Très haut débit : France Télécom doit être favorisé selon François Loos

Le
taxi
http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-tres-haut-debit-france-telecom-doit-etre-favorise-selon-francois-loos-13595.html

L'investissement doit être récompensé. C'est, en substance, la teneur du
discours qu'a tenu François Loos, le ministre délégué à l'industrie, à
propos de France Télécom.
Présent au Conseil européen des télécommunications, le 8 juin, en compagnie
de ses homologues des 24 autres Etats membres, et de Viviane Redding, la
commissaire à la société de l'information, François Loos s'exprimait à
propos du futur Internet à très haut débit. Selon lui, les milliards d'euros
que France Télécom investit à cette fin justifient que l'opérateur
historique puisse bénéficier d'un privilège concurrentiel : "il faut laisser
un avantage à celui qui prend le risque de l'investissement".
Le ministre semble suivre la ligne tracée peu avant lui par le gouvernement
allemand sur le même sujet. La coalition d'Angela Merckel a en effet déposé
une proposition de loi au Bundestag prévoyant une situation concurrentielle
privilégiée pour Deutsche Telekom sur le très haut débit. Une idée qui a
fortement déplu à Bruxelles, qui, estimant l'avantage injustifié, a ouvert
une procédure.

  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 2
Trier par : date / pertinence
Reclus
Le #1191462
[...]


Excellente information...

Un petit complément avec une pierre jetée dans le jardin de l'ARCEP :

www.lemonde.fr/web/article/0,,36-781835,0.html

"France Télécom tient depuis des mois le même discours.
L'Autorité de régulation des télécommunications (Arcep) s'est en revanche
prononcée contre le monopole d'un opérateur sur ce marché."


Une joyeux bras de fer, avec l'Europe, en perspective ! :o)))
Carpe Diem
Le #1191461
http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-tres-haut-debit-france-telecom-doit-etre-favorise-selon-francois-loos-13595.html

L'investissement doit être récompensé. C'est, en substance, la teneur du
discours qu'a tenu François Loos, le ministre délégué à l'industrie, à
propos de France Télécom.
Présent au Conseil européen des télécommunications, le 8 juin, en compagnie
de ses homologues des 24 autres Etats membres, et de Viviane Redding, la
commissaire à la société de l'information, François Loos s'exprimait à
propos du futur Internet à très haut débit. Selon lui, les milliards d'euros
que France Télécom investit à cette fin justifient que l'opérateur
historique puisse bénéficier d'un privilège concurrentiel : "il faut laisser
un avantage à celui qui prend le risque de l'investissement".


Ou est le risque ? tout le monde est d'accord pour dire que la fibre
c'est l'avenir. Le seul risque pour FT c'est de ne plus pouvoir se faire
autant de marge sur la fibre qu'ils se font sur la paire de cuivre, mais
est-ce vraiment un mal ?

jerome
Le #1191460
http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-tres-haut-debit-france-telecom-doit-etre-favorise-selon-francois-loos-13595.html

L'investissement doit être récompensé. C'est, en substance, la teneur du
discours qu'a tenu François Loos, le ministre délégué à l'industrie, à
propos de France Télécom.



ils ont déjà un avantage concurentiel énorme
- un stock d'abonné qui resteront chez eux jusqu'à la mort
- la moitié au moins des clients

sans un minimum de concurence on en serait sûrement à des abonnements à
50 euro par mois , sans les boxs , et avec un ou 2 mega de debit
effectifs ..

lolo
Le #1191459
Carpe Diem wrote:

http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-tres-haut-debit-france-telecom-doit-etre-favorise-selon-francois-loos-13595.html


L'investissement doit être récompensé. C'est, en substance, la teneur du
discours qu'a tenu François Loos, le ministre délégué à l'industrie, à
propos de France Télécom.
Présent au Conseil européen des télécommunications, le 8 juin, en
compagnie
de ses homologues des 24 autres Etats membres, et de Viviane Redding, la
commissaire à la société de l'information, François Loos s'exprimait à
propos du futur Internet à très haut débit. Selon lui, les milliards
d'euros
que France Télécom investit à cette fin justifient que l'opérateur
historique puisse bénéficier d'un privilège concurrentiel : "il faut
laisser
un avantage à celui qui prend le risque de l'investissement".



Ou est le risque ? tout le monde est d'accord pour dire que la fibre
c'est l'avenir.


le risque n'est pas technique, il est financier

Le seul risque pour FT c'est de ne plus pouvoir se faire
autant de marge sur la fibre qu'ils se font sur la paire de cuivre, mais
est-ce vraiment un mal ?


et ne pas faire de marge du tout, ce n'est pas un risque ?
Ben si c'est si simple, caase-ta tirelire et lance toi dans le business,
tu verras bien que les banques y verront un risque ... D'autant que la
concurrence est deja partie ...


Carpe Diem
Le #1191458

Ou est le risque ? tout le monde est d'accord pour dire que la fibre
c'est l'avenir.



le risque n'est pas technique, il est financier


Je sais bien

Le seul risque pour FT c'est de ne plus pouvoir se faire

autant de marge sur la fibre qu'ils se font sur la paire de cuivre,
mais est-ce vraiment un mal ?



et ne pas faire de marge du tout, ce n'est pas un risque ?


Orange a 50% des abonnés ADSL dans son giron et a réussit à écouler 2
000 000 de livebox en même pas 2 ans. Ils ont vraiment peur que tous
leurs clients partent tous d'un coup du jour au lendemain ?

Deplus si la fibre est régulée comme la paire de cuivre, FT sera bien
évidemment rémunéré pas les FAI pour la location de cette même fibre.


Ben si c'est si simple, caase-ta tirelire et lance toi dans le business,
tu verras bien que les banques y verront un risque ...


Je ne m'appelle pas FT et aucun de ses concurrents n'a les moyens
financiers de ce groupe.


lolo
Le #1191361
Carpe Diem wrote:


Ou est le risque ? tout le monde est d'accord pour dire que la fibre
c'est l'avenir.




le risque n'est pas technique, il est financier



Je sais bien

Le seul risque pour FT c'est de ne plus pouvoir se faire

autant de marge sur la fibre qu'ils se font sur la paire de cuivre,
mais est-ce vraiment un mal ?




et ne pas faire de marge du tout, ce n'est pas un risque ?



Orange a 50% des abonnés ADSL dans son giron et a réussit à écouler 2
000 000 de livebox en même pas 2 ans. Ils ont vraiment peur que tous
leurs clients partent tous d'un coup du jour au lendemain ?


Du jour au lendemain non, mais vu le niveau de degroupage en France, je
comprend qu'ils prennent des precautions sur le FFTH.

Par ailleurs, ne limitont pas la fibre a de l'acces Internet pour
particulier, le marche est plus juteux que cela.



Deplus si la fibre est régulée comme la paire de cuivre, FT sera bien
évidemment rémunéré pas les FAI pour la location de cette même fibre.


ben en fait, c'est ca le coeur de la discussion, le niveau de remuneration.



Ben si c'est si simple, caase-ta tirelire et lance toi dans le
business, tu verras bien que les banques y verront un risque ...



Je ne m'appelle pas FT et aucun de ses concurrents n'a les moyens
financiers de ce groupe.
Pourtant certains se sont deja lance sans attendre et sans etre aussi

gros que FT. .. d'ailleurs, on trouve de gros telco etranger dans les
concurrents de FT sur l'acces ADSL.
et je croyais que c'etait sans risque ?



mattdu95
Le #1191356
Carpe Diem wrote:
Deplus si la fibre est régulée comme la paire de cuivre, FT sera bien
évidemment rémunéré pas les FAI pour la location de cette même fibre.
Remuneré oui mais combien les fait serait pret à verser? ft n'a pas la

maitrise de ce cout que l'acerp fixera selon son bon vouloir et tant
d'incertitude surtout aux vues de l'orientation actuelle c'est un gros
risque face à des milliards d'investissement.

Le #1191355
"Carpe Diem" 448e9c36$0$1001$
http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-tres-haut-debit-france-telecom-doit-etre-favorise-selon-francois-loos-13595.html

L'investissement doit être récompensé. C'est, en substance, la teneur du
discours qu'a tenu François Loos, le ministre délégué à l'industrie, à
propos de France Télécom.
Présent au Conseil européen des télécommunications, le 8 juin, en
compagnie
de ses homologues des 24 autres Etats membres, et de Viviane Redding, la
commissaire à la société de l'information, François Loos s'exprimait à
propos du futur Internet à très haut débit. Selon lui, les milliards
d'euros
que France Télécom investit à cette fin justifient que l'opérateur
historique puisse bénéficier d'un privilège concurrentiel : "il faut
laisser
un avantage à celui qui prend le risque de l'investissement".


Ou est le risque ? tout le monde est d'accord pour dire que la fibre c'est
l'avenir. Le seul risque pour FT c'est de ne plus pouvoir se faire autant
de marge sur la fibre qu'ils se font sur la paire de cuivre, mais est-ce
vraiment un mal
tu est gentil avec l'argent des autres.



Walter
Le #1191353

http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-tres-haut-debit-france-telecom-doit-etre-favorise-selon-francois-loos-13595.html

L'investissement doit être récompensé. C'est, en substance, la teneur du
discours qu'a tenu François Loos, le ministre délégué à l'industrie, à
propos de France Télécom.



ils ont déjà un avantage concurentiel énorme
- un stock d'abonné qui resteront chez eux jusqu'à la mort
- la moitié au moins des clients

sans un minimum de concurence on en serait sûrement à des abonnements à
50 euro par mois , sans les boxs , et avec un ou 2 mega de debit
effectifs ..


La question n'est pas de savoir s'il faut ou non de la concurence, c'est de
savoir qui va payer pour financer l'optique.
Quand on se réclame de la libre concurence comme certains, on ne va pas
implorer la régulation, on investit à son tour : rien ne les en empêche, ce
marché n'existe pas encore, tout le monde peut prétendre y entrer !!

Si ceux qui investissent n'en retirent pas un bénéfice à la hauteur de leur
effort financier et du risque qu'ils ont pris, il ne feront rien
d'envergure.


Philips
Le #1191255
http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-tres-haut-debit-france-telecom-doit-etre-favorise-selon-francois-loos-13595.html


L'investissement doit être récompensé. C'est, en substance, la teneur du
discours qu'a tenu François Loos, le ministre délégué à l'industrie, à
propos de France Télécom.
Présent au Conseil européen des télécommunications, le 8 juin, en
compagnie
de ses homologues des 24 autres Etats membres, et de Viviane Redding, la
commissaire à la société de l'information, François Loos s'exprimait à
propos du futur Internet à très haut débit. Selon lui, les milliards
d'euros
que France Télécom investit à cette fin justifient que l'opérateur
historique puisse bénéficier d'un privilège concurrentiel : "il faut
laisser
un avantage à celui qui prend le risque de l'investissement".


Ou est le risque ? tout le monde est d'accord pour dire que la fibre
c'est l'avenir. Le seul risque pour FT c'est de ne plus pouvoir se faire
autant de marge sur la fibre qu'ils se font sur la paire de cuivre, mais
est-ce vraiment un mal ?


Certains operateurs avaient investi massivement dans la fibre
transatlantique, les debits explosaient, c'etait l'avenir. Aujourd'hui
combien ont bu la tasse ? beaucoup...
Depenser beaucoup d'argent, c'est tjs un risque.


Poster une réponse
Anonyme