Vivian Maier illustre inconnue

Le
Webinter
Bonjour, Tous
Il y a quelques temps, je suis tombé sur le travail d'une photographe,
Vivian Maier,
qui était américaine, demeurée inconnue toute sa vie,
qui a accumulé des dizaines de milliers d'images sous forme de négatifs
essentiellement.
Elle est née en 1926 à New York est décédée en avril 2009 à Chicago
et elle a passé toute sa vie à exercer le métier de nounou
professionnelle tout en s'adonnant à la photographie de rue de façon
frénétique.
à l'instar d'un Robert Doisneau ou d'un Willy Ronis,
Vivian Maier a produit un travail phénoménal tout au long de sa vie
et ce n'est que très peu de temps après sa mort qu'elle a connue la
consécration.
On peut se dire qu'il y a comme une forme d'injustice dans ce succès
très tardif
mais est-ce que ce n'est pas mieux ainsi ?
Son travail a été connu du grand public uniquement parce que,
comme elle était hospitalisée et qu'elle ne pouvait plus payer le
garde-meuble
où étaient stockées toutes ses pellicules et ses photographies,
une grosse partie de ses biens ont été mis aux enchères
et c'est l'exploitation de ces photos,
une fois votre vendue qui ont permis de la faire connaître et c'est
l'exploitation de ses photos,
une fois vendues qui ont permis de la faire connaître.
Je vous encourage vivement à voir ou revoir,
découvrir son œuvre ainsi que sa vie car c'est en tout point une
personne très attachante et surtout,
ce qui ne gâche rien une photographe au regard très acéré.
Je dirais que la petite morale de cette histoire,
j'aimerais adresser à tous ceux qui se croient incapables de faire de
belles photos,
voyez alors toutes les images produites par cette nounou qui est
devenue l’égale des plus grands,
à titre posthume certes, mais, si on aime ce qu'on fait et qu'on est
passionné,
tout est alors possible…
bonne journée et bonnes photos…

http://www.vivianmaier.com/gallery/street-1/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-2/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-3/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-4/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-5/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/color-1/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/self-portraits/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/self-portraits-color/#slide-1
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
GhostRaider
Le #26425003
Le 02/02/2017 à 11:46, Webinter a écrit :
Bonjour, Tous
Il y a quelques temps, je suis tombé sur le travail d'une photographe,
Vivian Maier,
qui était américaine, demeurée inconnue toute sa vie,
qui a accumulé des dizaines de milliers d'images sous forme de négatifs
essentiellement.
Elle est née en 1926 à New York est décédée en avril 2009 à Chicago
et elle a passé toute sa vie à exercer le métier de nounou
professionnelle tout en s'adonnant à la photographie de rue de façon
frénétique.
à l'instar d'un Robert Doisneau ou d'un Willy Ronis,
Vivian Maier a produit un travail phénoménal tout au long de sa vie
et ce n'est que très peu de temps après sa mort qu'elle a connue la
consécration.
On peut se dire qu'il y a comme une forme d'injustice dans ce succès
très tardif
mais est-ce que ce n'est pas mieux ainsi ?
Son travail a été connu du grand public uniquement parce que,
comme elle était hospitalisée et qu'elle ne pouvait plus payer le
garde-meuble
où étaient stockées toutes ses pellicules et ses photographies,
une grosse partie de ses biens ont été mis aux enchères
et c'est l'exploitation de ces photos,
une fois votre vendue qui ont permis de la faire connaître et c'est
l'exploitation de ses photos,
une fois vendues qui ont permis de la faire connaître.
Je vous encourage vivement à voir ou revoir,
découvrir son œuvre ainsi que sa vie car c'est en tout point une
personne très attachante et surtout,
ce qui ne gâche rien une photographe au regard très acéré.
Je dirais que la petite morale de cette histoire,
j'aimerais adresser à tous ceux qui se croient incapables de faire de
belles photos,
voyez alors toutes les images produites par cette nounou qui est devenue
l’égale des plus grands,
à titre posthume certes, mais, si on aime ce qu'on fait et qu'on est
passionné,
tout est alors possible…
bonne journée et bonnes photos…
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-1/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-2/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-3/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-4/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-5/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/color-1/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/self-portraits/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/self-portraits-color/#slide-1


On a parlé de Vivian Maier ici déjà et de son Rollei, ce qui n'est pas
une raison pour ne pas en reparler.
C'était une très très grande photographe, peut-être la plus grande.
Ma préférée ?
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-2/#slide-4
F#FF0000
Le #26425002
Le 02/02/2017 à 11:46, Webinter a écrit :
Son travail a été connu du grand public uniquement parce que,

Voir "A la recherche de Vivian Maier" (>
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm"4105.html)
Webinter
Le #26425006
F#FF0000 a utilisé son clavier pour écrire :
Voir "A la recherche de Vivian Maier" (>
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm"4105.html)

page introuvable (erreur 404) :(
donc voir ici:
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia544230&cfilm"4105.html
Webinter
Alf92
Le #26425004
Webinter :
Bonjour, Tous
Il y a quelques temps, je suis tombé sur le travail d'une photographe,
Vivian Maier, (...)

ça fait 5 ans que c'est LA potographe à la mode...
Maréchal
Le #26425013
"Webinter" wrote in message news:o6v5u7$dvj$
F#FF0000 a utilisé son clavier pour écrire :
Voir "A la recherche de Vivian Maier" (>
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm"4105.html)
page introuvable (erreur 404) :(
donc voir ici:
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia544230&cfilm"4105.html

Allociné c'est d'un ringard indescriptible, et plein de pub :
http://www.imdb.com/title/tt2714900/
Markorki
Le #26425019
Webinter a écrit :
Bonjour, Tous
voyez alors toutes les images produites par cette nounou qui est devenue l’égale
des plus grands,
à titre posthume certes, mais, si on aime ce qu'on fait et qu'on est passionné,
tout est alors possible…
bonne journée et bonnes photos…
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-1/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-2/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-3/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-4/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-5/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/color-1/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/self-portraits/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/self-portraits-color/#slide-1

J'aime bien celle-là http://www.vivianmaier.com/gallery/street-1/#slide-21 entre
autres,
il y a aussi du très bon dans les images en couleur...
--
En marge de "nuit debout" :
On signale un collectif de gastéropodes réclamant le droit au pouce opposable.
René
Le #26425046
Le jeudi 2 février 2017 06:13:12 UTC-5, GhostRaider a écrit  :
Le 02/02/2017 à 11:46, Webinter a écrit :
Bonjour, Tous
Il y a quelques temps, je suis tombé sur le travail d'une photogra phe,
Vivian Maier,
qui était américaine, demeurée inconnue toute sa vie,
qui a accumulé des dizaines de milliers d'images sous forme de n égatifs
essentiellement.
Elle est née en 1926 à New York est décédée en avril 2009 à Chicago
et elle a passé toute sa vie à exercer le métier de noun ou
professionnelle tout en s'adonnant à la photographie de rue de fa çon
frénétique.
à l'instar d'un Robert Doisneau ou d'un Willy Ronis,
Vivian Maier a produit un travail phénoménal tout au long de sa vie
et ce n'est que très peu de temps après sa mort qu'elle a con nue la
consécration.
On peut se dire qu'il y a comme une forme d'injustice dans ce succà ¨s
très tardif
mais est-ce que ce n'est pas mieux ainsi ?
Son travail a été connu du grand public uniquement parce que,
comme elle était hospitalisée et qu'elle ne pouvait plus paye r le
garde-meuble
où étaient stockées toutes ses pellicules et ses photogr aphies,
une grosse partie de ses biens ont été mis aux enchères
et c'est l'exploitation de ces photos,
une fois votre vendue qui ont permis de la faire connaître et c'es t
l'exploitation de ses photos,
une fois vendues qui ont permis de la faire connaître.
Je vous encourage vivement à voir ou revoir,
découvrir son œuvre ainsi que sa vie car c'est en tout point une
personne très attachante et surtout,
ce qui ne gâche rien une photographe au regard très acér é.
Je dirais que la petite morale de cette histoire,
j'aimerais adresser à tous ceux qui se croient incapables de faire de
belles photos,
voyez alors toutes les images produites par cette nounou qui est devenu e
l’égale des plus grands,
à titre posthume certes, mais, si on aime ce qu'on fait et qu'on e st
passionné,
tout est alors possible…
bonne journée et bonnes photos…
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-1/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-2/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-3/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-4/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-5/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/color-1/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/self-portraits/#slide-1
http://www.vivianmaier.com/gallery/self-portraits-color/#slide-1

On a parlé de Vivian Maier ici déjà et de son Rollei, ce q ui n'est pas
une raison pour ne pas en reparler.
C'était une très très grande photographe, peut-être l a plus grande.
Ma préférée ?
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-2/#slide-4

On s'en doutait!
Une époque ou il était encore possible de photographier les gens dans la rue sans se faire insulter ou même battre. Pas de visage apr ès 1980!
Une nounou mieux payée que la moyenne. Elle a pu voyager... peut-à ªtre avec la famille... France, Chicago, Californie, Hong Kong, Canada.
René
GhostRaider
Le #26425053
Le 03/02/2017 à 08:24, René a écrit :
Le jeudi 2 février 2017 06:13:12 UTC-5, GhostRaider a écrit :
On a parlé de Vivian Maier ici déjà et de son Rollei, ce qui n'est pas
une raison pour ne pas en reparler.
C'était une très très grande photographe, peut-être la plus grande.
Ma préférée ?
http://www.vivianmaier.com/gallery/street-2/#slide-4

On s'en doutait!

Cette photo est porteuse de nombreuses informations.
Sociales : un noir qui chevauche un cheval (pléonasme), alors que ça
leur était interdit du temps de l'esclavage ; il monte à cru, donc il
est trop pauvre pour acheter une selle (ça coûte bonbon, une selle),
mais il porte des souliers de cuir avec des socquettes et il est propre
sur lui, donc il n'est pas si pauvre que ça.
L'endroit n'est pas immédiatement reconnaissable et Google ne trouve pas
"Da Val luncheonette". Vivian Maier travaillait à New York, d'après la
hauteur des immeubles, ce serait plutôt Manhattan, et le métro aérien
est peut-être la Broadway line, du côté de l'Upper Manhattan, un
quartier pas spécialement pauvre, avec des rues bordées d'arbres et des
belles voitures.
Équestres : le cavalier monte à cru ce qui n'est pas dangereux pour le
cheval (c'est un trait très costaud) mais plus dangereux pour lui : un
petit gars à cru sur un dos très large peut facilement glisser et tomber
; il est assis trop en arrière (d'au moins 30 centimètres) ce qui est
une première erreur car si le cheval commence à trotter, il va glisser
vers l'avant et perdre le contact, et surtout, il a entouré sa main de
la rêne, ce qu'il ne faut jamais faire : s'il tombe, il restera accroché
au cheval qui continuera à marcher ou à trotter. C'est donc un débutant.
Le cheval n'a pas de mors dans la bouche, mais un simple licol, non
prévu pour la monte, il n'est sans doute généralement pas monté, c'est
un cheval de trait et il n'a pas l'harnachement qui convient. Le cheval
n'est pas inquiet mais attentif, il connait probablement son cavalier.
Celui-ci est peut-être un employé d'une entreprise qui utilise des
chevaux de livraison (nous sommes dans les années 60), qui a l'habitude
de le conduire, sans ça il ne se risquerait pas à le monter mais qui l'a
sorti sans rien connaître à la monte, ce qui semble de plus en plus
certain.
Une époque ou il était encore possible de photographier les gens dans la rue sans se faire insulter ou même battre. Pas de visage après 1980!

Elle utilisait un Rollei, appareil idéal pour la photo discrète comme
les Exakta du temps jadis. De nos jour, seuls les appareils à écran
mobilesle permettent mais pas tant que ça, car l'écran éloigne
l'appareil de la ceinture et la cible le repère plus facilement.
Une nounou mieux payée que la moyenne. Elle a pu voyager... peut-être avec la famille... France, Chicago, Californie, Hong Kong, Canada.

Une nounou française, la super classe à New York !
Webinter
Le #26425060
GhostRaider vient de nous annoncer :
Elle utilisait un Rollei, appareil idéal pour la photo discrète

ce qui serais intéressant (pour un collectionneur) de savoir,
lequel utilisé t'elle ?
trouvé ceci:
- Appareil photo Rolleicord II = 150¤
- Appareil photo Rolleicord III = 265¤
- Rolleiflex T3 F 1:3,5 format 6x6 et 6x4 = 970¤
Publicité
Poster une réponse
Anonyme