Test Shift 2 Unleashed

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Shift 2 Unleashed

La licence NFS se scinde désormais en deux. D'un côté la série des Need for Speed, de l'autre, Shift 2. Electronic Arts montre ici sa volonté de distribuer aux joueurs un jeu de courses orienté vers la simulation et de ce fait, jouer dans la même cour que Gran Turismo ou Forza. Shift 2 regroupe donc tous les éléments du genre, aime les paramétrages mais garde la vue très immersive du cockpit, chère à NFS.

Un tournant décisif

Après un premier essai plus ou moins glorieux, Need For Speed Shift avait déjà tenté une première incursion dans le genre de la simulation. Encore trop frileux à l'époque pour se lancer complètement sur le segment, NFS Shift avait alors un peu dérapé et le public ne l'avait pas compris. Aujourd'hui, Electronic Arts décide d'assumer sa décision en tranchant dans le vif. La licence NFS se scinde en deux pour des jeux de courses différents. Les NFS poursuivront leur chemin de titres accessibles, plus libres, alors que Shift prendra la pleine mesure du jeu de simulation. Pour ce Shift 2, EA ne fait pas les choses à moitié et propose un gameplay adapté, une approche différente du jeu de course. Si vous êtes amateurs de NFS, il se peut que ce Shift 2 ne réponde pas à vos attentes. Si Gran Turismo et Forza sont en revanche vos jeux de chevet, alors Shift 2 a toutes les chances de vous séduire.

Shift 2 Unleashed (21) Shift 2 Unleashed (20)

Shift 2 est donc belle et bien une simulation de conduite, et au cas où vous ne l'auriez pas encore saisi, cela vous sautera aux yeux dès l'entrée en matière du mode Carrière. Tout bon pilote qui se respecte prendra le temps de faire quelques paramétrages de courses. Un temps de perdu assez inutile puisque, dans ce mode Carrière justement, deux courses vous serviront d'évaluation. Au terme de ces premiers tours, un compte rendu vous sera offert et des paramétrages de conduite vous seront conseillés. Si cela ne vous convient pas, il sera possible de les modifier et de persister dans vos premiers choix. Le ton est donné, ici on paramètre la moindre petite option possible et la prise en main du volant se montre quelque peu résistante.



Difficulté imposée

Shift 2 n'a pour vocation de se montrer accessible au grand public et seul un vrai connaisseur pourra apprécier ce titre dans sa large mesure. Jouer à Shift 2 par exemple, c'est apprécier de passer du temps dans l'optimisation de nombreux paramètres. Les choix sont nombreux, dans bien des domaines, comme les traditionnelles aides au pilotage mais aussi dans les améliorations mécaniques. Le titre va très loin dans chaque pièce disponible, à tel point que l'on y perd un peu son latin. Ceux qui ne s'y connaissent pas opteront pour l'option "ce qui est cher est forcément mieux", mais à ce rythme, il vous faudra réellement gagner des milles et des cents pour obtenir un véhicule flambant le produit cher. Shift 2 demande donc un peu de connaissance, beaucoup de patience. Mais à ce stade, si vous êtes là, c'est encore et surtout pour ce côté simulation. Vous passerez sans doute plus de temps dans les menus, que sur le bitume lui-même. Un jeu de simulation ne serait pas ce qu'il est sans bien sûr cette part esthétique qui vous permettra de personnaliser vos véhicules à loisir.

Shift 2 Unleashed (19) Shift 2 Unleashed (18)

La conduite reste tout de même au coeur du jeu, et très vite, vous apprendrez qu'il faut quelque peu la dompter. Les aides au pilotage pourront être les bienvenues, au moins pour prendre connaissance de "la chose". Shift 2 dispose de deux vues à l'intérieur du cockpit, celle propre à la licence et une autre un peu plus poussée qui vous place à l'intérieur même du casque du pilote. Les sensations sont nouvelles et se veulent réalistes et on ne peut pas être plus immergé dans la course. Seulement, l'intérieur de l'habitacle n'est pas très joyeux et rapidement, on manque de visibilité dans la course. Question de goût et d'appréciation, mais il se peut que rapidement vous passiez à une vue plus traditionnelle.

Shift 2 Unleashed (17) Shift 2 Unleashed (16)

Pour ce qui est de la conduite n elle-même, vous vous apercevrez aussi rapidement que le moindre freinage mal placé, le moindre heurt avec un véhicule, le moindre mouvement de volant mal dosé, bref, le plus infime détail pourra vous saboter votre résultat. Et au lieu de tenter de remonter tous les adversaires qui auront forcément profiter de votre faiblesse, vous préférerez recommencer la course, en évitant de refaire cette erreur et, de ne pas en réaliser une autre. Les objectifs dans le mode Carrière sont simples, vous devez finir à une très bonne place pour débloquer du contenu, gagner en expérience et en argent. car tous les véhicules qui vous font rêver vous coûteront un bras. Shift 2 n'invite pas à la rigolade, mais bien à la concentration et aux résultats. Il vous faut tout simplement rester premier si vous comptez vous sentir "à l'aise".



Côté contenu

En terme de contenu, le mode Solo peine à convaincre dans le sens où vous passerez le plus clair de votre temps dans le mode Carrière. Et ce dernier ne se montre pas des plus réussis, dans le sens où notre progression ne saute véritablement pas aux yeux. Vous sautez de compétitions en compétitions, votre objectif étant de rester le premier dans les classements. Ce fameux classement manque sensiblement de lisibilité et au final, on se rend juste compte qu'on a réussi ou non notre objectif en fonction de l'expérience gagnée et de l'argent reçu. Les circuits sont "nombreux" mais on s'aperçoit assez rapidement que les courses se déclinent en portions de circuit, certes différents, mais issu d'un même circuit tout de même. Le mode solo n'est donc pas des plus réussis, mais encore une fois, les amateurs de paramétrages et de perfection y trouveront certainement leur compte.

Shift 2 Unleashed (15) Shift 2 Unleashed (14)

Le multijoueurs en revanche s'en sort nettement mieux. Shift 2 se sert encore une fois de l'Autolog, ce système où vous pourrez échanger avec vos amis sur vos scores, vos résultats, le tout réuni dans une interface personnelles. Vous pourrez ainsi défier des temps de circuits, prendre connaissance de l'avancement de vos amis par rapport aux vôtres, pour ainsi tenter chaque fois un peu plus de rester le meilleur. Une source de challenge très plaisante pour peu que vous ayez de nombreux amis enregistrés. Shift 2 propose également de réaliser des courses en ligne et de rencontrer 11 joueurs humains, qui vous changeront de l'IA du jeu souvent déconcertante.



Galerie d'images

Shift 2 Unleashed (13) Shift 2 Unleashed (12)

Shift 2 Unleashed (11) Shift 2 Unleashed (10)

Shift 2 Unleashed (9) Shift 2 Unleashed (8)

Shift 2 Unleashed (7) Shift 2 Unleashed (6)

Shift 2 Unleashed (5) Shift 2 Unleashed (4)

Shift 2 Unleashed (3) Shift 2 Unleashed (1)

Shift 2 Unleashed (2) Shift 2 Unleashed



Conclusion

Shift 2 UnleashedShift 2 Unleashed place le niveau de difficulté assez haut, tant en termes de conduite que de paramétrages. Ce challenge continuel séduira les amateurs, ceux qui aiment se dépasser et atteindre la presque perfection. En revanche, les joueurs les plus novices n'y trouveront pas beaucoup de plaisir, tant il faut s'y connaître un minimum dans le genre pour apprécier pleinement l'esprit du jeu.

Shift 2 Unleashed se place donc comme une bonne simulation. EA peut cette fois se féliciter d'être aller jusqu'au bout de la proposition et les joueurs, cette fois, ne manqueront pas de trouver tout ce qui fait une bonne simulation. Pour autant Shift 2 n'est pas dénué de défauts, certains plus coriaces que d'autres. Mais ce nouvel épisode a au moins le mérite d'assumer la voie qu'il s'est choisi et pour un jeu issu de la franchise NFS c'est un très bon point.

 

 

 

 



+ Les plus
  • Une vraie immersion en course
  • La présence de l'Autolog
  • Une simulation bien trempée
- Les moins
  • La difficulté se monnaie
  • L'IA perfectible
  • Une prise en main corsée
  • A déconseiller aux novices

Notes

  • Graphisme Shift 2 se révèle graphiquement abouti. Les circuits se montrent réellement beaux et riches en détails, de jour comme de nuit. Toutes les cylindrées essaieront de se montrer sous leur meilleur jour pour impressionner et flatter son heureux possesseur. Les développeurs ont réalisé un vrai travail très appréciable sur le rendu graphique du jeu.
    8/10
  • Bande son La bande musicale, typée rock, se montre très pêchu pour coller à ce monde de cylindrée, de mécaniques et de moteurs vrombissants. Mention spéciale pour les bruitages qui nous immerge dans cet esprit course. La voix off en cours de partie n'est en revanche pas toujours agréable à l'oreille.
    8/10
  • Jouabilité Les titres NFS offrent une prise en main plus simple, ce Shift 2 vous posera quelques difficultés. EA joue la carte de la simulation et l'approche du titre, de la conduite, des nombreux paramétrages, ne sera pas forcément accessible à tous. Si vous souhaitez faire de la course simple, ce n'est pas ici que vous la trouverez.
    6/10
  • Durée de vie Les pilotes les plus aguerris ne manqueront pas de faire et refaire les courses pour gagner en argent et en expérience. Terminer premier dans le mode carrière vous tiendra occupé une bonne série d'heures. Shift 2 compte également un mode multijoueurs sur lequel les joueurs ne manqueront pas d'y faire leur preuve.
    8/10
  • Note générale Shift 2 affiche un niveau de difficulté qui risque d'en faire reculer certains. Le titre joue pleinement la carte de la simulation et propose de ce fait un nombre incommensurable de paramétrages. La conduite est elle aussi plus difficile et un novice ne pourra pas vraiment y prendre de plaisir. Apprécier Shift 2, c'est avoir déjà traîné sur d'autres jeux du genre et apprécier plus la forme que le fond, c'est à dire plus les réglages que la course en elle-même. Mais un point sur lequel seront unanimes les joueurs réside bien dans les sensations offertes par le jeu.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire