Science : un oeil bionique pour redonner la vue

Le par Mathieu M.  |  3 commentaire(s)
oeil-numerique

Les prothèses bioniques s'approchent un peu plus chaque jour de la réalité : des chercheurs annoncent avoir créé un oeil bionique qui pourrait redonner la vue aux non-voyants.

Cela fait des années que la recherche se penche sur diverses méthodes visant à permettre aux patients de recouvrer la vue. Et en marge des opérations chirurgicales traditionnelles, la bionique pourrait apporter de nouvelles solutions, allant bien au-delà des techniques actuellement proposées.

Un groupe de chercheurs issus des USA et de Hong-Kong a récemment publié un article dans la revue Nature pour présenter EC-EYE, un oeil bionique qui pourrait redonner la vue aux non-voyants.

Oeil Bionique

Acronyme d'ElectroChemical EYE, le prototype décrit est constitué de minuscules capteurs qui prennent la place des cellules photoréceptrices de l'oeil, fixés sur une membrane en aluminium et tungstène en forme de demi-sphère, constituant ainsi une rétine artificielle. Le tout est maintenu dans une enveloppe en polymère de silicone, avec une lentille à l'avant pour reprendre le fonctionnement du globe oculaire. À l'intérieur de la sphère, un liquide ionique simule le contenu de l'oeil.

L'image et la lumière sont ainsi captées par la rétine artificielle, chaque capteur étant relié par un nanocâble vers des câbles flexibles en métal liquide protégés par une gaine de caoutchouc.

examen-oeil

La limite de la prothèse est qu'actuellement, la définition d'image proposée n'est que de 100 pixels, ce qui ne permettrait pas de différencier certaines lettres comme le E, le I ou le Y. Le champ de vision est également restreint à 100° (le champ de vision humain est de 160°).

Malgré tout, les résultats sont encourageants et les chercheurs optimistes : ils assurent pouvoir proposer un oeil aussi performant, voire dépassant les capacités de l'oeil humain d'ici 5 ans. Tout l'enjeu désormais sera d'augmenter la densité des nano capteurs sur la rétine artificielle.

Se pose malgré tout et inlassablement la question de l'interface homme-machine : relier des dispositifs de ce genre sur des nerfs n'est pas une mince affaire et leur tenue dans le temps reste problématique.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information
  • Des chercheurs développent un oeil bionique imprimé en 3D
    Chaque jour les nouvelles technologies appliquées à la médecine nous rapprochent un peu plus de l'humain augmenté. Demain, nous pourrions ainsi faire récupérer la vue à des déficients visuels grâce à un oeil bionique imprimé en ...
  • Un œil bionique à 80 ans
    Atteint de dégénérescence maculaire liée à l'âge, un Britannique a reçu un implant d'un œil bionique.

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Nanard71 Hors ligne Vétéran icone 1727 points
Le #2099950
N'empêche que, même seulement 100 pixels, pour un aveugle, ça doit changer la vie !

Avec les perspectives de progrès et malgré les problèmes potentiels, ça me semble quand même une révolution pour les personnes concernées !

(Mais je n'y connais rien dans ce domaine, donc si des personnes plus compétentes peuvent donner leur avis, qu'elles n'hésitent pas ...)
Dublab Absent VIP icone 5541 points
Le #2099958
Je ne connais pas plus que toi le sujet mais c'est extraordianire.
cycnus Hors ligne VIP avatar 15083 points
Le #2099960
Mais l'article dit bien que l'interface homme-machine n'est pas résolue. Et sans cette interface, ils n'ont finalement pas grand-chose... Encore un effet d'annonce.
Anonyme
Le #2100243
Le premier pas c'est l'interface.
J'ai étudié ce genre de prothèse au niveau auditif.
Sortir de la surdité est incroyable pour un sourd.
Pour un aveugle c'est plus fort.
Très probablement ce sera plus difficile.
Actuellement je ne vois pas comment ils vont résoudre la question.
Pour les sons c'est plus simple pour la base.
Après c'est beaucoup plus compliqué.
Une première base pour la vue serait fantastique!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire