[RER] Role des médias face à l'actu

Le
dan23
Les médias n'hésitent plus à souligner le coté probablement affabulateur
de cette histoire. Le JTV de Fr3 ce midi porte de gros doute, la police et
le magistrat aussi et les politiciens commencent aussi à reconnaitre la
possibilité du mensonge, même si ces derniers rebondissent sur la réalité
du racisme et de l'antisémitisme en France.
La victime n'en est semble-t-il pas à sa première plainte pour agression
(sans témoin)
Les caméras ne donne rien
Et aucun témoin dans les gares, le wagons et les 3 stations sur lesquels
se sont déroulé les faits.
Les guichetiers dont la victime affirme avoir prévenu ne se souviens pas
d'elle.
Bref une affaire qui ressemble à de la mythomanie

Donc, alors que l'affaire du RER tend de plus en plus vers un grand
mensonge il est tend d'avoir une réflexion sur le traitement de l'affaire.

Après de nombreuses affaire où les médias ont plongés à pied joint alors
qu'il s'estavéré qu'il n'y avait rien on est en droit de se demander si
les médias ne devrait pas garder une certaine prudence face aux faits et
éviter un emballage médiatico-poliitique comme ce fut le cas pour
l'affaire du RER.
Certes, il faut en parler, mais fallait il en faire autant ? devait on
insister sur l'ignominie de la passivité de fantômes ? fallait il en faire
tant sur un cas parmis des centaines d'autres qui ont lieu chaque année en
France ? fallait il que les politiciens surenchérissents à ce point à
celui qui comdamnerait le plus vigoureusement ? fallait il que notre
propre gouvernement accuse à ce point les français de lacheté face au
monde qui ne retiendra surmenentpas que cette affaire est probablement une
mise en scène ?

La télé a-t-elle vocation à faire d'un grand sujet d'actualité tout ce qui
toujours un gran dprojet du gouvernement ? cette affaire n'aurait surement
pas eu lieu si Chirac n'avait pas fait son discours. De même en aurait on
parlé si cela avait eu lieu à Nantes ou à Chartres plutot qu'à Paris ? En
aurait on parlé si cela n'avait pas fait suite au discours sur le racisme
de Chirac ?
Face aux nombreuses erreurs des médias, qui se multiplient à vitesse grand
V pour battre la concurrence dans la précipitation (affaire Pujadas par
exemple), ne faudrait il pas que le CSA reprennent un peu les choses en
main et commence à sanctionner les abus de l'info comme elle le fait avec
les abus de pub clandestine.
Quand à la déontologie journalistique, n'est elle pa smise à mal par les
JTV qui par précipitation ne prennent pas la peine d'attendre pour
vérifier, d'être au moins prudent sur les faits et les accusations, et qui
souvent passent rapidement sur une erreur alors qu'ils auront fait des
grands sujets aupréalables. Combien de fois des gens ont été accusé à tord
à grand renford de médias et que finalement le non lieu fut à peine
annoncé.

Bref les médias français dérivent et ça m'inquiète vraiment.
  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 3
Trier par : date / pertinence
dan23
Le #10738571
Incroyable
Je viens de voir Jean Poluchon (PS] dire à la télé à propos de l'affaire
du RER "J'espère qu'il n'y a pas de loup dans cette affaire". Sous entendu
qu'il espère que ce ne soit pas un mensonge.
Donc si on comprend bien il préfère que cela se soit réellement passé
plutot que ce ne soit qu'un gros mensonge. C'est incroyable de dire un
truc pareil devant les caméras.
Alors soit ça l'emmerde que ce soit un mensonge car cela l'aurait
visiblement aidé pour sa politique, soit il est trop con pour préférer
qu'un acte ignoble se soit vraiment passé.

Moi de savoir qu'il n'y a pas eu agression et qu'il n'y a pas eu de
passagers passif, ça me rassure. Lui ça l'ennui. Incroyable.
Benjamin FRANCOIS
Le #10738561
dan23 s'est exprimé en ces termes:
Bref les médias français dérivent et ça m'inquiète vraiment.



Il fait aussi voir à qui ça profite, ce genre d'affaires. Vous vous
souvenez de Paul Voise ? Un petit rafraîchissement de mémoire :

http://olivier.hammam.free.fr/imports/divers/cauchemar/partie1c.htm

Nul doute que lors du lèchage de cul télévisuel de demain, Chirac
parlera de cette "agression", qu'elle soit vraie ou fausse, en ajoutant
"même si celle-ci est fausse, de nombreuses agressions bien réelles ont
lieu tous les jours". Il sortira un bon gros baratin comme à son
habitude, les "journalistes" ne vont pas moufter, comme d'habitude, et
ça leur passera l'idée de lui parler des billets d'avion Euralair payés
en liquide. Bref, il ne sera pas emmerdé, comme d'habitude.


--
<Calrathan> omg, the despair is making me use gotos!
<Calrathan> goto cliff
<Calrathan> :cliff
<Calrathan> jmp 0xFFFFFFFF
Benjamin FRANCOIS
Le #10738551
dan23 s'est exprimé en ces termes:
Je viens de voir Jean Poluchon (PS]



Haha.


--
<Calrathan> omg, the despair is making me use gotos!
<Calrathan> goto cliff
<Calrathan> :cliff
<Calrathan> jmp 0xFFFFFFFF
dan23
Le #10738541
"Benjamin FRANCOIS" news:
Nul doute que lors du lèchage de cul télévisuel de demain, Chirac
parlera de cette "agression", qu'elle soit vraie ou fausse, en ajoutant
"même si celle-ci est fausse, de nombreuses agressions bien réelles ont
lieu tous les jours". Il sortira un bon gros baratin comme à son
habitude, les "journalistes" ne vont pas moufter, comme d'habitude, et
ça leur passera l'idée de lui parler des billets d'avion Euralair payés
en liquide. Bref, il ne sera pas emmerdé, comme d'habitude.



A croire que cette affaire arrive vraiment au moment idéal. Après son
discours surle racisme, et juste avant son intervention télévisée du 14
juillet.
A croire qu'il veut faire oublié les échecs des deux dernières élections
pour ne pas trop en parler durant cette intervention. L'individu est malin
et je ne serais nullement surpris que cette histoire ne s'arrête pas à une
simple mythomanie mais plutot beaucoup plus loin et haut, à un beau coup
monté.
dan23
Le #10738531
"Benjamin FRANCOIS" news:
dan23 s'est exprimé en ces termes:
> Je viens de voir Jean Poluchon (PS]

Haha.



Oups je voulais dire Jean paul Huchon :-)
doudou35
Le #10738491
Je rebondis sur ce que tu dis dans ta propre réponse dan23 avec ce qu'a
dit DSK à propos de cette affaire. "Même si c'est un mensonge, il y a
eu dix ou quinze agressions de ce type". J'aimerais que DSK me cite les
noms de ces personnes qu'il connait personnellement apparemment...A mon
avis, il ne doit pas sortir dans la rue vu que c'est si dangereux !

Les agressions racistes sont le sujet d'actualité qui fait oublier les
autres. C'est fou comment les médias mettent l'accent sur le caractère
apparemment "antisémite" de chaque affaire. Souvenez-vous de l'agresseur
d'Epinay (je pense mais j'en suis pas sûr). L'agresseur a poignardé un
jeune juif avant de s'en prendre à d'autres personnes de confession
différente. Alors, l'information qui a transité pendant deux jours,
mettait en scène un acte antisémite. Or, les autres victimes agressées
par la même personne n'étaient pas juives.

L'affaire aurait été traitée pareillement si un athée se faisait agressé
par un fou dangereux ? Les titres des journaux auraient-été "Un homme
sans religion agressé" ? Pourquoi toujours faire passer la confession de
quelqu'un comme signe de distinction ? Pour moi, quelqu'un est d'abord
soit intéressant, soit beau, soit moche, soit con, soit naïf, mais sa
religion est le cadet de mes soucis. Un con, de n'importe quelle
religion qu'il soit, restera un con.

De plus, les médias ne sont plus tout crédible à plus d'un titre. Je
doute également fortement de leur objectivité. Le mieux est de regarder
le JT, lire les journaux, couper la poire en deux divisé par 6 et alors
vous aurez un le quart d'un semblant d'une vraie information.

dan23 wrote:
Les médias n'hésitent plus à souligner le coté probablement affabulateur
de cette histoire. Le JTV de Fr3 ce midi porte de gros doute, la police et
le magistrat aussi et les politiciens commencent aussi à reconnaitre la
possibilité du mensonge, même si ces derniers rebondissent sur la réalité
du racisme et de l'antisémitisme en France.
La victime n'en est semble-t-il pas à sa première plainte pour agression
(sans témoin)
Les caméras ne donne rien
Et aucun témoin dans les gares, le wagons et les 3 stations sur lesquels
se sont déroulé les faits.
Les guichetiers dont la victime affirme avoir prévenu ne se souviens pas
d'elle.
Bref une affaire qui ressemble à de la mythomanie

Donc, alors que l'affaire du RER tend de plus en plus vers un grand
mensonge il est tend d'avoir une réflexion sur le traitement de l'affaire.

