Satori : un botnet de type Mirai qui s'installe sur les objets connectés

Le par  |  1 commentaire(s)
Botnet

Un groupe de chercheurs en sécurité a annoncé avoir repéré la progression d'un botnet inquiétant. Baptisé Satori, le botnet reprend une partie du code de Mirai qui a sévi en 2016.

Satori est un botnet  repéré en décembre dernier par un groupe de chercheurs en sécurité qui attirent l'attention sur sa progression. Le malware en question prolifère ainsi sur les objets connectés : Téléviseurs, thermostats, verrous, routeurs, systèmes connectés de véhicules...

Botnet

Le botnet a la particularité de viser ces dispositifs connectés parce qu'ils sont généralement mal protégés et que les fabricants ne diffusent que très rarement des correctifs. Installé, le botnet reste passif la plupart du temps, mais communique régulièrement avec des serveurs pour se mettre à jour dans le but de contourner les mesures de protection visant à le supprimer.

Ce type de malware vise à constituer le plus grand parc de dispositifs zombie pour ensuite mener des attaques ciblées par deni de service (DDOS), comme l'a fait Mirai en 2016 en mettant à terre plusieurs structures d'envergure aux USA.

D'ailleurs, Satori s'inspire largement de Mirai et en reprend une partie du code... Difficile de repérer le botnet sur des appareils qui ne permettent pas l'installation d'antivirus, aussi les experts indiquent qu'une baisse de bande passante reste le meilleur indice de la présence de ce type de malware, le cas échéant, il est possible de prendre contact avec son FAI pour réaliser divers tests.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1998870
Contacter le FAI ?
Euh, déjà SFR, quand on leur demande de régler un problème basique ils comprennent pas, alors un problème de ce type... ahahahah
Non, franchement, y a aucune chance..
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme