Samsung va fournir des puces mobiles Exynos à Xiaomi et Oppo

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s) | Source : Business Korea
samsung-exynos-990-modem-5123

La volonté de Samsung de proposer ses processeurs Exynos à d'autres fabricants se confirme avec la fourniture de ses puces à plusieurs fabricants chinois.

Le groupe Samsung développe ses propres SoC mobiles Exynos mais il les a jusqu'à présent surtout utilisés pour ses propres besoins dans une partie de ses gammes Galaxy S et Note ou dans des modèles de milieu de gamme.

Certains fabricants chinois, comme Vivo, y ont aussi accès pour de petits volumes mais la firme semble vouloir diffuser plus largement ses processeurs mobiles dans un effort pour devenir le plus gros acteur dans le domaine des semiconducteurs et pas seulement dans les composants mémoire.

samsung-exynos-990-modem-5123

Exynos 990, le SoC de référence de Samsung en 2020

Une opportunité liée au recul de Huawei

On pourrait donc trouver plus souvent des smartphones avec processeur Exynos ailleurs que Samsung prochainement. Le Business Korea indique que Samsung LSI va fournir l'an prochain les fabricants Xiaomi, Oppo et Vivo, d'abord pour des modèles d'entrée et milieu de gamme.

Exynos 1080

Ce n'est qu'ensuite qu'il tentera de proposer des SoC mobiles haut de gamme sur un segment largement dominé par Qualcomm et ses puces Snapdragon. Samsung doit présenter un SoC Exynos 1080 dans quelques jours et le modèle trouvera place dans un modèle Vivo X60 5G et dans les futurs Galaxy A de Samsung.

Une stratégie semiconducteurs sur le long terme

Même sans constituer le haut de gamme, qui sera représenté par le processeur Exynos 2100, il offrira déjà en principe des performances très relevées, au-delà des SoC Snapdragon 865 / 865+ grâce à l'utilisation des architectures de dernière génération ARM Cortex-78 (CPU) et ARM Mali-G78 (GPU).

Samsung cherche aussi à profiter de l'affaiblissement de Huawei qui permet aux fabricants chinois concurrents d'occuper le terrain. Ils vont avoir besoin de puces mobiles supplémentaires et le groupe coréen pourrait trouver là des débouchés et un moyen de prendre des parts de marché à Qualcomm et MediaTek.

Sur le marché des fournisseur de processeurs d'applications, Samsung espère passer du quatrième rang au troisième rang mondial, profitant du recul de HiSilicon, jusque là fournisseur des SoC Kirin pour Huawei.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire