Slack poursuit Microsoft (Teams) pour abus de position dominante et concurrence déloyale

Le par Mathieu M.  |  2 commentaire(s)
Slack

La société Slack vient d'assigner Microsoft en justice sur fond de concurrence déloyale : l'application Microsoft Teams est ainsi particulièrement ciblée.

Pour la société Slack, Microsoft profite d'une concurrence déloyale en intégrant son service Microsoft Teams dans son pack Office 365. Una plainte a ainsi été déposée auprès de la Commission européenne.

Slack

La messagerie collaborative professionnelle estime ainsi que Microsoft profite de sa situation de diffuseur de système d'opération pour proposer des services professionnels à ses clients, notamment au fil d'Office 365. Selon Slack, il y a ainsi abus de position dominante et violation du droit à la concurrence au sein de l'Union européenne.

Office 365 Personnel 
69€€ sur Amazon* * Prix initial : 69€€.

Slack revendique 12 millions d'utilisateurs à travers le monde, six fois moins que les utilisateurs de Microsoft Teams. L'outil de Microsoft a par ailleurs profité de la période de confinement pour ajuster ses services et fonctionnalités et doper son nombre d'utilisateurs : entre mars et avril, le service est passé de 44 à 75 millions d'utilisateurs.

Microsoft Teams

Slack pointe du doigt que Microsoft force l'installation de Teams "pour des millions d'utilisateurs, bloquant sa suppression et cachant le coût réel pour les entreprises", la marque demande donc "à l'UE d'être un arbitre neutre, d'examiner les faits et d'appliquer la loi". Slack demande à ce que Microsoft sépare Teams de sa suite bureautique.

Pour Microsoft, la vision est différente : "Le marché a adopté Teams dans des proportions record alors même que Slack souffrait de l'absence de certaines fonctionnalités comme la visioconférence."


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Jymmy el loco Hors ligne Vénéré avatar 3292 points
Le #2104797
Mon client a du jour au lendemain basculé de Skype vers Teams
C'était particulièrement voilent, pour les prestataire n'ayant pas Teams ou même l'obligation de refaire toute les réunions
sansimportance Hors ligne VIP icone 7688 points
Le #2104833
Jymmy el loco a écrit :

Mon client a du jour au lendemain basculé de Skype vers Teams
C'était particulièrement voilent, pour les prestataire n'ayant pas Teams ou même l'obligation de refaire toute les réunions


Dis toi bien que quand tu utilises des logiciels MS, tu fait ce que MS veut, point !

2 exemples en passant (en plus de Teams) :
1 - Windows 10, tu ne choisi plus ton OS, il s'autochange sans que tu puisse choisir (à part bidouiller)
2 - Office 365 (renommé Microsoft 365), pareil, tu as un truc qui fonctionne un jour, le lendemain une maj fait que ça n'est plus possible et tu as plein d'autres trucs dont tu n'as strictement rien à faire
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire