Un satellite russe suivrait à la trace un satellite espion américain

Le par  |  8 commentaire(s)
satellite-us-communications-militaires

Le satellite russe d'inspection Kosmos 2542 est suspecté de vouloir s'approcher un peu trop près du satellite espion américain USA-245.

Un comportement étrange et suspect a été repéré pour le satellite russe Kosmos 2542. Lancé le 25 novembre 2019, ce satellite d'inspection (pour d'autres satellites) a récemment effectué des manœuvres qui ont attiré l'attention d'astronomes amateurs.

À l'aide de ses propulseurs, Kosmos 2542 s'est sensiblement rapproché du satellite américain USA-245 dont il serait désormais à proximité de manière continue. Une distance de 150 à 300 km est évoquée. Pour The Verge, ce satellite russe semble suivre le satellite espion américain en orbite terrestre.

Le satellite USA-245 a été lancé le 28 août 2013. C'est un satellite de reconnaissance qui est opéré par la National Reconnaissance Office, une agence du service de renseignement des États-Unis sous la houlette du département de la Défense des États-Unis.

o3b constellation satellite

Au-delà des spéculations rapportées par The Verge et même si des déclarations officielles à ce sujet sont peu probables, on rappellera que la ministre française des Armées avait révélé publiquement qu'un satellite russe Louch-Olymp s'était rapproché de très près du satellite civilo-militaire Athena-Fidus développé par la France et l'Italie.

Florence Parly n'avait pas hésité à dénoncer un acte d'espionnage via le satellite Louch-Olymp, tout en précisant que lors de cet incident intervenu en 2017, des données sensibles n'avaient pas pu être récupérées.

Un tel incident a notamment été mis en exergue pour la création du Commandement de l'espace au sein de l'Armée de l'air en France qui deviendra à terme l'Armée de l'air et de l'espace.

Sous l'impulsion de Donald Trump, les USA ont créé de leur côté la Force de l'Espace (Space Force) des États-Unis en tant que sixième branche des forces armées américaines.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2090145
Oh les russes espionne ????

Mais les américains et les français, ahhh çaaaa jamais....

Le sensationnalisme journalistique
Le #2090146
Le satellite russe n'est pas derrière ,il est devant ,il a juste presque une orbite d'avance
Le #2090147
Ce satellite qui espionnait un satellite espion a été repéré par des espions. Chacun en sait plus sur les autres que sur eux-mêmes.
Le #2090150
Un satellite Russe suivrait à la trace un satellite espion Américain qui suivrait à la trace un satellite Russe qui suivrait un satellite Américain.........
Le #2090157
Marrant, on sait absolument rien de ce qu'il se passe au-dessus de notre tête, et voilà cette information qui circule, et qu'on ne sait absolument pas juger... Ouais ok, et donc c'est anormal ? Ils font pas tous ça ? Ça fait quelque chose, de suive un satellite à quelques centaines de km ? Est-ce qu'ils sont armés ? Capables de recevoir les signaux des autres mais seulement en restant près ? Bref on sait rien.

J'espère effectivement que tout le monde se surveille assez pour éviter les opportunités d'agression surprise.
Le #2090165
margerita a écrit :

Oh les russes espionne ????

Mais les américains et les français, ahhh çaaaa jamais....

Le sensationnalisme journalistique


Personne n'a jamais dit ça. Tout le monde essaie de savoir ce que fait l'autre et c'est normal, en ces temps de grande tension internationale.
Le #2090168
C'est pas nouveau, je sais qu'en France les services qui surveillent les satellites appellent ceux qui ont ce comportement des "butineurs".
Le #2090184
margerita a écrit :

Oh les russes espionne ????

Mais les américains et les français, ahhh çaaaa jamais....

Le sensationnalisme journalistique


Qui t'a donné ses informations ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme