transférer un système sur DD externe

Le
docanski
Bonjour,

Le DD d'un de mes PC comporte de plus en plus de secteurs défectueux,
vieillesse oblige : c'est un antique 60 Go qui tourne à 5400 tours.
Afin d'en récupérer la totalité, à savoir le système + home en ext3 + un
espace d'échange en NTFS et éviter de tout devoir réinstaller (il
comporte 3 bureaux, ça fait beaucoup), j'aimerais savoir quelle est la
méthode la plus sûre pour faire ce transfert sur un DD externe de 160
Go. Ce dernier est donc destiné à remplacer le premier une fois
l'opération effectuée.

Cordialement,
--
docanski

Portail et annuaire du nord-Bretagne : http://armorance.free.fr/
Guide des champignons d'Europe : http://mycorance.free.fr/
La vallée de la Rance maritime : http://valderance.free.fr/
Les côtes du nord de la Bretagne : http://docarmor.free.fr/
Vos réponses Page 2 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
olicla
Le #25041682
jacques_guezenec a écrit :
Le 09/12/2012 20:51, geo cherchetout a écrit :
Le 09/12/2012 18:13, *docanski* a écrit fort à propos :
Bonjour,

Le DD d'un de mes PC comporte de plus en plus de secteurs défectueux,
vieillesse oblige : c'est un antique 60 Go qui tourne à 5400 tours.
Afin d'en récupérer la totalité, à savoir le système + home en ext3 + un
espace d'échange en NTFS et éviter de tout devoir réinstaller (il
comporte 3 bureaux, ça fait beaucoup), j'aimerais savoir quelle est la
méthode la plus sûre pour faire ce transfert sur un DD externe de 160
Go. Ce dernier est donc destiné à remplacer le premier une fois
l'opération effectuée.

Cordialement,



Ayant réalisé récemment la même opération avec clonezilla, je ne vois
pas ce qui pourrait être plus sûr.



Oui mais je crois (à vérifier) que la taille des partitions d'origine et
cibles doit être strictement identiques
...


Hello,

Clonezilla je confirme pour l'utiliser fréquemment, taille des
partitions doit être supérieure ou égale sur le disque où s'effectue la
restauration.
bye,
jacques_guezenec
Le #25041672
Le 09/12/2012 22:42, docanski a écrit :
Alors que les eleveurs et agriculteurs empoisonnent toujours la
Bretagne, geo cherchetout ecrit ce qui suit en ce 09/12/2012 20:51 :

Ayant réalisé récemment la même opération avec clonezilla, je ne vois
pas ce qui pourrait être plus sûr.



J'ai essayé une fois clonezilla mais il est vrai que ça date de 3 ou 4
ans. Résultat : impossible de démarrer sur le nouveau disque.
Mébon, je peux retenter le coup.
Va-t'il accepter et transférer la partition NTFS et son contenu ?

Cordialement,


Je l'utilise régulièrement.

Dernière utilisation en date, lors du passage de Xubuntu 10.04 à 10.10
sur un PC. Cela s'est mal passé pour des raisons un peu longues à
expliquer ici. Restau nickel.

Pour NTFS, il y a moins de deux ans, j'avais du restaurer Windows: idem,
sans problème.
Francois Lafont
Le #25043652
Merci Doug pour cette réponse très intéressante. Mais du coup j'aurais
quelques questions.

Le 10/12/2012 01:44, Doug713705 a écrit :

Voici comment j'ai récemment fait pour pouvoir avoir mon système tel
qu'il est sur ma machine mais sur un DD externe bootable :

Pour la partition racine :

tar -cvpjf /chemin/vers/backup_root.tar.bz2 --exclude /proc --exclude
/sys --one-file-system /



Étant donné que tu as précisé l'option --one-file-system, est-ce qu'on
peut considérer que « --exclude /proc » et « --exclude /sys » sont
inutiles ?

Puis pour chacun des points de montage (c'est juste une préférence, ça
permet de bien dissocier données système des données perso):

tar -cvpjf /chemin/vers/backup_point_montage.tar.bz2 --one-file-system /point/de/montage

Ensuite, tu crées la table de partition kivabien© sur ton nouveau DD et
tu décompresses tes archives dans l'ordre (celle de la partition racine
en premier puis celes les points de montage _après avoir monté_ les
partitions idoines, il suffit de rester logique).



Jusque là tout va bien, je suis.

Une fois tout cela fait, tu chroot dedans,



Tu veux dire qu'on fait un truc du genre :

# chroot /racine /bin/bash

où /racine est le point de montage de la partition racine du nouveau disque.

C'est bien ça ?

tu montes /proc et /sys,



Comment ? Juste en faisant ça ?

# mount /proc
# mount /sys

tu modifies fstab



Ok, là j'imagine qu'on met à jour les noms de périphériques (/dev/xxx)
ou les UUID suivant le cas, c'est tout ?

et le fichier de config du gestionnaire d'amorçage comme
il se doit avec les nouvelles données.



Alors là, je ne vois pas. Tu peux préciser, dans le cas où on utilise
Grub (par exemple) ?

update-grub peut-être ?

Tu lances ton gestionnaire
d'amorçage pour qu'il applique les nouveaux paramètres et tu rebootes.



Et là je ne vois pas du tout ?


--
François Lafont
docanski
Le #25044132
Alors que les eleveurs et agriculteurs empoisonnent toujours la
Bretagne, Emmanuel Florac ecrit ce qui suit en ce 10/12/2012 09:09 :

Un simple "cp -a /sda /sdb" fera l'affaire, alors ? Sans perdre le
secteur d'amorçage ?



Non, non, non! Pas copier le périphérique, monter toutes les partitions
et copier leur contenu!



C'est bien ce que je pensais.
Mais dans ce cas, le problème sera la taille des partitions, non !? Il
faudra qu'elles soient exactement les mêmes que sur le DD original. Et
dans ce cas, comme la taille des deux DD est différente, où allons-nous ?
Cordialement,
--
docanski

Portail et annuaire du nord-Bretagne : http://armorance.free.fr/
Guide des champignons d'Europe : http://mycorance.free.fr/
La vallée de la Rance maritime : http://valderance.free.fr/
Les côtes du nord de la Bretagne : http://docarmor.free.fr/
Doug713705
Le #25044192
Le 10-12-2012, Francois Lafont nous expliquait dans
fr.comp.os.linux.configuration :

Merci Doug pour cette réponse très intéressante. Mais du coup j'aurais
quelques questions.

Voici comment j'ai récemment fait pour pouvoir avoir mon système tel
qu'il est sur ma machine mais sur un DD externe bootable :

Pour la partition racine :

tar -cvpjf /chemin/vers/backup_root.tar.bz2 --exclude /proc --exclude
/sys --one-file-system /



Étant donné que tu as précisé l'option --one-file-system, est-ce qu'on
peut considérer que « --exclude /proc » et « --exclude /sys » sont
inutiles ?



Non, puisque /proc et /sys sont sur la même branche du système de
fichiers. Ils sont virtuels mais ils sont considérés sur la même
branche. Enfin, il me semble.

Puis pour chacun des points de montage (c'est juste une préférence, ça
permet de bien dissocier données système des données perso):

tar -cvpjf /chemin/vers/backup_point_montage.tar.bz2 --one-file-system /point/de/montage

Ensuite, tu crées la table de partition kivabien© sur ton nouveau DD et
tu décompresses tes archives dans l'ordre (celle de la partition racine
en premier puis celes les points de montage _après avoir monté_ les
partitions idoines, il suffit de rester logique).



Jusque là tout va bien, je suis.

Une fois tout cela fait, tu chroot dedans,



Tu veux dire qu'on fait un truc du genre :

# chroot /racine /bin/bash

où /racine est le point de montage de la partition racine du nouveau disque.

C'est bien ça ?



oui

tu montes /proc et /sys,



Comment ? Juste en faisant ça ?

# mount /proc
# mount /sys



S'ils sont déclarés dans le fstab oui, sinon :
mount -t proc proc /proc
mount -t sys sysfs /sys

tu modifies fstab



Ok, là j'imagine qu'on met à jour les noms de périphériques (/dev/xxx)
ou les UUID suivant le cas, c'est tout ?



Oui.

et le fichier de config du gestionnaire d'amorçage comme
il se doit avec les nouvelles données.



Alors là, je ne vois pas. Tu peux préciser, dans le cas où on utilise
Grub (par exemple) ?



Si c'est grub (pas grub2), il suffit d'éditer /boot/grub.conf (ou
menu.lst, je ne me souviens plus). Pour grub2 c'est un peu plus chiant
et je ne me rapelle pas la manip à faire. Pour lilo, éditer
/etc/lilo.conf et lancer lilo.

Comme pour fstab, l'idée est de configurer le gestionnaire d'amorçage
pour que le noyau retrouve ses petits (la partition racine et celle de
swap).

update-grub peut-être ?



Une fois que tu as modifié le fichier de config de grub, oui.


Tu lances ton gestionnaire
d'amorçage pour qu'il applique les nouveaux paramètres et tu rebootes.



Et là je ne vois pas du tout ?



C'est l'équivalent d'update-grub.


--
Doug - Linux user #307925 - Slackware64 roulaize ;-)
Without freedom of choice there is no creativity.
-- Kirk, "The return of the Archons", stardate 3157.4
jacques_guezenec
Le #25044182
Le 10/12/2012 20:30, docanski a écrit :
Alors que les eleveurs et agriculteurs empoisonnent toujours la
Bretagne, Emmanuel Florac ecrit ce qui suit en ce 10/12/2012 09:09 :

Un simple "cp -a /sda /sdb" fera l'affaire, alors ? Sans perdre le
secteur d'amorçage ?





Non, non, non! Pas copier le périphérique, monter toutes les partitions
et copier leur contenu!



C'est bien ce que je pensais.
Mais dans ce cas, le problème sera la taille des partitions, non !? Il
faudra qu'elles soient exactement les mêmes que sur le DD original. Et
dans ce cas, comme la taille des deux DD est différente, où allons-nous ?
Cordialement,



Clonezilla sur l'ensemble du disque dur puis restauration sur l'autre
(il faut juste qu'il soit plus grand). Le Mbr est copié.
yamo'
Le #25044232
Salut,

Francois Lafont a tapoté, le 10/12/2012 18:06:
update-grub peut-être ?



J'ai déjà suivi ce tutoriel pas mal fait (pour changer le password root
d'un système où je ne pouvait pas démarrer en runlevel 1) :

--
Stéphane BOFH excuse #267:

The UPS is on strike.
Emmanuel Florac
Le #25044322
Le Mon, 10 Dec 2012 20:30:13 +0100, docanski a écrit:


C'est bien ce que je pensais.
Mais dans ce cas, le problème sera la taille des partitions, non !? Il
faudra qu'elles soient exactement les mêmes que sur le DD original. Et
dans ce cas, comme la taille des deux DD est différente, où allons-nous
?



Tu n'as jamais dit que tu souhaitais avoir les mêmes partitions. Je
suppose que non, puisque le disque est d'une taille différente. Quand je
change de disque, je fais de nouvelles partitions sur le nouveau disque,
je monte les nouvelles et les anciennes, je copie les anciennes sur les
nouvelles avec "cp -a /source/* /destination/", et enfin si nécessaire je
réinstalle le bootloader sur le nouveau disque en utilisant chroot, genre:

chroot /destination/ grub-install --force /dev/sdX

--
Programming today is a race between software engineers striving to
build bigger and better idiot-proof programs, and the Universe trying
to produce bigger and better idiots. So far, the Universe is winning.
Rich Cook
Francois Lafont
Le #25044832
Le 10/12/2012 20:32, Doug713705 a écrit :

tar -cvpjf /chemin/vers/backup_root.tar.bz2 --exclude /proc --exclude
/sys --one-file-system /



Étant donné que tu as précisé l'option --one-file-system, est-ce qu'on
peut considérer que « --exclude /proc » et « --exclude /sys » sont
inutiles ?



Non, puisque /proc et /sys sont sur la même branche du système de
fichiers. Ils sont virtuels mais ils sont considérés sur la même
branche. Enfin, il me semble.



Ah, ok. Dans mon esprit, --one-file-system ça voulait dire une partition
en gros et comme via la commande mount /proc et /sys sont à part...

tu montes /proc et /sys,



Comment ? Juste en faisant ça ?

# mount /proc
# mount /sys



S'ils sont déclarés dans le fstab oui,



Alors, en effet ça semble marcher pour les deux. En revanche, /proc est
bien dans mon fstab mais pas /sys. Pourtant « mount /sys » a quand même
fonctionné.

sinon :
mount -t proc proc /proc



Ok.

mount -t sys sysfs /sys



Sur ma Debian (virtuelle), ça semble être :

mount -t sysfs sysfs /sys

et le fichier de config du gestionnaire d'amorçage comme
il se doit avec les nouvelles données.



Alors là, je ne vois pas. Tu peux préciser, dans le cas où on utilise
Grub (par exemple) ?



Si c'est grub (pas grub2), il suffit d'éditer /boot/grub.conf (ou
menu.lst, je ne me souviens plus). Pour grub2 c'est un peu plus chiant
et je ne me rapelle pas la manip à faire. Pour lilo, éditer
/etc/lilo.conf et lancer lilo.

Comme pour fstab, l'idée est de configurer le gestionnaire d'amorçage
pour que le noyau retrouve ses petits (la partition racine et celle de
swap).

update-grub peut-être ?



Une fois que tu as modifié le fichier de config de grub, oui.


Tu lances ton gestionnaire
d'amorçage pour qu'il applique les nouveaux paramètres et tu rebootes.



Et là je ne vois pas du tout ?



C'est l'équivalent d'update-grub.



En fait, après un petit essai en machine virtuelle, il semble que pour
l'installation de grub2, après chrootage, ça soit :

update-grub
grub-install /dev/xxx

où /dev/xxx représente le « nouveau » disque.

Merci encore pour ton aide Doug. Cette manip me servira sûrement un jour.


--
François Lafont
Francois Lafont
Le #25044942
Dernière question :

Le 11/12/2012 00:11, Francois Lafont a écrit :

update-grub
grub-install /dev/xxx



Après ceci fait (suite à un chroot), j'ai « l'ancien » disque qui
possède Grub2 et le « nouveau » aussi.

Comment faire pour désinstaller Grub2 de l'ancien disque sans pour
autant le repartitionner ?

--
François Lafont
Publicité
Poster une réponse
Anonyme