Sites négationnistes : Google corrige son algorithme et sanctionne certains sites

Le par  |  1 commentaire(s)
Google-logo

Récemment attaqué par la presse britannique sur le sujet, Google a annoncé opérer un grand ménage auprès des résultats de recherche mettant en avant des sites négationnistes.

Google est de plus en plus souvent critiqué et placé face à ses responsabilités. Si le moteur de recherche du géant américain occupe la place de leader sur le marché, son comportement se doit d'être exemplaire et la firme doit ainsi faire le ménage dans les résultats proposés aux utilisateurs.

C'est en somme la critique faite par le Guardian qui met en avant le déluge de sites négationnistes renvoyés par le moteur de recherche de Google lors d'une simple recherche sur l'holocauste. En demandant à Google UK : "l'holocauste a-t-il eu lieu", le moteur renvoie ainsi vers une foule de résultats, avec en tête de liste un site négationniste.

Holocauste Google

Une situation inacceptable pour le journal, d'autant que Google met systématiquement en avant la pertinence de ses résultats... Faut-il donc y voir une prise de position douteuse ? Pendant des années, Google n'a pas consenti à changer son algorithme ni à opérer des modifications dans ce domaine précis. Mais les choses changent, et Google, déjà échaudé par plusieurs affaires de justice, décide aujourd'hui d'intervenir sans plus brandir la carte de la liberté d'expression.

Google a donc annoncé que son algorithme allait être modifié pour supprimer des résultats renvoyés les sites "qui ne font pas autorité" sans toutefois censurer à tord et à travers. La firme américaine ne tarde ainsi pas à ressortir l'argument de la neutralité (qu'elle viole allégrement pour son propre compte sans véritablement en faire un cas de conscience) expliquant qu'il est complexe de juger quelles informations sont à même de mieux répondre aux questions des utilisateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1940063
Alors, premièrement, en "tête de liste", il n'y a pas un site négationiste, mais Wikipedia. Ensuite, les résultats de Google se font aussi par visibilité, en fonction du nombre de vues, référencement, etc.

Si un site viole la loi, alors on le ferme, tout simplement (et c'est aps bien compliqué à faire quand on voit le nombre hallucinant d'associations en tout genre, pour toutes causes et les pouvoirs et l'influence considérable qu'elles ont).

Si jamais un site, quel qu'il soit, respecte la loi et n'a pas vocation à être fermé, alors qu'on arrête de vouloir censurer ou orienter les résultats de recherche...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]