La SNCF va tester un train autonome en 2019

Le par  |  28 commentaire(s)
SNCF

La SNCF et le CNES ont annoncé ce mercredi avoir pour projet de tester un premier train autonome dès l'année prochaine.

Ce mercredi, la SCNF a annoncé avoir accéléré son projet commun avec le CNES concernant le développement d'un prototype de train autonome. Les avancées ainsi réalisées seront l'objet d'une démonstration dans le cadre d'un test de téléconduite à distance d'une motrice dans le courant du premier trimestre 2019.

logo-sncf

La téléconduite sera assurée par des moyens terrestres et satellites pour assurer une connexion sans faille et des débits suffisants en toute circonstance. Si la SNCF s'est tournée vers le CNES, c'est également pour la mise en place de technologies d'observation de la terre par imagerie et interférométrie satellitaire dans le but d'optimiser la gestion et la surveillance des infrastructures ferroviaires sur le moyen terme.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2038296
"La téléconduite sera assurée par des moyens terrestres et satellites"

Oui c'est évident,ça coute moins cher qu'un conducteur de train....
Le #2038303
Mouhai, j'espère qu'ils ont des voies de test...
Le #2038305
Sans l'option gréviste !
Le #2038307
j'espère que je serai pas dedans ce jour là...
Le #2038312
Enfin, depuis le temps que le fonctionnaire que je sis prie pour que les conducteurs de trains virent et que les grève ne soit plus qu'un ancien souvenir. Je ne les regretterai pas, pour sûr. Le métro à Toulouse est 100% automatisé et 0 accident. Rien de plus sûr que la conduite autonome.
Le #2038316
cycnus a écrit :

Enfin, depuis le temps que le fonctionnaire que je sis prie pour que les conducteurs de trains virent et que les grève ne soit plus qu'un ancien souvenir. Je ne les regretterai pas, pour sûr. Le métro à Toulouse est 100% automatisé et 0 accident. Rien de plus sûr que la conduite autonome.


Sûr que le métro, il n'y a pas trop d'aiguillage, d'animaux qui peuvent venir sur les voies, de chutes d'arbres, d'obstacles en tout genre, de couple pantographe-caténaire, de soumission aux mêmes températures qu'en plein air, de phénomènes de dilatations du rail sur des centaines de kilomètres, etc.

Alors le train...on va rendre ça autonome en un claquement de doigt !
Le #2038317
L'autonomie a bon dos
Une nouvelle appelation de la sous-traitance ?
Le #2038320
Timax75 a écrit :

cycnus a écrit :

Enfin, depuis le temps que le fonctionnaire que je sis prie pour que les conducteurs de trains virent et que les grève ne soit plus qu'un ancien souvenir. Je ne les regretterai pas, pour sûr. Le métro à Toulouse est 100% automatisé et 0 accident. Rien de plus sûr que la conduite autonome.


Sûr que le métro, il n'y a pas trop d'aiguillage, d'animaux qui peuvent venir sur les voies, de chutes d'arbres, d'obstacles en tout genre, de couple pantographe-caténaire, de soumission aux mêmes températures qu'en plein air, de phénomènes de dilatations du rail sur des centaines de kilomètres, etc.

Alors le train...on va rendre ça autonome en un claquement de doigt !


C'est beaucoup plus facile à contrôler qu'une voiture sur le périph et surtout les capteurs seront bien plus affûtés que n'importe quel conducteur, bien plus réactifs.
Plein de lignes de métro sont déjà automatisées et ça roule sans soucis depuis des années.
Le #2038321
Narcos a écrit :

Sans l'option gréviste !


C'est certain, mais la grève ils l'auront avant. Ça m'étonnerait que les conducteurs acceptent une reconversion ou perte de poste sans rien dire !
Le #2038328
cycnus a écrit :

Enfin, depuis le temps que le fonctionnaire que je sis prie pour que les conducteurs de trains virent et que les grève ne soit plus qu'un ancien souvenir. Je ne les regretterai pas, pour sûr. Le métro à Toulouse est 100% automatisé et 0 accident. Rien de plus sûr que la conduite autonome.


Après, tu penses qu'on n'a pas à s'occuper de nos enfants, de nos anciens, de la sécurité des voyageurs et qu'ils ont qu'à se débrouiller tout seul s'ils n'ont pas de moyen de locomotion.
D'autres se battent pour un service public de qualité.
Chacun ses choix...

@ Tchabada
Il faudra beaucoup de temps pour cette mise en place, donc d'un côté, le système autonome remplacera les conducteurs qui partent en retraite.
D'autre part, les textes réglementaires font que la SNCF proposera d'autres postes dans le groupe. Soit il accepte, soit il est licencié pour faute grave.
Mon père était cheminot, son poste a été supprimé. Il a du accepter durant 3 ans de faire 230km aller-retour par jour (près de 3h de trajet) pour un autre poste disponible, avant qu'un autre poste plus proche soit proposé. C'était ça ou la porte... (sans droit au chômage)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme