Sur la comète Tchouri, la sonde Rosetta a réalisé un atterrissage de haute précision

Le par  |  4 commentaire(s)
Rosetta comète 2

L'Agence spatiale européenne a reconstitué les derniers moments de la sonde Rosetta et constaté que le point d'atterrissage sur la comète Tchouri avait été atteint avec une précision d'une trentaine de mètres.

Le 30 septembre 2016, la sonde Rosetta venait s'écraser sur la comète Tchouri qu'elle avait accompagnée durant un temps après avoir posé le robot Philae, qui, malgré un arrêt prématuré de ses transmissions, a permis d'en savoir plus sur la composition et la structure de la comète.

Rétrospectivement, l'examen des données de vol par l'Agence Spatiale Européenne (ESA) a permis d'établir que la sonde Rosetta s'était en fait posée en douceur à seulement 33 mètres du point de chute prévu. Pas mal pour un descente suivie d'un atterrissage sur une masse glacée située à 720 millions de kilomètres de la Terre !

Rosetta descente

Ce point, situé dans la région de Ma'at, sur la tête de la comète, a été nommé Saïs, du nom de l'ancienne ville royale égyptienne dont proviendrait la pierre de Rosette. Les informations de vol au moment de la descente ont déclenché une alerte de son système de suivi des étoiles indiquant la détection d'un "grand objet", à mesure que la comète occupait tout son horizon, et les dernières images transmises par la sonde montrent la surface à environ 20 mètres d'altitude.

Les instruments ont mesuré dans les derniers mètres des températures fluctuant entre -190 et -110 degrés (variant selon les zones d'ombre et la topographie) et des émissions de vapeur d'eau de l'ordre de 2 cuillères à soupe par seconde, tandis que la comète perdait l'équivalent de deux baignoires d'eau par seconde en août 2015, durant sa plus forte période d'activité.

La sonde a observé une composition plutôt homogène de la surface durant sa descente, et un accroissement de poussière à mesure qu'elle se rapprochait de son point d'impact. Les données récupérées sur le vent solaire et les champs magnétiques interplanétaires vont enfin apporter de précieuses mesures de calibration, note enfin l'ESA.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1939248
Probablement l'une des plus belles réussites de toute l'histoire de la science !
Le #1939259
De haute précision ? Après autant de rebonds ?
Bon allez, je salue humblement le travail formidable de ces scientifiques d'exception où je ne pourrais pas en accomplir ne fusse que le centième (millième même) mais de là à se targuer d'avoir fait un atterrissage de haute précision, faut pas pousser quand même.

Pour moi, SpaceX, c'est de la (très) haute précision mais pas Rosetta !
C'est limpide que fasse à ExoMars 2016, c'est un succès total

PS : Sans dénigrer le travail accompli, off course !
PS 2 : FRANCKYIV ? N'oublie pas de coter (-1) à la news sinon tu vas sérieusement m'inquiéter
Le #1939278
Ulysse2K a écrit :

De haute précision ? Après autant de rebonds ?
Bon allez, je salue humblement le travail formidable de ces scientifiques d'exception où je ne pourrais pas en accomplir ne fusse que le centième (millième même) mais de là à se targuer d'avoir fait un atterrissage de haute précision, faut pas pousser quand même.

Pour moi, SpaceX, c'est de la (très) haute précision mais pas Rosetta !
C'est limpide que fasse à ExoMars 2016, c'est un succès total

PS : Sans dénigrer le travail accompli, off course !
PS 2 : FRANCKYIV ? N'oublie pas de coter (-1) à la news sinon tu vas sérieusement m'inquiéter


10 ans de voyage, 500 millions de km parcourru pour atterrir en 2 rebonds sur un objet sans gravité qui fait même pas la taille d'une grande ville il te faut quoi de plus ?

Quant à comparer ça avec les atterrissages de space x mais vraiment ça n'a tellement rien à voir que je me demande si ton post n'est pas simplement du troll.
Le #1939437
Ulysse2K a écrit :

De haute précision ? Après autant de rebonds ?
Bon allez, je salue humblement le travail formidable de ces scientifiques d'exception où je ne pourrais pas en accomplir ne fusse que le centième (millième même) mais de là à se targuer d'avoir fait un atterrissage de haute précision, faut pas pousser quand même.

Pour moi, SpaceX, c'est de la (très) haute précision mais pas Rosetta !
C'est limpide que fasse à ExoMars 2016, c'est un succès total

PS : Sans dénigrer le travail accompli, off course !
PS 2 : FRANCKYIV ? N'oublie pas de coter (-1) à la news sinon tu vas sérieusement m'inquiéter


Petit rappel puis que votre mémoire semble défaillante ou votre lecture partielle :

La mission était constituée de 2 éléments :

a) L'atterrisseur Philae : qui a effectivement rebondi, glissé lors de son atterrissage.
b) L'orbiteur Rosetta : qui a volontairement été écrasé sur la comète en fin de mission et qui du fait de ses panneaux solaires, sa masse, n'a pas rebondi.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]