Samsung Exynos 9820 : le SoC du Galaxy S10 octocore mais en trois clusters ?

Le par  |  2 commentaire(s) Source : GSM Arena
Samsung Exynos 9810

Le futur SoC attendu dans le smartphone Galaxy S10 de Samsung devrait toujours posséder 8 cœurs mais répartis en trois groupes au lieu de 2.

Le smartphone Galaxy S10 devrait bénéficier d'un nouveau processeur Exynos 9820 qui profitera de coeurs custom particulièrement puissants. Le groupe coréen dispose désormais d'un savoir-faire qui lui permet de proposer une plate-forme parmi les plus puissantes du marché et pouvant faire jeu égal avec les derniers SoC du groupe Qualcomm.

On évoque ainsi la présence de coeurs Mongoose M4 sur la base de la récente architecture ARM Cortex-A76 et qui représenteront les coeurs puissants de la configuration octocore attendue.

Sur Twitter, Ice Universe ajoute que la structure ne sera pas l'habituel 4 + 4 (4 coeurs puissants et 4 coeurs économiques) mais un modèle tri-cluster 2 + 2 + 4, avec donc trois groupes de coeurs.

Ce type de configuration n'est actuellement uniquement que par MediaTek sur certains de ses processeurs Helio X, le plus récent étant le Helio X30 (et avec 10 coeurs au total).

Le plus logique serait que Samsung opte pour un système avec 2 coeurs Mongoose M4 puissants, 2 coeurs ARM Cortex-A76 ou A75 standard et 4 coeurs économiques ARM Cortex-A55.

Une configuration tri-cluster, aidée de la technologie ARM DynamIQ, permet en principe de mieux répartir les charges de travail selon les coeurs et de réduire la consommation d'énergie globale en n'activant les coeurs les plus puissants que lorsque c'est véritablement nécessaire.

Ces informations restent cependant à confirmer, la configuration 4 + 4 classique restant un schéma privilégié chez les concepteurs de puces mobiles.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2022856
"Une configuration tri-cluster, aidée de la technologie ARM DynamIQ" ?????

La technologie DynamIQ, qui remplace le big.LITTLE, permet, au sein d'un même cluster, de faire fonctionner des coeurs à des fréquences différentes.
Le #2022926
L’Helio X30 de Mediatek, présenté en septembre 2016, ne pouvait pas utiliser la technologie DynamIQ.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme