Galaxy S10 et Note 10 : Samsung corrige la faille du lecteur d'empreintes

Le par  |  1 commentaire(s)
samsung-lecteur-empreintes-ultrasonique

Comme promis, Samsung a la mise à jour logicielle pour corriger la gênante faille des protections d'écran qui a touché le dispositif avec le lecteur d'empreintes digitales ultrasonique du Galaxy S10 et Note 10.

Proposé sous l'écran, le lecteur d'empreintes digitales ultrasonique du Galaxy S10 et Note 10 - un capteur fourni par Qualcomm - a été à l'origine d'une bien mauvaise publicité pour Samsung ces derniers jours.

En cause, une faille impliquant des protections d'écran ou étuis tiers et permettant de tromper le système implémenté pour le déverrouillage du smartphone avec des empreintes… autres que celles autorisées.

Galaxy Note 10 01

Reuters indique que grâce à une mise à jour logicielle, Samsung corrige la faille. Le géant coréen présente ses excuses via son application Samsung Members et demande aux utilisateurs concernés de procéder à la mise à jour.

Les utilisateurs de Galaxy S10 et Note 10 ayant enregistré leurs données biométriques seront prévenus. À noter que Reuters fait référence à un message dans l'application coréenne de Samsung. Un déploiement à l'échelle mondiale ne devrait toutefois pas tarder.

Sansung avait indiqué qu'un correctif serait disponible dans le courant de cette semaine. Le mieux à faire sera d'appliquer la mise à jour, d'effacer et d'entrer à nouveau les empreintes digitales.

Il y a eu diverses suppositions pour expliquer le problème. On s'en tiendra à la communication officielle de Samsung qui a évoqué des motifs 3D apparaissant sur certaines protections d'écran en silicone et reconnus comme des empreintes digitales des utilisateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2081739
J'aimerais savoir si ce problème survenait quand l'enregistrement de l'empreinte de référence était faite après apposition du film (la texture du film était prise pour l'empreinte de référence) ou si le film était réellement confondu avec la vrai empreinte de référence (plus grave de la part de Samsung !) ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme