Les réseaux sociaux dans la ligne de mire de Donald Trump

Le par  |  20 commentaire(s)
Donald Trump

Après que Twitter ait vérifié certains de ses tweets, Donald Trump souhaite signer un décret concernant les réseaux sociaux.

Le président Donald Trump a signé jeudi un décret visant les sociétés de technologie comme Facebook, Twitter, Google et la loi Internet qui leur confère une large immunité juridique contre le contenu publié par leurs utilisateurs. Ce décret pourrait réduire les protections de responsabilité des plateformes.

En effet, en vertu de l'article 230, les sociétés Internet jouissent actuellement d'une large immunité de responsabilité pour le contenu que leurs utilisateurs publient sur leurs plateformes. Le projet d'ordonnance ouvrirait la porte au Département du commerce et à la Federal Communications Commission pour réinterpréter la loi et permettre à la Federal Trade Commission de créer un outil permettant aux utilisateurs de signaler les biais en ligne. Trump demande que la FCC réinterprète des parties de l'article 230 et décide ce que cela signifie pour une plateforme de ne pas agir de «bonne foi» en vertu de la disposition.

Le président américain a annoncé son intention de signer ce décret après que Twitter ait vérifié deux de ses tweets pour la première fois plus tôt cette semaine. Les tweets du président ont été considérés comme de fausses allégations trompeuses sur le vote par correspondance et la fraude électorale, et Twitter les a étiquetés avec un lien menant les utilisateurs à des rapports supplémentaires sur le problème. Le réseau social a répondu par un tweet jeudi soir. "Cet OCOM est une approche réactionnaire et politisée d'une loi historique" déclare le géant.

Réseaux sociaux

Facebook a également publié une déclaration s'opposant à l'ordonnance. Liz Bourgeois, porte-parole de Facebook, a déclaré jeudi. “Facebook est une plateforme pour divers points de vue. Nous croyons en la protection de la liberté d'expression sur nos services, tout en protégeant notre communauté contre les contenus préjudiciables, y compris les contenus conçus pour empêcher les électeurs d'exercer leur droit de vote.

Dans une interview accordée à CNBC jeudi, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré qu'aucune entreprise privée ne devrait agir comme «l'arbitre de la vérité» et que les plateformes de médias sociaux, en particulier comme Facebook et Twitter, «ne devraient pas être en mesure de le faire.» Reste à suivre comment la situation va évoluer.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
Le #2100369
Ce cuistre n'est pas au dessus des lois, ou alors ce n'est pas le pays de la "liberté.
Mêmes règles pour tous les utilisateurs de la plateforme !
Le #2100370
Tous les jours une cible différente..............................? cela doit l'occuper
Le #2100371
skynet a écrit :

Ce cuistre n'est pas au dessus des lois, ou alors ce n'est pas le pays de la "liberté.
Mêmes règles pour tous les utilisateurs de la plateforme !


Pour le vote par correspondance il a raison c'est la porte ouverte au trucage en tout genre de plus en pleine campagne électorale ces interventions à sens unique sont étonnantes car personne ne tire sur Biden comme auparavant sur Hillary.
https://www.lemonde.fr/archives/article/1975/11/13/pour-reduire-la-fraude-electorale-le-vote-par-correspondance-est-supprime_2584876_1819218.html
Le #2100374
Karnash a écrit :

Tous les jours une cible différente..............................? cela doit l'occuper


C'est normal c'est une campagne électorale ,Trump est en campagne permanente il occupe la scène car il sait que s'il la laisse libre d'autres viendront prendre la place.
Biden a essayé avec les noirs mais ça a foiré .
https://www.lefigaro.fr/international/biden-regrette-avoir-dit-qu-un-noir-n-est-pas-noir-s-il-pense-voter-trump-20200523
jouer avec les médias ça s'apprend la dessus trump est champion.
Le #2100377
jacob13 a écrit :

Karnash a écrit :

Tous les jours une cible différente..............................? cela doit l'occuper


C'est normal c'est une campagne électorale ,Trump est en campagne permanente il occupe la scène car il sait que s'il la laisse libre d'autres viendront prendre la place.
Biden a essayé avec les noirs mais ça a foiré .
https://www.lefigaro.fr/international/biden-regrette-avoir-dit-qu-un-noir-n-est-pas-noir-s-il-pense-voter-trump-20200523
jouer avec les médias ça s'apprend la dessus trump est champion.


Champion mais avec de drôles de méthodes

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/trump-accuse-les-medias-d-etre-les-ennemis-du-peuple_2045132.html
Le #2100379
Si et seulement si, les elections se deroule de manière conventionnelle
Alors Trump sera réellu
L'Etat profond disparaitra definitivement
Le #2100382
Pour éviter toute tricherie lors des élections, il suffit de voter une loi indiquant que toute tentative de tricherie sera punie de la peine maximale prévue dans l'Etat considéré, de la peine de mort à la prison à vie et de faire appliquer cette loi et vous verrez qu'il n'y aura plus de tricherie. En ajoutant peut-être que toute personne ne dénonçant pas une telle tricherie sera considérée comme coupable avec une sanction juste d'un cran inférieur.
Le #2100384
cycnus a écrit :

Pour éviter toute tricherie lors des élections, il suffit de voter une loi indiquant que toute tentative de tricherie sera punie de la peine maximale prévue dans l'Etat considéré, de la peine de mort à la prison à vie et de faire appliquer cette loi et vous verrez qu'il n'y aura plus de tricherie. En ajoutant peut-être que toute personne ne dénonçant pas une telle tricherie sera considérée comme coupable avec une sanction juste d'un cran inférieur.


Pour eviter la tricherie, il n'y a que l'intelligence d'un GRAND CHEF D'ETAT pour extraire le vrai du faux. En ce moment TRUMP fait le necessaire pour que les elections americaines de novembre conservent le meme procedé qu'il y a 4 ans.
Le #2100386
@Lustuccc
Je te pardonne
Le #2100388
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Avatar par défaut
Anonyme
Anonyme Avatar par défaut