La visée stellaire diurne pour s'affranchir des systèmes de positionnement par satellite

Le par  |  5 commentaire(s)
Sodern visee stellaire diurne 02

Pour contourner les brouillages des signaux des systèmes de positionnement par satellite en zone de conflit, l'armée française pourra bientôt compter sur la visée stellaire diurne, en démonstration chez Safran et Sodern.

Un positionnement précis des forces armées est un élément stratégique sur les théâtres d'opération mais les systèmes de positionnement par satellite (GPS, Galileo, Glonass...) peuvent faire l'objet de désactivations, de leurre ou de brouillages.

Pour y parer et pouvoir malgré tout estimer précisément une position, les forces armées pourront peut-être bientôt compter sur la visée stellaire diurne, en développement chez les entreprises françaises Safran et Sodern (appartenant à ArianeGroup), spécialiste de la visée d'étoiles pour satellite.

Sodern visee stellaire diurne 02

Un démonstrateur a été mis au point et permet, comme son nom l'indique, un repérage par rapport aux étoiles même en pleine journée. Encore faudra-t-il que le ciel soit découvert mais le système a déjà été testé avec succès sur avion et pourrait équiper des drones.

Les applications sont d'abord militaires et l'armée française pourrait être la première au monde à s'équiper d'un tel système complémentaire ou venant en secours en cas de perturbation des systèmes de positionnement GNSS. Le secteur civil pourrait aussi en profiter à terme.

Le démonstrateur a été testé avec succès au sol sur divers sites (donc le Pic du Midi de Bigorre, Hautes Pyrénées) et la direction Générale de l'Armement doit bientôt mener une campagne d'essais en vol.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2101419
Même Galileo qui est à nous on ne peut pas compter dessus ?
Le #2101423
C'est pas un question d'appartenance du système, si quelqu'un brouille le signal, que ce soit du gps ou galileo c'est idem. il rend inopérant les systèmes de géolocalisation par satellite
Le #2101432
kerlutinoec a écrit :

Même Galileo qui est à nous on ne peut pas compter dessus ?


Il me semble qu'il peut être brouillé également


"Les applications sont d'abord militaires et l'armée française pourrait être la première au monde à s'équiper d'un tel système complémentaire ou venant en secours en cas de perturbation des systèmes de positionnement GNSS. Le secteur civil pourrait aussi en profiter à terme."

Le #2101433
Quelle précision ? Ce n'est pas dit (de là à en conclure que la précision est faible...).
Le #2101452
cycnus a écrit :

Quelle précision ? Ce n'est pas dit (de là à en conclure que la précision est faible...).


C'est possible, mais même si c'est le cas, c'est toujours mieux que rien du tout en cas de brouillage. Car c'est l'objectif du projet tout de même ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme