapport à un objectif normal.
--
F.J.
jdd
Le #26512414
Le 18/03/2019 à 17:43, efji a écrit :
dépend de l'ouverture physique et l'ouverture c'est le diamètre de ta
loupe, donc énorme par rapport à un objectif normal.

pas sûr, ca dépends de la loupe :-))
jdd
--
http://dodin.org
benoit
Le #26512416
jdd
Le 18/03/2019 à 16:11, Benoît a écrit :
grossissement en dioptries et en distance
focale

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loupe#Grossissement

Je l'avais trouvé, mais cette histoire de dm distance minimale de vision
distincte avec dm=0,25 mètres...
mais je ne vois pas très bien ce que tu veux en faire

Un objectif pardi. Je préfère faire ça que de jouer avec des collants
plus ou moins tendu sur l'optique, ou de la vaseline sur la lentille
frontale (un filtre UV de péférence, lui on peut le mettre dans le
lave-vaisselle ;)
Je ne veux pas entendre parler de ces filtres hors de prix.
Avec ton collant blanc (ou noir ou... suivant le résultat que tu
souhaite) tu l'étires plus ou moins et son effet est plus ou moins
important, tu fais des trous de diverses tailles (via cigarette,
briquet, ciseaux...) et cela te donne une zone centrale parfaitement
« normale » et de plus en plus de flou quand ont s'éloigne du centre, ou
plutôt de l'hyperfocale.
Un truc : même si tu peux déplacer le trou sur l'objectif pour cadrer
sur 1/3, tu as plutôt intérêt à shooter large avec le sujet et le trou
au centre pour ensuite recadrer.
Tiens, résultat non recadré d'un portrait au 67 avec soufflet macro et
loupe :
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
benoit
Le #26512418
$efji
On 18/03/2019 16:11, Benoît wrote:
Bonjour,
Autrefois, j'avais construit un objectif simple : un soufflet macro et
une loupe sur un 24x46. Résultats intéressants mais sans plus, la
profondeur de champs était trop importante et le résultat était une
image molle puisqu'il n'y avait pas beaucoup plus de « piqué » sur le
sujet.

Image très molle bien sûr. Toute pourrie. Mais grande pdc, non. La pdc
dépend de l'ouverture physique et l'ouverture c'est le diamètre de ta
loupe, donc énorme par rapport à un objectif normal.

Je ne te comprends pas. Plus tu diaphes plus ta pdc est importante. Plus
ta lentille est grande plus ton diaph peut être ouvert et moins tu as de
profondeur de champ. Quelle est la taille de la lentille frontale des
obectifs qui ouvrent à 1 ?
Plus ton diaph est grand/ouvert, plus tu as de lumière qui entre et
moins ta profondeur est importante. Ne dis pas le contraire stp. Donc,
plus ta lentille frontale est grande, plus tu as de lumière qui entre.
Prends une règle et compare la taille des lentilles frontale de tes
objectifs et leur ouverture max (pour une même focale bien sûr).
J'avais une loupe de +- 42mm de diamètre pour le 24x36 et une mise au
point à l'infini vers 7-8cm du capteur. Sur le 67 je suis passé à un bon
25/30 cm. Heureusement que les soufflet macro pour moyen format sont
longs.
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
efji
Le #26512425
On 18/03/2019 18:29, Benoît wrote:
$efji
On 18/03/2019 16:11, Benoît wrote:
Bonjour,
Autrefois, j'avais construit un objectif simple : un soufflet macro et
une loupe sur un 24x46. Résultats intéressants mais sans plus, la
profondeur de champs était trop importante et le résultat était une
image molle puisqu'il n'y avait pas beaucoup plus de « piqué » sur le
sujet.

Image très molle bien sûr. Toute pourrie. Mais grande pdc, non. La pdc
dépend de l'ouverture physique et l'ouverture c'est le diamètre de ta
loupe, donc énorme par rapport à un objectif normal.

Je ne te comprends pas. Plus tu diaphes plus ta pdc est importante. Plus
ta lentille est grande plus ton diaph peut être ouvert et moins tu as de
profondeur de champ. Quelle est la taille de la lentille frontale des
obectifs qui ouvrent à 1 ?

Exactement. Mais tu dis le contraire "profondeur de champs était trop
importante". Tu voulais dire trop faible ?
L'ouverture c'est f/d, donc un 50mm qui ouvre a f1 a une lentille
frontale de 50mm de diamètre, comme une loupe standard donc.
J'avais une loupe de +- 42mm de diamètre pour le 24x36 et une mise au
point à l'infini vers 7-8cm du capteur.

Donc grosso modo l'ouverture de ton système était f2. (80mm/42mm).
--
F.J.
jdd
Le #26512431
Le 18/03/2019 à 18:29, Benoît a écrit :
J'avais une loupe de +- 42mm de diamètre pour le 24x36 et une mise au
point à l'infini vers 7-8cm du capteur.

donc focale 8cm, soit 80mm, avec 40 mm de diamètre, ca fait f:2
pas si ouvert que ça
jdd
--
http://dodin.org
benoit
Le #26512435
efji
On 18/03/2019 18:29, Benoît wrote:
$efji
On 18/03/2019 16:11, Benoît wrote:
Bonjour,
Autrefois, j'avais construit un objectif simple : un soufflet macro et
une loupe sur un 24x46. Résultats intéressants mais sans plus, la
profondeur de champs était trop importante et le résultat était une
image molle puisqu'il n'y avait pas beaucoup plus de « piqué » sur le
sujet.

Image très molle bien sûr. Toute pourrie. Mais grande pdc, non. La pdc
dépend de l'ouverture physique et l'ouverture c'est le diamètre de ta
loupe, donc énorme par rapport à un objectif normal.

Je ne te comprends pas. Plus tu diaphes plus ta pdc est importante. Plus
ta lentille est grande plus ton diaph peut être ouvert et moins tu as de
profondeur de champ. Quelle est la taille de la lentille frontale des
obectifs qui ouvrent à 1 ?

Exactement. Mais tu dis le contraire "profondeur de champs était trop
importante". Tu voulais dire trop faible ?

Non, même principe qu'une optique des 110mm. Tout est tellement petit
que l'hyperfocale fait que tout est net, ou à peu près (j'exagère, je
sais).
L'ouverture c'est f/d, donc un 50mm qui ouvre a f1 a une lentille
frontale de 50mm de diamètre, comme une loupe standard donc.

Oui. Mais quel est le « grossissement » de la lentille ? Combien de
diopteries ?
J'avais une loupe de +- 42mm de diamètre pour le 24x36 et une mise au
point à l'infini vers 7-8cm du capteur.

Donc grosso modo l'ouverture de ton système était f2. (80mm/42mm).

Ça je comprends, merci pour le calcul simple, la superficie de la base
d'un cône est _linéairement_ croissante avec sa hauteur.
Avec tout ça j'avance un peu : Plus ma lentille sera grossissante,
épaisse, moins la netteté sera proche entre les bords et le centre.
Voilà où j'en suis :
- L'hyperfocale est la zone (distance objet-capteur) où l'½il ne sait
pas faire la différence entre flou et net ;
- Cette zone est proportionnellement liée à la distance du sujet. Plus
le sujet est loin plus la distance entre net et flou est grande ;
- Si je prends une loupe à fort grossissement, son hyperfocale se réduit
fortement (comme un grand angle vs un téléobjectif).
- Si je prends une loupe à fort grossisement, sa courbure va aboutir à
ce que les bords soient beaucoup plus éloignés du capteurs que le
centre. L'image provenant des bords est donc plus rapidement floue. (et
c'est pourquoi, àmha, la dernière lentille d'un objectif doit être
divergente, mais là je sais que j'ai totalement tort ;)
Maintenant le problème est toujours là. Je sais que l'image projetée par
une loupe de diamètre 10 sera plus nette qu'une de diamètre 20* (même
grossissement), c'est comme les diaphragmes : plus c'est petit plus
c'est net, enfin plus la profondeur de champ est importante. Si une
loupe de 10cm a un grossissement équivalent à une de 20cm et alors f1
sur la grande égale f2 sur la petite.
Un truc que je ne sais toujours pas, c'est lier le grossissement de la
loupe avec la distance focale.
* là il faudra me dire si plus le téléscope est grand plus il voit la
même zone plus nette, ou plus il voit une plus petite zone plus nette.
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
jc_lavau
Le #26512434
Le 18/03/2019 à 18:07, Benoît a écrit :
jdd
Le 18/03/2019 à 16:11, Benoît a écrit :
grossissement en dioptries et en distance
focale

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loupe#Grossissement

Je l'avais trouvé, mais cette histoire de dm distance minimale de vision
distincte avec dm=0,25 mètres...
mais je ne vois pas très bien ce que tu veux en faire

Un objectif pardi. Je préfère faire ça que de jouer avec des collants
plus ou moins tendu sur l'optique, ou de la vaseline sur la lentille
frontale (un filtre UV de péférence, lui on peut le mettre dans le
lave-vaisselle ;)
Je ne veux pas entendre parler de ces filtres hors de prix.
Avec ton collant blanc (ou noir ou... suivant le résultat que tu
souhaite) tu l'étires plus ou moins et son effet est plus ou moins
important, tu fais des trous de diverses tailles (via cigarette,
briquet, ciseaux...) et cela te donne une zone centrale parfaitement
« normale » et de plus en plus de flou quand ont s'éloigne du centre, ou
plutôt de l'hyperfocale.
Un truc : même si tu peux déplacer le trou sur l'objectif pour cadrer
sur 1/3, tu as plutôt intérêt à shooter large avec le sujet et le trou
au centre pour ensuite recadrer.
Tiens, résultat non recadré d'un portrait au 67 avec soufflet macro et
loupe :

Si c'est pour faire des spectres, hélas les doubleurs ou tripleurs de
focale en font. Tolérable sur un court zoom plafonnant à équivalent 220
mm, mais intolérable sur un zoom plus performant.
--
http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/microphysique-quantique-transactionnelle-principes-et-applications/paperback/product-23362834.html
http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/transactional-quantum-microphysics-principles-and-applications/paperback/product-23656620.html
benoit
Le #26512438
jc_lavau
Le 18/03/2019 à 18:07, Benoît a écrit :
jdd
Le 18/03/2019 à 16:11, Benoît a écrit :
grossissement en dioptries et en distance
focale

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loupe#Grossissement

Je l'avais trouvé, mais cette histoire de dm distance minimale de vision
distincte avec dm=0,25 mètres...
mais je ne vois pas très bien ce que tu veux en faire

Un objectif pardi. Je préfère faire ça que de jouer avec des collants
plus ou moins tendu sur l'optique, ou de la vaseline sur la lentille
frontale (un filtre UV de péférence, lui on peut le mettre dans le
lave-vaisselle ;)
Je ne veux pas entendre parler de ces filtres hors de prix.
Avec ton collant blanc (ou noir ou... suivant le résultat que tu
souhaite) tu l'étires plus ou moins et son effet est plus ou moins
important, tu fais des trous de diverses tailles (via cigarette,
briquet, ciseaux...) et cela te donne une zone centrale parfaitement
« normale » et de plus en plus de flou quand ont s'éloigne du centre, ou
plutôt de l'hyperfocale.
Un truc : même si tu peux déplacer le trou sur l'objectif pour cadrer
sur 1/3, tu as plutôt intérêt à shooter large avec le sujet et le trou
au centre pour ensuite recadrer.
Tiens, résultat non recadré d'un portrait au 67 avec soufflet macro et
loupe :

Si c'est pour faire des spectres, hélas les doubleurs ou tripleurs de
focale en font. Tolérable sur un court zoom plafonnant à équivalent 220
mm, mais intolérable sur un zoom plus performant.

Je ne sais pas ce que tu appelles des spectres, mais un tripleur de
focale sur un 35-70, histoire d'y aller franchement, me donne quand même
un +- 100-200 et 100 c'est trop sur certains sujets (cf mes tulipes de
Bagatelle avec un 100mm sur un 67).
J'y réfléchis quand même parce que j'ai un adaptateur Canon-Sony et ce
genre de truc doit se trouver à pas cher sur aliexpress.
--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez lui à leraillez.com
Publicité
Poster une réponse
Anonyme