Après de nombreuses affaire où les médias ont plongés à pied joint alors
qu'il s'estavéré qu'il n'y avait rien on est en droit de se demander si
les médias ne devrait pas garder une certaine prudence face aux faits et
éviter un emballage médiatico-poliitique comme ce fut le cas pour
l'affaire du RER.
Certes, il faut en parler, mais fallait il en faire autant ? devait on
insister sur l'ignominie de la passivité de fantômes ? fallait il en faire
tant sur un cas parmis des centaines d'autres qui ont lieu chaque année en
France ? fallait il que les politiciens surenchérissents à ce point à
celui qui comdamnerait le plus vigoureusement ? fallait il que notre
propre gouvernement accuse à ce point les français de lacheté face au
monde qui ne retiendra surmenentpas que cette affaire est probablement une
mise en scène ?

La télé a-t-elle vocation à faire d'un grand sujet d'actualité tout ce qui
toujours un gran dprojet du gouvernement ? cette affaire n'aurait surement
pas eu lieu si Chirac n'avait pas fait son discours. De même en aurait on
parlé si cela avait eu lieu à Nantes ou à Chartres plutot qu'à Paris ? En
aurait on parlé si cela n'avait pas fait suite au discours sur le racisme
de Chirac ?
Face aux nombreuses erreurs des médias, qui se multiplient à vitesse grand
V pour battre la concurrence dans la précipitation (affaire Pujadas par
exemple), ne faudrait il pas que le CSA reprennent un peu les choses en
main et commence à sanctionner les abus de l'info comme elle le fait avec
les abus de pub clandestine.
Quand à la déontologie journalistique, n'est elle pa smise à mal par les
JTV qui par précipitation ne prennent pas la peine d'attendre pour
vérifier, d'être au moins prudent sur les faits et les accusations, et qui
souvent passent rapidement sur une erreur alors qu'ils auront fait des
grands sujets aupréalables. Combien de fois des gens ont été accusé à tord
à grand renford de médias et que finalement le non lieu fut à peine
annoncé.

Bref les médias français dérivent et ça m'inquiète vraiment.



Benjamin FRANCOIS
Le #10738461
dan23 s'est exprimé en ces termes:
Oups je voulais dire Jean paul Huchon :-)



Dommage, c'était marrant comme nom Poluchon :)


--
<fox> i just banged my boob and lost my dog :(
<itchy> better than losing your boob and banging your dog
Benjamin FRANCOIS
Le #10738451
dan23 s'est exprimé en ces termes:
A croire qu'il veut faire oublié les échecs des deux dernières élections
pour ne pas trop en parler durant cette intervention. L'individu est malin
et je ne serais nullement surpris que cette histoire ne s'arrête pas à une
simple mythomanie mais plutot beaucoup plus loin et haut, à un beau coup
monté.



Je n'irai pas jusqu'à parler de coup monté (pourtant je suis fan de
X-Files) mais ce qui est quasiment certain, c'est que le battage
médiatique autour de l'affaire tombe réellement à point nommé. Tout ceci
aurait-il autant été monté en épingle si nous avions été, allez, un 22
octobre, au hasard, et pas 5 jours avant la quasiment seule interview de
l'année de Chirac ?


--
<fox> i just banged my boob and lost my dog :(
<itchy> better than losing your boob and banging your dog
Dolly Prane
Le #10738431
"dan23" 40f3b7e5$0$24453$
Certes, il faut en parler, mais fallait il en faire autant ?



Hmm... autrement dit, était-il vraiment nécessaire que tu inities 2 threads
à ce propos???

--
Dolly Prane
Utilisateur_anonyme_et_non_membre_de_webatou.net
Le #9661041
> De même en aurait on
parlé si cela avait eu lieu à Nantes ou à Chartres plutot qu'à Paris ?



Toujours la théorie du mort kilométrique. Par exemple, on n'a pas beaucoup
entendu parler d'un incendie important à Rennes ce week-end, alors que dès
que c'est à Paris, c'est beaucoup plus grave, évidemment...

Bref les médias français dérivent et ça m'inquiète vraiment.



Il y a une certain point sensible sur le racisme.
Par exemple, un contrôleur d'une compagnie ferroviaire en Lorraine s'est
fait poignarder ce mois-ci. Les médias en ont parlé dans le cadre d'une
grève. Mais si ce contrôleur avait été de confession juive, en aurait-on
parlé davantage ?


--
Posté via http://www.webatou.net/
Usenet dans votre navigateur !
Complaints-To:
Poster une réponse
Anonyme