Les réseaux sociaux bientôt contraints à partager leurs rapports sur les fake news avec l'Union européenne ?

Le par  |  5 commentaire(s)
Réseaux sociaux

De nombreuses fausses informations circulent tous les jours sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter et l'Union européenne compte bien mettre en oeuvre des mesures pour lutter contre ce phénomène.

C'est un phénomène bien connu, les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter attirent de plus en plus de monde et sont remplis d'informations diverses. Malheureusement, toutes ces informations ne sont pas justifiées et pertinentes, et parfois elles sont purement inventées de toutes pièces pour porter atteinte à autrui. Nous parlons alors de fake news.

Les différentes plateformes sociales se sont déjà exprimées au sujet des fausses informations en affirmant prendre des mesures pour permettre à chaque utilisateur de discerner le vrai du faux grâce notamment à certaines fonctionnalités telles que des liens de sources fiables, des bandeaux d'avertissement... et même le président américain Donald Trump en a fait les frais récemment.

Fake news

Pour l'Union européenne, les fake news sont de véritables armes contre la démocratie et la vie citoyenne si elles sont bien utilisées. Ce ne serait pas la première fois qu'une rumeur entraîne des conséquences importantes. 

C'est donc pour contrer ces fake news que l'Union européenne est en train de réfléchir à une nouvelle mesure qui pousserait les réseaux sociaux à être plus transparents sur leurs actions. En effet, l'UE souhaiterait que les réseaux comme Facebook et Twitter partagent leurs rapports mensuels sur leurs actions pour supprimer les fausses informations de leur plateforme, ou du moins qui avertis les utilisateurs de ces fake news. 

Pour le moment il ne s'agit pas d'une obligation concrète pour les réseaux sociaux, mais plutôt d'une initiative de leurs parts qui serait appréciée par l'UE et par ses habitants également. 

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2101468
Tient la censure au niveau européen!
L'Europe avance .
Je propose Si-bête La Niayes comme ministre européen de l'information.
Le #2101494
jacob13 a écrit :

Tient la censure au niveau européen!
L'Europe avance .
Je propose Si-bête La Niayes comme ministre européen de l'information.


Ah ouais t'es complètement con toi en fait. Tu te rends compte de la portée que peut avoir de fausses informations sur une personne, une communauté ou une institution ?
C'est hyper dangereux ce genre de pensée.
Je pourrais te citer plein d'exemples mais je voudrais pas gagner un point Godwin trop facilement.
Le #2101499
jacob13 a écrit :

Tient la censure au niveau européen!
L'Europe avance .
Je propose Si-bête La Niayes comme ministre européen de l'information.


Est-ce que t'as lu l'article au moins?
Il est juste dit que l'UE aimerait un rapport public sur le nombre fake news de toutes façons déjà détectées par les algorithmes des réseaux sociaux...

Et puis empêcher les gens de raconter, répéter et croire que le coronavirus n'existe pas, mais a été créé par Macron pour se débarrasser des gilets jaunes et se transmet via les ondes 5G qui tues tous les oiseaux, ça ne peut que rendre le monde moins con.
Le #2101502
Crevax a écrit :

jacob13 a écrit :

Tient la censure au niveau européen!
L'Europe avance .
Je propose Si-bête La Niayes comme ministre européen de l'information.


Est(ce que t'as lu l'article au moins?
Il est juste dit que l'UE aimerait un rapport public sur le nombre fake news de toutes façons déjà détectées par les algorithmes des réseaux sociaux...

Et puis empêcher les gens de raconter, répéter et croire que le coronavirus n'existe pas, mais a été créé par Macron pour se débarrasser des gilets jaunes et se transmet via les ondes 5G qui tues tous les oiseaux, ça ne peut que rendre le monde moins con.


Les fausses informations ont toujours existé et existeront toujours.
Et créer un ministère de la fausse information ou un centre de gestion de celles ci
C'est juste une tentative de contrôle de l'information par un pouvoir qui sera celui en place quel qu’il soit.

Multiplier les sources d'informations" indépendantes" est la seule méthode pour espérer une information plus juste et plus proche de la réalité.

Pour rendre les gens moins cons ,il faut déjà obliger les gens à réfléchir et ne pas bouffer une becquée toute prête et tolérer l'erreur de jugement.
Le #2101538
jacob13 a écrit :

Crevax a écrit :

jacob13 a écrit :

Tient la censure au niveau européen!
L'Europe avance .
Je propose Si-bête La Niayes comme ministre européen de l'information.


Est(ce que t'as lu l'article au moins?
Il est juste dit que l'UE aimerait un rapport public sur le nombre fake news de toutes façons déjà détectées par les algorithmes des réseaux sociaux...

Et puis empêcher les gens de raconter, répéter et croire que le coronavirus n'existe pas, mais a été créé par Macron pour se débarrasser des gilets jaunes et se transmet via les ondes 5G qui tues tous les oiseaux, ça ne peut que rendre le monde moins con.


Les fausses informations ont toujours existé et existeront toujours.
Et créer un ministère de la fausse information ou un centre de gestion de celles ci
C'est juste une tentative de contrôle de l'information par un pouvoir qui sera celui en place quel qu’il soit.

Multiplier les sources d'informations" indépendantes" est la seule méthode pour espérer une information plus juste et plus proche de la réalité.

Pour rendre les gens moins cons ,il faut déjà obliger les gens à réfléchir et ne pas bouffer une becquée toute prête et tolérer l'erreur de jugement.


Sauf qu'encore une fois, on ne parle pas de création de quoi que ce soit, mais on aimerait avoir quelques statistiques publiques sur le nombre de fake news chez les réseaux sociaux, statistiques déjà connues en interne.
On ne force rien ni personne, on dit juste que ce serait sympa de pouvoir se faire une idée sur le nombre de fake news circulant.
Je ne vois absolument rien d'alarmiste, au contraire, ça pourrait pousser certains à réfléchir, justement
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme