Le "Soleil artificiel" Chinois atteint 100 millions de degrés C

Le par  |  16 commentaire(s)
EAST

Des chercheurs chinois ont annoncé avoir réussi à atteindre une température record de 100 millions de degrés Celsius au coeur d'un réacteur à fusion nucléaire.

La fusion nucléaire reste actuellement au stade expérimental et il faudra encore de longues années avant que cette technologie de vienne remplacer celle de la fission actuellement utilisée dans nos centrales électriques.

EAST

Pourtant, les chercheurs chinois viennent de franchir une nouvelle étape en annonçant avoir réussi à atteindre la température de 100 millions de degrés Celsius au coeur d'un réacteur à fusion expérimental. Il s'agit là d'un record : plus de 6 fois la température de notre soleil.

L'EAST (Experimental Advanced Superconducting Tokamak) est une version compacte de Tokamak qui ne mesure que 11 mètres de haut et pèse 400 tonnes. Sa construction a démarré en 2006 et il a été surnommé "soleil artificiel" notamment parce que le processus de fusion nucléaire est celui qui anime notre soleil et les étoiles en général. Il s'agit d'une réaction nucléaire complexe qui se veut particulièrement intéressante à plusieurs titres.

La fusion nucléaire consiste ainsi à faire s'assembler deux noyaux d'hydrogène dans le but de créer un noyau plus lourd, ce qui dégage une grande quantité d'énergie. Toute la problématique actuelle est de réussir à déclencher le processus sans dépenser plus d'énergie que cela n'en produit, mais également de contenir la réaction grâce à des champs magnétiques très puissants permettant de contrôler le déplacement du plasma.

L'avantage de la fusion nucléaire est qu'elle ne produit aucun déchet radioactif et produit principalement de l'hélium. Elle pourrait donc véritablement se présenter comme la technologie d'avenir pour l'homme.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2041232
Bravo !

On en est où d'ailleurs avec Iter ? Ca avance ou ca stagne ?
Le #2041237
Je crois que Iter est toujours en cours de construction ... sauf erreur.

Mais oui, cette techno serait une excellente remplaçante au nucléaire actuel
Le #2041238
comment le reacteur na pas fondu ?
Le #2041239

"Toute la problématique actuelle est de réussir à déclencher le processus sans dépenser plus d'énergie que cela n'en produit"



Cela signifierait réussir à créer un processus qui s'auto-alimente?
Il me semble que cela n'est pas possible si?
Le #2041242
a écrit :


"Toute la problématique actuelle est de réussir à déclencher le processus sans dépenser plus d'énergie que cela n'en produit"



Cela signifierait réussir à créer un processus qui s'auto-alimente?
Il me semble que cela n'est pas possible si?


Nope il faut toujours apporter du combustible (hydrogène pour la fusion, uranium pour la fission) mais il est attendu un rendement positif, sinon tu ne produis pas d'énergie.

Le problème de la fusion tient à ce qu'il faut dépenser plus d'énergie que ce qui est produit pour juste contenir la réaction. Et là le rendement est nettement moins intéressant (inférieur à 1)
Le #2041247
le champ magnétique va apporter beaucoup,

cela confère des valeurs plus qu'incroyable , en température, confinement magnétique sans paroi du moins plus loin pas de beaucoup apparement

idéal en stockage en vaisseau
Le #2041248
Kiriito a écrit :

a écrit :


"Toute la problématique actuelle est de réussir à déclencher le processus sans dépenser plus d'énergie que cela n'en produit"



Cela signifierait réussir à créer un processus qui s'auto-alimente?
Il me semble que cela n'est pas possible si?


Nope il faut toujours apporter du combustible (hydrogène pour la fusion, uranium pour la fission) mais il est attendu un rendement positif, sinon tu ne produis pas d'énergie.

Le problème de la fusion tient à ce qu'il faut dépenser plus d'énergie que ce qui est produit pour juste contenir la réaction. Et là le rendement est nettement moins intéressant (inférieur à 1)


peut etre quelle sera fournie avec un espace plante sortie de l'o2 des plantes
Le #2041251
"La fusion nucléaire consiste ainsi à faire s'assembler deux noyaux d'hydrogène dans le but de créer un noyau plus lourd"

Plus léger, l'atome d’hélium produit est plus léger que les 2 atomes d'hydrogène avant la fusion. Et le reste de la masse est libérée sous forme d’énergie.
Le #2041253
belaid12002 a écrit :

comment le reacteur na pas fondu ?


le plasma est contenu dans un champ magnétique . il n'est pas en contacte avec de la matière.
Le #2041256
Le problème reste de produire plus d'énergie qu'on en consomme (avec le confinement électromagnétique). C'est un problème non résolu à ce jour. On ne sait d'ailleurs pas la "durée" de tenue de ces 100 M°.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme