La Russie perd le contact avec le premier satellite angolais après son lancement

Le par  |  6 commentaire(s)
Angosat-1

Encore un mauvais point pour l'image du secteur spatial russe ? Lancé depuis Baïkonour, le contact avec le premier satellite angolais a été perdu et n'a pas pu être rétabli pour le moment.

Mardi, depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, la Russie a procédé au lancement d'une fusée Zenit-2SB avec pour charge utile le satellite Angosat-1. Un lancement qui a été particulièrement notable.

Il a impliqué une fusée fournie par la société ukrainienne Yuzhmash, et ainsi une collaboration devenue rare entre la Russie et l'Ukraine, tandis que Angosat-1 est le premier satellite de télécommunications pour l'Angola. Exploité par Angosat, il a été conçu par l'entreprise russe RSC Energia.

À la suite d'un décollage réussi et la séparation de l'étage supérieur, le projet à 280 millions de dollars (coût du satellite) et pour une mission d'une durée de 15 ans tourne mal. Rapidement après le premier contact, le satellite a coupé les communications avec le contrôle au sol.

Mercredi, il a été annoncé une perte de télémesure pendant le déploiement des panneaux solaires, et alors que le satellite se déplaçait vers son orbite géostationnaire. Dans un premier temps, il a été escompté un rétablissement du contact dans la nuit de mercredi à jeudi.

Selon Sputnik, le contact avec le satellite n'a pas pu être rétabli. Des tentatives ont toujours lieu, mais " un dysfonctionnement du système d'alimentation pourrait s'avérer fatal. " C'était l'une des hypothèses avancées d'après des données préliminaires.

Le lancement du satellite Angosat-1 avait été repoussé à plusieurs reprises et il était ainsi dans un entrepôt depuis plus de trois ans. S'il s'avère que le premier satellite angolais est perdu (ce n'est pas encore sûr à ce stade), ce serait un nouvel échec pour la Russie seulement un mois après la perte du satellite météorologique Meteor-M 2-1.

Après un lancement depuis le nouveau cosmodrome de Vostotchny au sud-est de la Sibérie, le satellite Meteor-M 2-1 (parmi d'autres) avait été perdu en raison d'une erreur de programmation et un problème caché dans un algorithme.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1993647
Il est tombé dans un trou noir ?
Le #1993650
c'est a cause des chinois du FBI de la corée du nord tout ca !!!
Le #1993652
"Dimitri ! Je t'ai dit d'arrêter de boire de la vodka pendant le travail ! On a encore perdu un satellite !"
Le #1993683
Qualité Russe + 3 ans en entrepôt en Russie ...
Le résultat ne faisait guère de doute !
Le #1993697
il a surement été canibalisé pour servir d'alambic à vodka
Le #1993730
L'Angola c'est pas genre un pays qui pourrait placer 280 millions pour endiguer la pauvreté plutôt que dans un satellite ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme